Comment bénéficier d'une allocation logement Un montant qui dépend de cinq critères

Si votre demande d'aide personnalisée au logement est acceptée, le montant minimum versé est de 31 euros par mois. Il peut être bonifié en fonction de cinq critères :

 la composition de votre famille (enfants à charge, couple ou célibataire)

 vos ressources de l'an passé

 le montant de votre loyer ou de vos remboursements de prêts immobiliers finançant votre résidence principale. En dehors du prêt qui ouvre droit à l'APL, les mensualités des prêts complémentaires (prêt à 0 %, prêt 1 % logement, prêts d'épargne logement...) sont également prises en compte.

 la nature de l'opération (ancien ou neuf) pour les propriétaires

 la situation géographique du logement. Pour les mêmes revenus et le même loyer, le montant des aides varie suivant les zones. L'aide est plus importante en zone 1 (Ile-de-France) qu'en zone 2 (agglomérations de plus de 100 000 habitants et la Corse) et qu'en zone 3 (les autres agglomérations).

 

A titre d'exemple, aucune aide n'est versée à un couple avec deux enfants vivant à Nantes avec un seul salaire de 1 500 euros. A l'inverse, un célibataire sans enfant gagnant le Smic à Paris aura droit à une aide de 71 euros par mois.

 

Le montant est modifié le 1er juillet de chaque année

Le montant de l'APL est fixé chaque année au 1er juillet pour une durée de 12 mois, soit jusqu'au 30 juin de l'année suivante. Mais le montant de l'aide versée peut également varier en cas de changement dans votre situation personnelle ou professionnelle (divorce, chômage, retraite...) ou en cas de modification des conditions de remboursement du prêt. Si une telle situation se présente, pensez à signaler ces évolutions à la caisse d'allocations familiales (CAF).

Autour du même sujet