Déclaration d'impôt : n'attendez pas la date limite !

Calculs, arbitrages, justificatifs à rassembler... Effectuer sa déclaration de revenus n'est pas compliqué mais requiert un minimum de temps. Évitez donc de vous y prendre au dernier moment.

[Mis à jour le 3 mai 2017 à 10h45] Plus que quelques semaines pour effectuer votre déclaration de revenus. Depuis le 12 avril, le service en ligne de déclaration est accessible et les contribuables déclarant par voie papier ont reçu leur formulaire de déclaration pré-rempli. Aucune excuse donc : sur papier comme sur Internet, vous pouvez déclarer vos revenus. Les dates d'échéance s'échelonnent entre le 17 mai pour les formulaires papier et jusqu'au 6 juin pour certains télédéclarants. Il vous reste donc du temps. Mais évitez tout de même de vous y prendre au dernier moment. Premièrement parce que, si votre déclaration n'arrive pas à temps, l'administration fiscale vous appliquera des majorations et intérêts de retard. Ensuite, effectuer sa déclaration demande un certain temps. Si le fisc vous réduit la tâche en pré-remplissant votre formulaire de vos principaux revenus, vous ne pouvez vous passer d'une relecture. Pour rappel, vous êtes responsable de ce qui apparaît dans votre déclaration. Eviter donc d'expédier l'exercice et prenez le temps de tout vérifier.

Ensuite, prendre le temps de déclarer à tête reposée vous permet de déclarer au mieux. Avec les règles d'application du quotient familial et celles concernant le rattachement de personnes à charge, il se peut que vous ayez quelques arbitrages à effectuer. Par exemple, avez-vous plus intérêt à rattacher votre enfant majeur à votre foyer fiscal ou à lui verser une pension ? Dans un cas, vous continuerez de bénéficier de sa part fiscale, mais devrez intégrer d'éventuels revenus qu'il ou elle a perçu dans vos propres revenus. Dans l'autre, vous pourrez déduire une pension que vous lui versez (il ou elle devra alors la déclarer sur sa propre déclaration de revenus). Idem si l'un de vos enfants majeurs s'est marié. Ou si vous devez choisir entre abattement forfaitaire et frais réels pour la déduction de vos frais professionnels. Tous ces arbitrages requièrent quelques calculs, afin de trouver la situation qui vous avantage le plus. Un petit délai pour les opérer n'est donc pas du luxe.
Par ailleurs, pour déclarer vos revenus, mais aussi pour déduire vos frais professionnels ou déclarer un crédit d'impôt ou une déduction, certains documents vous seront indispensables. Relevés annuels de salaire, factures et décomptes de dépenses déductibles, attestations de dons... Ces documents ne seront pas à joindre à votre déclaration. Mais ils vous permettront de porter les montants justes sur votre formulaire. Et donc d'éviter toute erreur dans la déclaration. Aussi, réservez-vous le temps de rassembler toutes ces pièces.

Enfin, si vous déclarez vos revenus sur Internet, vous n'êtes pas à l'abri d'un souci de connexion ou d'un problème de réseau à votre domicile. Le service en ligne du site des impôts est censé être accessible en permanence et ne jamais être victime de surcharge, notamment durant les quelques jours précédant l'échéance. Mais sait-on jamais... Il serait dommage de vous voir appliquer une majoration parce que vous n'avez pas réussi à vous connecter sur l'outil en ligne avant la date butoir.

EN VIDEO - Les dates limites de déclaration de l'impôt sur le revenu 2017

A LIRE AUSSI

Article le plus lu : Black Friday : les meilleures affaires en direct : voir les actualités

Déclaration de revenus / Impôt sur le revenu

Annonces Google