Bien choisir son contrat de mariage

Les régimes matrimoniaux

 

Nos conseils

 

En savoir plus

Si le mariage est avant tout l'union de deux êtres qui s'aiment, c'est également un acte juridique complexe qui crée des droits et des devoirs pour chacun des époux. Voici un petit récapitulatif qui vous aidera à savoir à quoi vous vous engagez.

 

Le devoir de fidélité, de secours et d'assistance
Au cours de la cérémonie, le maire ne manquera pas de vous rappeler cet extrait du code civil : " les époux se doivent mutuellement fidélité, secours et assistance " (article 212). Cette formule renferme en fait deux obligations pour les époux. D'une part, la fidélité dont la violation constitue l'adultère et d'autre part, le devoir de secours et d'assistance. Ce dernier implique que les époux doivent s'aider à la fois moralement et financièrement si l'un d'entre eux tombe malade, devient infirme ou se retrouve dans une autre situation délicate.

 

Le devoir de cohabitation
L'expression désigne à la fois la communauté de vie entre époux et, de façon plus précise, les rapports sexuels entre eux. Les mariés doivent ainsi disposer d'une résidence familiale choisie d'un commun accord. Cette résidence familiale n'empêche pas les membres du couple d'avoir un domicile distinct. Dans ce cas, les époux doivent se réunir aussi souvent que possible.

Le juge ne peut pas contraindre celui qui contrevient à l'un des deux précédents devoirs de s'exécuter. On voit mal, en effet, un juge obliger un des époux à être fidèle. Cependant, la méconnaissance d'une de ces obligations est une faute qui peut être sanctionnée par un divorce.

 


Magazine ArgentEnvoyerImprimerHaut de page

Votre avis sur cette publicité

Sondage

Sur quel support faites-vous votre déclaration de revenus ?

Tous les sondages