Payer moins d'impôts : 30 conseils d'un ancien inspecteur du fisc

Payer moins d'impôts : 30 conseils d'un ancien inspecteur du fisc Réductions, déductions, exonérations, crédits d'impôt... Plusieurs astuces permettent d'alléger la note. Les conseils de Pierre-Emmanuel Guidet, fiscaliste et ex inspecteur des Impôts.

Avec le printemps arrive le moment de déclarer vos revenus. Une tâche complexe pour beaucoup, et qui soulève chaque année la même question : combien vais-je payer ? Car tous vos revenus, qu'ils proviennent d'une activité professionnelle salariée et non salariée, de loyers ou d'intérêts financiers sont, généralement, imposables et donc soumis au barème progressif de l'impôt sur le revenu. Autrement dit, plus vous avez perçu de revenus l'année dernière, plus la note de votre avis d'imposition 2016 sera salée.

Heureusement, plusieurs solutions vous permettent de réduire le montant final à régler au fisc. Certains revenus font par exemple l'objet d'exonérations, des investissements peuvent vous donner droit à des réductions d'impôts, ou bien des actions peuvent vous faire bénéficier de déductions ou de crédits d'impôt. Ces derniers, à la différence de la réduction, n'ont pas de limite : autrement dit, si le solde total s'avère positif pour vous, l'administration devra vous régler la différence. Bref, il existe plusieurs dizaines de moyens de réduire la somme que vous devrait verser d'ici septembre au fisc. A condition, bien évidemment, d'y faire appel dans votre déclaration papier ou internet.

Attention, toutes ces solutions ne se valent pourtant pas. Certaines présentent des avantages fiscaux plus attractifs que d'autres, dont les effets dépendent très souvent de la situation de chacun. Pierre-Emmanuel Guidet, avocat fiscaliste fondateur du cabinet Fiscalis et diplômé de l'Ecole nationale des impôts, partage son expérience d'ancien inspecteur des Impôts pour remplir correctement votre déclaration d'impôt et réussir à réduire le montant à débourser.

Déclaration de revenus / Impôt sur le revenu