Impôts 2015 : hausse ou pas hausse ? Quand Eckert contredit Hollande

Impôts 2015 : hausse ou pas hausse ? Quand Eckert contredit Hollande Christian Eckert, le secrétaire d'Etat au Budget, a nuancé la promesse du Président, qui avait annoncé qu'il n'y aurait pas d'impôts supplémentaires. Avant, très vite, de rectifier le tir.

François Hollande l'avait promis la semaine dernière, lors de l'émission "En direct avec les Français" : "A partir de l'année prochaine, il n'y aura pas d'impôts supplémentaires sur qui que ce soit." Sauf que Christian Eckert, secrétaire d'Etat au Budget, a apporté un fort bémol à cette annonce, jeudi sur RTL. "On ne peut pas graver dans le marbre une situation qui dépend d'un contexte international", a-t-il indiqué, en écho aux déclarations présidentielles.

Conscient, peut-être, qu'il était allé trop loin, il a ensuite vite clarifié sa pensée auprès de l'AFP : "L'engagement du Président de ne pas décider d'augmentations supplémentaires d'impôts sera tenu". Et d'ajouter, comme pour enfoncer le clou : "Le taux de prélèvement obligatoire baissera jusqu'en 2017". Avant ce rétropédalage, Christian Eckert avait été recadré par Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement, qui affirmait sur i>Télé qu' il "n'y aurait pas de hausse d'impôt décidée l'année prochaine, en 2015, par le gouvernement". "Pour moi, c'est gravé dans le marbre", a-t-il conclu.

EN VIDÉO - Ce nouveau couac au sommet de l'Etat a fait rire les internautes.

Article le plus lu - Mélenchon : la vidéo choc de la perquisition à LFI › Voir les actualités

Annonces Google