Fiscalité : ce qui devrait changer en 2011 Fin du crédit d'impôt sur les dividendes

l'abattement de 40 % et l'abattement forfaitaire sont conservés.
L'abattement de 40 % et l'abattement forfaitaire sont conservés. © Orlando Florin - Web Buttons - Fotolia

Bercy confirme qu'il souhaite que le crédit d'impôt sur les dividendes s'arrête au 31 décembre 2010. Celui-ci correspond à 50 % du montant reçu dans la limite de 115 euros pour les célibataires, les divorcés ou veufs ou de 230 euros pour les couples mariés ou pacsés ayant une déclaration de revenus commune. Si le contribuable opte pour le prélèvement libératoire, le taux qui lui sera appliqué à compter du 1er janvier 2011 passera de 18 à 19 % sans répercussion dans le calcul du bouclier fiscal.

Quant à l'abattement de 40 % du montant reçu et l'abattement de 1 525 euros (personne seule) ou de 3 050 euros (couple), ils sont maintenus.

Orlando / Déclaration de revenus