Peut-on déduire les dépenses pour le remplacement d'une chaudière, pour une plus économique ?

Question de Jean-Pierre (Bassens) :

Bonjour, peut on cette année déclarer les dépenses faites en 2013 pour le changement d'une chaudière par une autre plus économique ? Et dans l'affirmative où doit on le précise r? Merci.

Réponse :

Le remplacement de votre chaudière par une autre plus économique conduit à améliorer la qualité environnementale de votre logement, et vous permet donc de bénéficier d'un crédit d'impôt. Le montant de ce crédit d'impôt est déterminé par rapport à la nature de votre chaudière, et correspond à un pourcentage des dépenses que vous avez engagés pour son installation. Nous vous invitons à vous référer au tableau suivant :

Nature des dépenses Taux Taux majoré (bouquet de travaux)
Chaudière à compensation 10% 18%
Appareils de régulation de chauffage,
matériaux de calorifugeage
15%
Equipement de raccordement à un réseau de chaleur 26%
Appareil de chauffage au bois ou autres biomasse
(en remplacement d'un appareil équivalent)
26% 34%
Appareil de chauffage au bois ou autres biomasses
(ne venant pas en remplacement d'un appareil équivalent)
15% 34%
Chaudière à micro-cogénération gaz 17% 26%
Pompe à chaleur autres que air/air et non géothermiques 15% 23%
Pompe à chaleur géothermiques 26% 34%
Pompe à chaleur dédiée à la production d'eau chaude sanitaire 26% 34%

Le taux du crédit d'impôt est majoré si vous réalisez plusieurs de ces travaux la même année: on parle de bouquet de travaux.
Par ailleurs, ce crédit d'impôt est plafonné à 8 000 € pour les personnes seules et à 16 000 € pour les personnes faisant l'objet d'une imposition commune, majoré de 400 € par personne à charge.

Travaux / Transition énergétique