Combien de kilomètres peut-on déclarer en frais professionnels ?

Question de Bernard (Fleury-sur-Andelle) : "Pour me rendre sur les lieux de mon travail, je parcours en voiture 134 km (aller-retour). Je déclare 40 km mais il paraît que je peux en déclarer 80. Est-ce vrai ?"

Vous pouvez déclarer plus que 40 km sur votre déclaration de revenus. Ainsi vous bénéficierez d'une déduction au titre des frais qui tient compte de la totalité des kilomètres que vous parcourez entre votre domicile et votre travail. La loi prévoit deux cas de figure pour comptabiliser les frais kilométriques : les distances domicile-travail inférieures à 40 km et celles qui sont supérieures.

 

Pour une distance inférieure à 40 kilomètres (80 kilomètres en réalité avec l'aller-retour), vous pouvez déduire le montant réel de vos frais de transport en fournissant les justificatifs adéquats : tout document écrit avec date, montant et la nature des frais, sans oublier l'identification du prestataire. Si cette distance est supérieure à 40 kilomètres, ce qui est votre cas, la justification des frais reste identique, mais les conditions d'obtention sont plus restreintes. Vous devez justifier cet éloignement par des circonstances particulières liées :

 à votre emploi : difficultés à trouver un nouvel emploi à proximité de votre domicile en cas de licenciement, précarité de l'emploi, mutation géographique professionnelle.

 à votre situation personnelle : exercice d'une activité professionnelle par votre conjoint (marié, pacsé), état de santé et celui des membres de votre famille, scolarisation des enfants, exercice de fonctions électives au sein d'une collectivité locale qui ne vous permet pas de déménager pour vous rapprocher.

 

A titre d'exemple, un jugement de la cour administrative d'appel de Nantes en date du 16 octobre 1996 a estimé que le maintien du domicile d'un contribuable à une distance de 80 kilomètres de son lieu de travail ne présentait pas un caractère anormal. En effet, le domicile était situé approximativement à mi-chemin entre la ville où l'intéressé avait entrepris une nouvelle activité à la suite d'un licenciement, et celle où son conjoint travaillait.

Si vous estimez vous trouver dans une de ces situations, vous pouvez déclarer non pas 80 mais 134 kilomètres. Mais n'oubliez pas de joindre une note explicative à votre déclaration de revenus et veillez à ce que la distance déclarée n'intègre pas de détour pour déposer vos enfants à l'école par exemple.

Autour du même sujet