Où se loger quand on est jeune ? Des foyers et des résidences conçus pour les jeunes travailleurs

Si vous n'êtes pas étudiant mais que vous débutez dans la vie active ou que vous êtes au chômage, des solutions sur-mesure existent également. Pratique quand les agences immobilières demandent des revenus correspondant à trois voire cinq fois le loyer mensuel. Ce sont les foyers ou résidences de jeunes travailleurs. Ils correspondent à des logements provisoires puisqu'il est possible d'y habiter en général pendant une période d'un an renouvelable une seule fois. L'accès est soumis à des contraintes. D'abord d'âge : seuls les jeunes de 18 à 25 ans y accèdent mais quelques foyers acceptent des personnes âgées de 16 à 29 ans. En fonction des disponibilités, il est aussi possible d'être hébergé en couple. Ensuite de statuts professionnels : ces logements s'adressent en priorité aux travailleurs, mais il arrive que des chômeurs ou des stagiaires soient tout de même accueillis.

les foyers de jeunes travailleurs proposent, en plus des logements, des salles
Les foyers de jeunes travailleurs proposent, en plus des logements, des salles de détente conviviales. © Alex Nowak - Fotolia

Comme pour la résidence universitaire réservée aux étudiants, il s'agit d'une bonne solution de logement à coût raisonnable puisque le loyer varie de 180 à 380 euros pour une surface allant de 20 à 30 m2. Ce prix comprend les charges courantes, l'entretien des parties communes et le blanchissage des draps. Et à l'inverse d'une chambre en cité universitaire non rénovée, le logement comprend un coin salle de bain et des WC. Il s'y ajoute des espaces collectifs comme des cafétérias ou des salles de détente. Des éducateurs sont également là pour aider et conseiller chaque jeune hébergé pour l'aider à s'intégrer et trouver une solution de logement plus pérenne. Il s'agit par exemple de l'accompagner dans la gestion rigoureuse de son budget.

Prévoir une caution solidaire

Pour faire une demande de logement dans ces résidences, vous pouvez vous adresser à des organismes comme l'Union nationale des foyers et services pour jeunes travailleurs (UFJT) ou l'Association des résidences et foyers de jeunes (ARFJ) qui vous mettent ensuite en contact avec des foyers. Vous avez également la possibilité de vous adresser directement à un foyer, une solution qui peut s'avérer plus rapide si le foyer en question a de la place au moment de votre demande.

N'hésitez pas à solliciter des organismes dédiés pour faire votre demande de logement

Quel que soit le moyen que vous utilisez, la procédure sera plus efficace si vous disposez des documents nécessaires à l'étude de votre demande, autrement dit une fiche de paie si vous travaillez, ou un document qui atteste du montant de vos ressources ainsi que vos papiers d'identité. Sachez également que les foyers demandent en général l'attestation d'une personne se portant caution solidaire et s'engageant à régler les frais d'hébergement à votre place en cas d'incident de paiement. Pour les jeunes en rupture avec leur famille, le mieux est de solliciter une garantie Loca-Pass auprès d'un organisme du 1 % logement.

Logement / Trouver un logement

Dernière minute