L'utilité de rattacher ou non un enfant

quel avantage à ne pas rattacher un enfant qui perçoit un petit salaire ?
Quel avantage à ne pas rattacher un enfant qui perçoit un petit salaire ? Réponse d'Anne Batsale, directrice juridique et fiscale de SwissLife banque privée. © Anne Batsale - Patrick Desforges - Beboy - Fotolia

Question de Jocelyne (Longvic)

"Ma fille à 20 ans ayant un petit salaire, quel avantage ai-je de me pas la rattacher à moi ?"

 

Réponse d'Anne Batsale

Les enfants célibataires majeurs sont en principe imposables distinctement de leur parents. Ils ont néanmoins la possibilité de demander le rattachement au foyer fiscal leurs parents s'ils ont moins de 21 ans, ou moins de 25 ans s'ils poursuivent leurs études. L'option doit être demandée par votre fille dans le délai de déclaration. Elle est donc annuelle et vous devez l'accepter. Le rattachement est possible, que votre fille dispose ou non d'un revenu et qu'elle vive ou non à votre domicile. Si elle demande ce rattachement, vous bénéficierez d'une demi-part ou d'une part entière selon le nombre de personnes à charge de votre foyer. Vous devez donc comparer l'impôt dont vous devriez vous acquitter si elle est effectivement rattachée à la somme de l'impôt que vous devriez si elle ne l'était pas, auquel vous ajouterez l'impôt éventuellement à sa charge en fonction du revenu qu'elle perçoit.