Puis- je déduire les frais de maison de retraite de mes impôts ?

Question de Jean (Sollies) : "Ayant une épouse admise dans une unité de traitement de la maladie d'Alzheimer au sein d'une maison de retraite médicalisée, dans quelle mesure suis-je autorisé à déduire de mes revenus imposables les sommes versées à cette maison pour personnes dépendantes ?"

Toute personne âgée séjournant dans un établissement de long séjour ou une maison de retraite peut bénéficier d'une réduction d'impôt, quels que soient son âge et sa situation de famille. Ici, comme il s'agit de votre épouse et qu'elle est rattachée à la même déclaration fiscale que vous, vous pouvez déduire de vos impôts une partie des sommes que vous versez à la maison de retraite. Le montant est calculé à partir des frais de dépendance et d'hébergement (dépenses de nourriture et de logement) effectivement supportés dans votre budget, déduction faite de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA).

Pour vous donner un ordre d'idée, la réduction accordée correspond en général à 25 % des dépenses réelles ne dépassant pas le plafond fixé à 10 000 euros, soit une réduction maximale de 2 500 euros par an par personne hébergée. Les dépenses supérieures à 10 000 euros ne sont pas prises en compte. A l'avenir, si vous-même étiez amené à être hébergé en maison de retraite spécialisée, vous pourriez bénéficier également de cette réduction.

Comment déclarer au fisc

Attention, pour bénéficier de cette réduction, il faut mentionner les dépenses pour la maison de retraite médicalisée dans votre déclaration d'impôts, que vous recevrez entre la fin du mois d'avril et le début du mois de mai. La réduction sera appliquée par le fisc et apparaîtra sur votre avis d'imposition que vous recevrez à la fin de l'été.

Retraite / Ma question