Fiscalité des entreprises : un député PS pour des exonérations et des mesures incitatives

Fiscalité des entreprises : un député PS pour des exonérations et des mesures incitatives Le député de Côte d'Or Laurent Grandguillaume, membre de la commission des Finances et de la commission de Simplification, s'est prononcé pour des incitations fiscales aux entreprises qui investissent.

Alors que les patrons manifestent comme rarement leur mécontentement vis-à-vis du gouvernement avec une semaine de mobilisation pour "décadenasser l'économie", l'idée de nouvelles mesures pour alléger la fiscalité des entreprises fait son chemin. Laurent Grandguillaume, député de la Côte d'Or et membre de a commission de simplification, a fait part de sa volonté d'aider "ceux qui investissent" lors d'un chat vidéo organisé par Actusite et Club Patrimoine. Député PS et donc membre de la majorité, Laurent Grandguillaume a pris des positions très claires sur la fiscalité des entreprises : "Il faut proratiser la Cotisation foncière des entreprises (...) Ce qui est juste c'est que celui qui prend des risques et qui investit dans l'entreprise soit incité par rapport à celui qui investit dans la pierre ou dans des placements qui ne créent pas de richesses", a-t-il indiqué allant jusqu'à se prononcer par ailleurs pour une réforme de l'ISF. "Il faudrait exonérer les plus values financières qui seraient réinvesties dans le PEA PME, avec un plafond", complète l'élu socialiste qui admet être minoritaire sur certains de ces sujets dans son propre camp.

Laurent Grandguillaume s'est aussi prononcé pour faire sauter les plafonds appliqués au crowdfunding (1 000 000 euros par opération et 1000 euros par investisseur), revenir en arrière sur la fiscalité de l'épargne salariale (forfait fiscal) et contre l'assujettissement des dividendes à la TVA. "Les frais de mutation immobilière sont un frein à la mobilité et il faut donc les baisser (...)", a encore indiqué l'élu socialiste, qui se place par ailleurs sur le terrain de la stabilité fiscale : "Quand on fait un business plan d'entreprise il faut de la visibilité et on a trop changé les règles fiscales [...]. Il faut donc arrêter de changer les règles fiscales en permanence."

Revoir l'intégralité du chat

Article le plus lu - Renaud a demandé à être hospitalisé › Voir les actualités

Annonces Google