IFI : quel est cet impôt qui remplacera l'ISF en 2018 ?

IFI : quel est cet impôt qui remplacera l'ISF en 2018 ? L'impôt de solidarité sur la fortune sera bien supprimé dès 2018 et remplacé par un impôt réorienté sur les seules valeurs immobilières. Exit donc les placements financiers, les dividendes et les liquidités... Place à l'IFI.

[Mis à jour le 23 octobre 2017 à 16h50] Il n'aura finalement fallu qu'une lecture pour adopter le texte... La transformation de l'Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) en Impôt sur la fortune immobilière (IFI) sera effective dès janvier 2018. L'article 12 du projet de loi a été adopté par 77 voix contre 19. Vivement critiquée, à droite comme à gauche, la réforme est certainement la plus controversée du budget 2018

L'IFI recentrera donc l'imposition des plus grosses fortunes sur les actifs immobiliers. Seuls les patrimoines immobiliers nets taxables (après déduction des dettes, donc) de plus de 1,3 million d'euros seront concernés par la réforme. Les titres, placements bancaires et financiers, mais aussi les liquidités sortiront donc du champs de l'impôt sur la fortune.

Souvent considérée comme un cadeau aux plus riches, la mesure représente un manque à gagner de près de 3,2 milliards d'euros pour l'Etat. L'exécutif justifie cette refonte par un désir de réorienter les investissements vers les entreprises, tout en continuant de taxer les patrimoines inactifs. Suite aux pressions de l'opposition, et notamment à gauche, Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie et des Finances, a finalement dévoilé le montant de la réduction concédée aux plus grosses fortunes... Les 100 plus gros contribuables français paieront 150 millions d'euros d'impôts en moins, grâce à cette réforme.

Seuil de l'IFI

Le seuil d'imposition de l'IFI devrait être le même que l'ISF. Actuellement, sont soumises à l'ISF les personnes ayant un patrimoine net taxable supérieur à 1,3 million d'euros. Reste à savoir si l'imposition sera toujours forcément commune au sein des couples. Emmanuel Macron souhaite en effet permettre aux couples de choisir entre imposition commune ou séparée pour l'impôt sur le revenu, dès 2018. L'imposition commune entraînant dans certains cas un impôt supérieur que dans le cas de déclarations séparées. On ne sait pas, pour l'heure, si cette mesure est au programme de l'IFI.
De la même façon, le mécanisme de plafonnement devrait lui aussi être conservé. Pour rappel, ce dispositif réduit le montant de l'ISF pour éviter que l'ensemble des impôts (impôt sur le revenu, ISF et prélèvements sociaux) n'amène un contribuable à payer un montant supérieur à 75% de ses revenus.

Barème de l'IFI

Le barème progressif de l'ISF devrait également être maintenu en l'état. L'impôt se calcule actuellement tranche par tranche, à partir du premier euro taxable. Le barème se décompose en 6 tranches d'imposition, dont les taux vont de 0,50% (pour la part du patrimoine entre 800 000 euros et 1,3 million d'euros) à 1,50% (pour la part du patrimoine supérieure à 10 millions d'euros).

Réduction de l'IFI

Pour l'heure, on ne sait pas si tous les dispositifs de défiscalisation liés à l'ISF seront reconduits. L'abattement de 30% pour résidence principale sera lui maintenu. Idem pour l'ISF-dons, a priori, qui permet à un assujetti à l'ISF de réduire son impôt en faisant des dons à des organismes d'intérêt général. La réduction d'impôt accordée s'élève pour l'instant à 75% des sommes données, dans la limite de 50 000 euros. En revanche, l'ISF-PME, le mécanisme par lequel un contribuable peut obtenir une réduction d'impôt à hauteur de 50% des sommes investies au capital de PME devrait être supprimé.

Quand entrera en vigueur l'IFI ?

Jusqu'alors, Emmanuel Macron était resté très vague sur la date de mise en oeuvre de la réforme. D'abord annoncée pour 2018, puis reportée à 2019, la mesure devrait être votée dans le cadre de la loi de finances pour 2018. Si elle est adoptée, elle devrait entrer en vigueur dès janvier prochain.

A lire aussi

Impôt sur le revenu / Budget 2018

Annonces Google