Bénéficier de l'Action logement pour se loger Des prêts préférentiels pour les propriétaires bailleurs

Si vous êtes propriétaire, les soutiens proposés par l'Action logement sont d'une toute autre nature que pour les locataires : il s'agit plutôt de solutions de crédit. D'une part, vous pouvez obtenir un prêt avec un taux bloqué de 1,75 % hors assurance. Pour cela, vous devez acheter un logement dans l'ancien à usage de résidence principale sans que vous prévoyiez de travaux.

Une aide financière peut être apportée à un propriétaire pour un logement respectant des conditions de performance énergétique

Vous ne pouvez en bénéficier que si vous êtes salarié depuis moins de cinq ans d'une entreprise du secteur privé d'au moins dix salariés et pouvoir justifier de ressources inférieures à certains plafonds. Enfin, le logement à financer doit respecter les conditions de performance énergétique des logements neufs, c'est-à-dire un diagnostic de performance énergétique de niveau D au minimum.

Si vous entrez ces critères, n'espérez pas non plus financer intégralement votre projet avec ce prêt. Il se limite en effet à 30 % du coût de l'opération. Selon la zone dans laquelle se trouve votre logement, les montants minimum et maximum accordés se situent entre 7 000 et 25 000 euros. Vous pouvez obtenir un supplément de 5 000 euros si vous êtes en situation de mobilité professionnelle. Votre demande de prêt doit être validée par votre entreprise qui détermine le montant du prêt en fonction du budget qu'elle souhaite lui allouer. Il vous faut ainsi contacter le responsable de l'Action logement dans votre entreprise, le plus souvent le service des ressources humaines qui se mettra ensuite en relation avec l'organisme concerné.

Le prêt accordé par Action logement ne peut dépasser 30 % du coût total de l'opération

D'autre part, il existe un prêt pour la construction ou l'acquisition dans le neuf. Les critères d'octroi sont les mêmes que pour le prêt précédent bénéficiaires potentiels sauf bien sûr en ce qui concerne l'objet du financement. Ce dernier doit ainsi correspondre à l'acquisition d'un terrain suivie de construction ou à la construction ou l'acquisition d'un logement neuf. Enfin, en tant que propriétaire, pensez aussi, si vous louez votre logement, que vous pouvez peut-être bénéficier de la garantie des risques locatifs (GRL) pour sécuriser la relation avec le locataire.

Autour du même sujet