Revenu fiscal de référence : à quoi sert-il et comment le trouver ?

Le revenu fiscal de référence est calculé à partir des revenus, plus-values et abattements retenus dans le calcul de votre impôt. Il sert notamment à accéder au service de déclaration en ligne du site des impôts.Comment le retrouver?

[Mis à jour le 25 avril 2017 à 11h50] Il vous est déjà possible de déclarer vos revenus sur le service en ligne de déclaration des impôts. Celui-ci est ouvert aux connexions depuis le 12 avril. Pour y accéder, il vous faut montrer patte blanche : vous devez vous munir de vos identifiants afin de parvenir à votre espace particulier. Si vous avez déjà déclaré vos revenus via Internet, vous n'aurez besoin que de votre numéro fiscal à 13 chiffres et du mot de passe que vous avez choisi le jour de votre inscription. Si la télédéclaration représente une nouveauté pour vous, vous devez vous doter de  votre numéro d'accès en ligne (indiqué sur votre dernier avis d'imposition ou dans le dernier courrier reçu de l'administration fiscale) et de votre revenu fiscal de référence. Ce numéro correspond à un montant en euros calculé chaque année par l'administration fiscale pour votre foyer, selon les revenus que vous déclarez, mais aussi en fonction des charges déductibles et abattements retenus dans le calcul de votre impôt sur le revenu. Vous pouvez le trouver sur votre dernier avis d'imposition, en première page et dans le cadre concernant "Vos références" (en haut à gauche du document).

A quoi sert le revenu fiscal de référence ?

Le revenu fiscal de référence est un indicateur de votre niveau de revenus. Il ne rentre pas dans le calcul de l'impôt sur le revenu et ne doit pas, à ce titre, être confondu avec le revenu imposable. Il sert de référence à l'attribution de certains dispositifs sociaux et fiscaux. Vous en avez par exemple besoin pour toute demande de bourse, de chèques-vacances et sert à déterminer la tarification de certain services comme la crèche ou la cantine de vos enfants. Il entre également en compte dans l'octroi d'exonérations de contribution sociale généralisée (CSG) ou de contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS). Côté fiscal, le revenu fiscal de référence sert de critère d'exonération pour certains impôts locaux (taxe d'habitation, taxe foncière, etc.), pour les plus-values immobilières réalisées par les retraités ou les titulaires d'une carte d'invalidité.

EN VIDEO - Quelle différence entre le revenu fiscal de référence et le revenu imposable ?

Article le plus lu : Macron - Le Pen : le grand comparatif : voir les actualités

Déclaration de revenus / Impôt sur le revenu

Annonces Google