Pourrait-on déduire la part d'ISF sur un immeuble ?

Question de Franck (Strasbourg)

Pourrait-on déduire la part d'ISF sur un immeuble au titre des impôts et taxes déductibles des revenus fonciers de cet immeuble ?

Réponse de Sophie de Marne (avocate fiscaliste)

Les charges déductibles des revenus fonciers sont limitativement énumérées : dépenses de réparation, d'entretien ou d'amélioration, les dépenses acquittées pour le compte des locataires et restant définitivement à la charge du propriétaire, les provisions pour charges de copropriété, les indemnités d'éviction et les frais de relogement, les frais de gestion, les primes d'assurance, les intérêts des dettes contractées pour l'acquisition du bien et les impositions autres que celles incombant normalement à l'occupant, versées au profit des collectivités territoriales : il s'agit de la taxe foncière et ses taxes annexes, ainsi que, le cas échéant, la taxe annuelle sur les bureaux en Ile-de-France et la contribution sur les revenus locatifs. Ne sont pas déductibles les autres taxes et impôts. Par conséquent, l'impôt de solidarité sur la fortune, même pour sa part afférente à un immeuble loué, n'est pas une charge déductible du revenu foncier.

Impôt

Annonces Google