Rechercher un thème :
Argent >   
Toute l'encyclo pratique

Crédit personnel : financer un projet

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Le crédit personnel permet de financer un projet, sans avoir à justifier des dépenses. Faisant partie de la famille des prêts à la consommation, son montant peut varier de 200 € à 75 000 €. Il est souvent utilisé pour l'achat de services, de travaux personnels, ou pour prêter de l'argent à un proche. Une banque pourra demander une garantie hypothécaire ou une caution, en fonction de la situation personnelle et professionnelle des emprunteurs.
 
 
Dernière mise à jour : septembre 2017
 
Le crédit personnel, un prêt à la consommation non affecté
La particularité du prêt personnel est de ne pas avoir besoin de justifier de l'utilisation des fonds obtenus. Généralement, un conseiller clientèle ne demande pas la raison de l'emprunt. Certains organismes de crédits sont capables de débloquer des fonds rapidement, dès lors qu'ils disposent de tous les renseignements nécessaires. L'emprunteur doit justifier de ses revenus, de son endettement et de sa situation familiale. Le prêteur lui proposera ainsi un plan de remboursement à taux fixe, dont la durée varie généralement de trois à cinq ans. Cependant, il est possible de monter jusqu'à neuf ans en cas de sommes importantes.

Le prêt personnel, avec ou sans hypothèque
Le prêteur se réserve le droit de demander une garantie hypothécaire ou une caution, avant d'attribuer un crédit personnel à un particulier. La plupart des organismes de crédits disposent de barèmes indiquant les sommes à partir desquelles ils demanderont l'apport d'un bien immobilier en hypothèque. Les banques sont moins enclines à prendre des risques, mais accordent en échange un taux de prêt plus intéressant. Les organismes de crédits sont plus ouverts au prêt personnel sans garantie hypothécaire, mais pour un taux plus élevé.

Les précautions à prendre
Un prêt personnel ne doit servir à couvrir un besoin urgent de trésorerie que si l'on est absolument sûr d'une rentrée prochaine d'argent. Attention à ne pas le confondre avec le prêt renouvelable. Il arrive trop souvent que des conseillers clientèle fassent signer des contrats revolving, alors que l'emprunteur pensait avoir affaire à un simple crédit personnel.
 
 
 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
 
Autour du même sujet
 
Suite >> Capacité d'emprunt : comment l'évaluer ?

Crédits-prêts
Fiches pratiques
 Prêt immobilier : les règles du crédit immobilier Le remboursement anticipé d’un prêt Le surendettement
 La caution Bien gérer ses crédits Le crédit hypothécaire rechargeable
 Quel crédit pour quelle consommation ? Capacité d'emprunt : comment l'évaluer ? Crédit en ligne : conseils et pièges à éviter
 Crédit personnel : financer un projet Prêt auto : comment financer un crédit voiture ? Prêt personnel : comment obtenir le meilleur taux ?
 Prêt relais : le fonctionnement du crédit relais Rachat de crédit : regrouper ses crédits, diminuer ses intérêts 
Lettres types
 Contestation des pénalités suite à un remboursement anticipé Faire appel de la décision de la commission de surendettement Refuser le renouvellement d’un crédit permanent
 Contester les frais demandés par un organisme de recouvrement Demande de report d’une échéance de crédit Demander un dossier à la commission de surendettement
 Reconnaissance de dette : modèle de lettre type Crédit à la consommation : remboursement anticipé Remboursement anticipé d’un crédit immobilier
 Crédit à la consommation : rétractation Transformer un crédit permanent en crédit classique Demande de participation aux bénéfices au titre de l'assurance emprunteur
 Demande de prêt : modèle de lettre  
 

Annonces Google