Partager cet article

RSS
Rechercher un thème :
Argent >   
Toute l'encyclo pratique

Acheter en concubinage

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Vous vivez en concubinage et vous envisagez d'acheter ensemble votre résidence principale ? Plusieurs formules d'acquisition sont possibles. Voici quelques conseils pour faire votre choix.
 
 
Dernière mise à jour : avril 2014
 
L'indivision
Principe
C'est la solution la plus courante. En achetant tous les deux le bien immobilier, les concubins deviennent propriétaires indivis du logement familial. Ce qui ne signifie pas qu'ils en détiennent une part égale. L'acte d'achat précise, en effet, dans quelle proportion chacun est propriétaire du bien, quelles que soient les modalités d'acquisition, notamment en matière d'emprunt. Si l'un finance 70 % de l'acquisition et l'autre 30%, en cas de vente, le prix sera réparti selon les mêmes proportions.

Que se passe-t-il en cas de séparation ?
Les propriétaires pourront procéder à la vente du bien et en partager le prix. L'un d'eux peut également racheter la part de l'autre pour devenir propriétaire à part entière. Si un accord amiable ne peut être trouvé, l'un ou l'autre des concubins peut demander le partage en justice. Le bien sera alors vendu aux enchères publiques. C'est le scénario le plus défavorable, car la procédure est longue, lourde et coûteuse.

Que se passe-t-il en cas de décès ?
Si aucune disposition testamentaire n'a été prise, la part du concubin ira à ses héritiers qui pourront exiger le partage. Si les deux concubins ont eu des enfants, le maintien de l'indivision pourra néanmoins être obtenu si les enfants sont mineurs au moment du décès.

La société civile immobilière (SCI)
Principe
Il suffit, avant d'acheter, de créer une société civile immobilière, en apportant un capital égal au montant de la transaction. C'est cette SCI qui sera propriétaire du bien, les concubins ne détenant que des parts de cette société.

Avantages
En matière de succession, la SCI protège davantage le concubin survivant : les héritiers du défunt ont moins de pouvoir que dans l'indivision puisque les décisions se prennent à la majorité stipulée dans les statuts. Par ailleurs, pour garantir au concubin survivant le droit de rester dans le logement commun au décès de l'un d'eux, il est possible de prévoir une clause d'agrément dans les statuts de la société. Grâce à cette clause, les héritiers du défunt ne pourront devenir propriétaires des parts de SCI qu'avec l'accord du concubin survivant. Ce dernier ne peut néanmoins refuser son accord que s'il est en mesure d'acheter les parts.

Inconvénients
Il faut accomplir des formalités de constitution (ex : rédiger des statuts, accomplir les formalités de publicité, commerciales) et assumer une gestion contraignante (tenue d'une comptabilité, assemblées générales, obligations déclaratives…). Ces obligations occasionnent des frais de fonctionnement.

La tontine
Principe
C'est une clause juridique qui permet d'effectuer une donation au dernier vivant, sans que les héritiers du défunt puissent prétendre à un droit sur le bien. Le "pacte tontinier" prend la forme d'une convention insérée dans l'acte d'acquisition : il prévoit qu'au décès de l'un des deux acheteurs, le survivant deviendra le seul propriétaire du logement, quel que soit le montant de sa participation à l'achat.

Avantages
C'est un système qui permet d'avantager la personne avec laquelle on vit. Les deux co-acheteurs bénéficient d'un droit de jouissance commun sur le logement. Et en cas de décès de l'un d'entre eux, l'autre devient propriétaire de plein droit. Il est alors considéré comme propriétaire du logement depuis sa date d'acquisition et le logement ne fera pas partie de la succession.

Inconvénients
La tontine est beaucoup plus rigide que l'indivision ou la SCI. En cas de mésentente, il est impossible de vendre le logement, à moins de convaincre l'autre de renoncer à sa clause tontinière. Aucun juge ne peut vous y aider.

Voir aussi Acheter à deux sans être marié
 
 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
Autour du même sujet
 
Suite >> Les points à connaître avant d'acheter

Logement
 Locataire
Fiches pratiques
 Etablir un état des lieux Louer un logement HLM Agences immobilières : leur rôle
 Le budget type d'un locataire Comment réagir face à la menace d'expulsion 

Lettres types
 Accepter l’offre de vente du logement que l’on occupe Loyer : contester une augmentation abusive au cours du bail Loyer : contester une augmentation abusive au moment du renouvellement du bail
 Contester la somme remboursée au titre du dépôt de garantie Demande d’autorisation de sous-location Demande d’autorisation de travaux
 Demande de bail écrit Demande de confirmation de vente du logement Demande de délai de paiement du loyer
 Demande de délai de paiement d’un rappel de charges Demande de délai supplémentaire pour quitter un logement Demande de dératisation et/ou désinsectisation
 Demande d’une Habitation à Loyer Modéré (HLM) Demande de justificatif des charges locatives Demande de mise aux normes d’un logement
 Demande de quittance de loyer Demande de remboursement du dépôt de garantie Demande de travaux à la charge du propriétaire
 Etat des lieux : notifier une réserve Faire une proposition de rachat au propriétaire Obtenir le maintien dans les lieux après une séparation
 Acheter
Fiches pratiques
 La location-accession à la propriété Le Prêt Locatif Intermédiaire (PLI) Acheter un logement HLM
 Les ventes aux enchères Acheter en concubinage Les points à connaître avant d'acheter
 VEFA : vente en l'état futur d'achèvement Tout savoir sur la copropriété Acheter et vendre en viager
 Acheter en multipropriété  

Lettres types
 Annuler un achat en multipropriété Annuler une promesse de vente Annuler un crédit en raison de l’annulation de la vente
 Annuler la réservation d’un logement sur plan Annuler une vente en raison d’un refus de crédit Demande d’une copie de l’acte de vente définitif avant la signature
 Construire
Fiches pratiques
 La déclaration préalable de construction La réception d’une maison neuve Le permis de construire
 Le certificat d'urbanisme VEFA : vente en l'état futur d'achèvement 

Lettres types
 Demande de remboursement des sommes versées à un architecte pour cause de refus de crédit Annuler la vente d’un terrain inconstructible Contester la non-avancée de travaux
 Contester la facture d’un artisan Faire une déclaration préalable de construction Demande d’application de la garantie décennale
 Demande d’indemnités à un architecte Demande de versement d’indemnité de retard Demande de remise des clefs malgré l’émission de réserves
 Demande de réparation de dégâts causés par un artisan Mise en demeure de finir les travaux Recours gracieux suite au refus d’un permis de construire
 Financer
Fiches pratiques
 Le plan épargne logement Le Prêt d’Accession Sociale Le prêt à 0%
 Le prêt 1 % logement Le prêt conventionné 
 Aides
Fiches pratiques
 L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) Allocations logement : les démarches à suivre Le prêt d’amélioration de l’habitat
 Contester un permis de construire L'expropriation Assurer au mieux son logement
 Que faire en cas de vol ou de sinistre Faire des réparations : qui paie, propriétaire ou locataire ? Bien préparer son déménagement
 Ecosubvention : une aide à la rénovation thermique d'un logement  
 Déménager
Lettres types
 Informer de son changement d’adresse Logement : donner un préavis de départ d’un mois Logement : donner son préavis de départ
 Propriétaire-bailleur
Fiches pratiques
 Agences immobilières : leur rôle  

Lettres types
 Demander un justificatif d’assurance au locataire Demande de justificatif pour un préavis réduit à un mois Demande de prise en charge des dégradations
 Demande de remise en état des lieux immédiate Demande de respect du règlement de copropriété Donner congé au locataire d’un appartement pour y vivre ou y loger un membre de la famille
 Donner congé au locataire pour cause de vente à un proche Donner congé au locataire pour cause de vente Informer le locataire des visites à venir en vue de la relocation du logement
 Prévenir le locataire du rachat du logement Prévenir le locataire de la réalisation de travaux Rappel pour non paiement du loyer
 Refus de prise en charge des travaux réalisés par le locataire Résilier un mandat de gestion Loyer : saisir la commission de conciliation
 Propriétaire-occupant
Lettres types
 Contester le montant des charges de copropriété Demande de convocation de l’assemblée des copropriétaires Demander l’inscription à l’ordre du jour de l’assemblée des copropriétaires
 




A VOIR EGALEMENT