Ventes des domaines : on y vend de tout et pour tous les budgets Ce que mettent aux enchères les ventes des domaines

Qui a dit que les bonnes affaires ne se réalisaient que sur Internet ? Certainement pas les ventes domaniales. Chaque semaine à travers la France, des milliers d'objets sont vendus aux enchères. Comme sur Ebay, il est possible d'acquérir à peu près tout : appareil audio, photo ou vidéo, bibelots, objets d'art, déchets, matériaux, métaux, équipements informatique, mobilier, matériels professionnels, voiture, moto, bus, chaussures, sac à main, articles de sports... Sans oublier les maisons, les appartements, les garages... Il se vend de tout et à tous les prix : d'une poignée d'euros à la centaine de milliers d'euros.

Cette liste éclectique provient des différentes missions confiées aux ventes des domaines. Ces dernières sont chargées de vendre à la personne la plus offrante :

les objets mobiliers et matériels que l'Etat n'utilise plus, y compris ceux de l'Armée

les objets mobiliers et matériels que les Collectivités territoriales souhaitent se séparer

les biens confisqués, préemptés ou en déshérence. Ceux qui ont fait l'objet d'une saisie par décision administrative ou judiciaire ne sont pas concernés

les véhicules considérés abandonnés en fourrière

les objets trouvés non réclamés

les objets et colis en souffrance dans les sociétés de transports

Il n'y a pas qu'un seul lieu pour participer à une vente des domaines. Les domaines possèdent des salles sur tout le territoire français et parfois en louent lorsque cela s'impose.

France