Réformes fiscales 2018 : Faites-vous partie des gagnants ou des perdants ?

© newvisionstudio / 123RF.com

L'exécutif assure que le pouvoir d'achat des Français augmentera en 2018. Réforme de la taxe d'habitation, création de la flat tax, suppression de l'ISF, bascule des cotisations vers la CSG... Les mesures ne profitent évidemment pas à tout le monde. Qui sont les gagnants et les perdants ?

Chèque énergie : les foyers les plus modestes y gagnent

Le chèque énergie s'est généralisé à tout le territoire au 1er janvier 2018. Il remplace les tarifs sociaux de l'énergie, qui se composaient du Tarif première nécessité (TPN) pour l'électricité et du Tarif spécial de solidarité (TSS) pour le gaz. Ces aides étaient accordées aux foyers les plus modestes, sous conditions de ressources. Ces ménages sont avantagés par le nouveau chèque énergie, puisque celui-ci est un véritable titre de paiement qu'ils peuvent utiliser dans davantage de situations. Plus complet, le chèque énergie permet de régler des factures d'énergie pour tout type de chauffage (fioul, propane, bois, etc.), là où les tarifs sociaux se concentraient uniquement sur l'électricité et le gaz. Le chèque énergie peut par ailleurs financer des travaux de rénovation visant à améliorer la performance énergétique du logement, correspondant aux travaux éligibles au Crédit d'impôt pour la transition énergétique (Cite).

Suggestions de contenus