L'Internaute > Argent
Patrimoine
CONSEIL
 
Août 2006

Gérer son patrimoine en toute tranquillité

Il y a deux façons de gérer son patrimoine : soit le faire soi-même avec toutes les difficultés que cela comporte soit faire appel à un professionnel. Dans ce cas, la gestion sous mandat vous permettra de missionner un professionnel pour gérer votre patrimoine à votre place.

  Envoyer à un ami | Imprimer cet article  

Gestion assistée ou gestion déléguée

Un particulier peut souhaiter s'impliquer plus ou moins activement dans la gestion de ses biens. Si celui-ci souhaite gérer lui-même ses biens, il peut demander conseils à un professionnel, banquier ou conseiller en gestion de patrimoine. On nomme cela la "gestion assistée".

Celle-ci ne fait pas l'objet de contrat précis concernant le conseil proprement dit, à l'exception d'un contrat de mandat lors d'un investissement auprès d'un établissement financiers par ce conseiller pour le compte de son client. En revanche, si le particulier ne souhaite pas s'impliquer directement dans la gestion de ses biens, il peut mandater un intermédiaire financier, banquier privé ou conseiller en gestion de patrimoine, pour gérer son patrimoine à titre habituel.

Un contrat de gestion sera alors passé entre l'intermédiaire financier et son client précisant les objectifs assignés à la mission de ce profesionnel, ainsi que les modalités d'information du mandant, le mode de rémunération du mandataire et les conditions de résiliation du contrat. Il convient de bien définir alors les opérations autorisées que peut effectuer le gestionnaire et son degré d'autonomie.


Le gestionnaire est strictement soumis au contrat et engagerait sa responsabilité en allant au-delà de ses pouvoirs. Celui-ci doit rendre compte périodiquement de sa gestion. Il est tenu à une obligation de mettre tout en œuvre pour assurer une gestion du patrimoine au mieux des intérêts de son client et des objectifs qui lui ont été fixés.

Cette obligation est dite de moyen, c'est à dire que le gestionnaire doit mettre en oeuvre tout ce qui est dans son pouvoir pour ne pas voir sa responsabilité engagée.

Il existe différents modes de gestion possible. En général, les options stratégiques d'arbitrage se classent en plusieurs catégories allant de la gestion sécurisée ou de bon père de famille à des gestions plus actives ou dynamiques. Le gestionnaire choisira donc les investissements à faire en fonction de cette stratégie.

Pourquoi faire appel à un gestionnaire ?

En faisant appel à un gestionnaire, ce professionnel sera apte à faire un audit du patrimoine de son client et ainsi savoir comment solidifier et faire fructifier ce patrimoine. Photo © Guetty Images

La gestion active d'un portefeuille requiert aujourd'hui de nombreuses connaissances, aussi bien en finance qu'en droit et en fiscalité, ainsi qu'une disponibilité à plein temps. Il est donc difficile pour un particulier de gérer efficacement seul son patrimoine.

En faisant appel à un gestionnaire, ce professionnel sera apte à faire un audit du patrimoine de son client et ainsi savoir comment solidifier et faire fructifier ce patrimoine. Le gestionnaire, en contact perpétuel avec les évolutions financières et législatives, pourra répondre rapidement à un arbitrage nécessaire ou à un bon placement.

A qui s'adresser ?

Vous pouvez pour cela faire appel à une banque privée ou faire appel à un courtier ou un conseiller en gestion de portefeuille. Les banques privées sont en général réservées aux patrimoines assez importants. Les frais y sont beaucoup plus élevés que dans une banque traditionnelle mais les services sont évidemment de haute qualité.

Le conseiller en gestion de patrimoine aura quant à lui comme mission de choisir les placements adéquats pour son client et mettra les différents établissements financiers en concurrence afin de déterminer le produit idéal pour le patrimoine qui lui est confié.

Magazine Argent Envoyer | Imprimer Haut de page
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Sur quel support faites-vous votre déclaration de revenus ?

Tous les sondages