Rechercher un thème :
Argent >   
Toute l'encyclo pratique

Don manuel : déclaration et fiscalité

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Un don manuel est une donation de la main à la main de certains biens. Il peut faire l'objet d'une déclaration auprès de l'administration fiscale. Qu'est-ce qu'un don manuel ? Comment le déclarer ? Quels sont les droits à payer ? Voici quelques éléments de réponse.
 
 
Dernière mise à jour : juillet 2017
 
Qu'est-ce qu'un don manuel ?
Le don manuel consiste à remettre à une tierce personne, gratuitement, un bien qui peut être un objet (oeuvre d'art, véhicule, bijou), une somme d'argent ou des valeurs mobilières, telles que des parts sociales, des actions ou des obligations. En toute hypothèse, le don manuel ne peut pas porter sur un bien immobilier.

Un don manuel doit-il être déclaré à l'administration fiscale ?
En vertu de l'article 635 A du Code général des impôts, les dons manuels doivent être déclarés aux Impôts par le bénéficiaire ou ses représentants, dans un délai d'un mois suivant la date à laquelle le donataire a révélé le don à l'administration fiscale. La déclaration d'un don manuel n'est pas obligatoire, mais elle le devient dès lors que le bénéficiaire a spontanément révélé ce don à l'administration fiscale, lorsqu'il fait l'objet d'un contrôle fiscal ou lorsque le décès du donateur a conduit le notaire à inscrire ce don dans la déclaration de succession.

Comment déclarer un don manuel et quels sont les droits à payer ?
Pour déclarer un don manuel à l'administration fiscale, le bénéficiaire doit remplir un formulaire n° 2735. Ce formulaire doit être déposé au centre des finances publiques du lieu de son domicile. En vertu de l'article 757 du CGI, les dons manuels sont assujettis aux droits de mutation à titre gratuit. Ces droits sont calculés sur la valeur réelle du bien donné au jour de la déclaration du don auprès de l'administration fiscale, ou sur sa valeur au jour de la donation si celle-ci est supérieure. Les dons manuels consentis à des ascendants, des descendants ou à un conjoint font l'objet d'abattements fixés à l'article 779 du CGI. Le taux des droits de mutation est déterminé à l'article 777 du CGI.
 
 
 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
 
Autour du même sujet
 
Suite >> CESU en ligne : déclarer par Internet un chèque emploi service universel

Divers
Fiches pratiques
 Pension alimentaire : ce qu'il faut savoir  La vente à domicile Carte famille nombreuse : demande, prix, avantages SNCF et autres partenaires
 Curatelle : comment ça fonctionne ? PMSS 2017 : le plafond mensuel de Sécurité sociale Tutelle : comment ça fonctionne ?
 CESU en ligne : déclarer par Internet un chèque emploi service universel Chèque emploi associatif : embauche et paye Don manuel : déclaration et fiscalité
 Dossier de surendettement : bien le remplir Signature électronique : le mode d'emploi Surendettement : comment s'en sortir ?
Lettres types
 Attestation de paiement d'une cotisation : le modèle  
 

Annonces Google