Déduction des sommes versées pour payer une maison de retraite

Puis-je déduire de mes impôts les sommes que je verse pour régler la maison de retraite de ma mère ? Par ailleurs, j'ai versé 1 000 euros sur le compte bancaire de ma mère de façon à ce qu'elle ne se trouve pas au delà de son découvert autorisé. Puis-je déduire cette somme de mes impôts ?

Les sommes versées par les enfants à leurs parents qui sont dans le besoin sont effectivement déductibles. Le montant de la pension doit correspondre aux besoins réels de celui qui la perçoit et à la fortune de celui qui la verse. Ce qui signifie que seuls les frais qui correspondant à la couverture des besoins fondamentaux des ascendants sont pris en compte. Les contribuables, comme vous, qui entendent déduire une pension alimentaire doivent pouvoir prouver l'état de besoin du bénéficiaire, et le versement effectif de la pension.

Dans le cas de l'ascendant qui se trouve dans une maison de retraite et ne dispose que de très faibles ressources, l'administration admet que ne soit pas imposé pour les sommes reçues permettant de régler ses frais de pension ou d'hospitalisation. Dans la pratique, ces frais doivent être réglés directement par les enfants ou les petits-enfants et présentent le caractère d'une pension alimentaire.

Si vous entrez dans cette description, tout laisse à penser que vous pouvez obtenir la déduction fiscale de la pension alimentaire réellement versée, ou d'un montant forfaitaire de 3 410 euros (si votre mère a plus de 75 ans, ce montant forfaitaire n'est déductible que si ses ressources ne dépassent pas 9 600 euros, 14 904 euros si elle est mariée). L'enjeu est donc de démontrer que les sommes versées correspondent à une pension alimentaire, autrement elles ne seront pas déductibles.

Dépendance