Les erreurs les plus courantes sur la déclaration et comment les éviter

Ne pas renseigner le fisc, même pour des petits montants, vous expose à un redressement fiscal. © fullempty /123RF.com
Multitude de formulaires, mentions à ne pas oublier, réductions diverses et arbitrages... L'exercice déclaratif peut s'avérer compliqué, qu'on soit primo-déclarant ou non. Certaines étourderies peuvent coûter cher. Le point sur les erreurs courantes à éviter absolument.

Ne pas déclarer du tout ses revenus

Si vous avez plus de 18 ans, que vous avez perçu des revenus et que vous n'êtes pas rattaché au foyer fiscal de vos parents, vous ne pouvez vous dispenser de déclaration de revenusMême si les sommes perçues en 2016 ne représentent que de petits montants et que vous pensez être non-imposable. En vous passant de déclaration, l'administration fiscale ne vous transmettra pas votre avis de non-imposition. Un document pourtant indispensable à l'obtention d'un bon nombre d'aides sociales et fiscales. Ensuite, quoi que vous en pensiez, vos faibles revenus sont peut-être effectivement imposables, même de quelques euros seulement. L'absence de déclaration vous exposerait alors à un redressement fiscal.