Partager cet article

RSS
Rechercher un thème :
Argent >   
Toute l'encyclo pratique

Contester un permis de construire

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Si vous contestez un refus de délivrance de permis de construire, vous pouvez demander l'annulation de cette décision auprès de l'administration qui a pris cette décision. En cas d'échec, vous pourrez agir en justice devant le tribunal administratif. Vos voisins, ou tout tiers démontrant un intérêt à agir, peuvent également contester le permis auprès de l'administration puis du tribunal administratif, dans les deux mois à partir de son affichage sur le chantier. Le bénéficiaire du permis de construire doit en être informé sous peine de nullité du recours.
 
 
Dernière mise à jour : juillet 2014
 
Les recours du demandeur du permis de construire :
Si vous êtes le demandeur du permis de construire, vous avez, en cas de refus de permis, deux possibilités de recours :
Le recours administratif :
Il a pour objet de demander expressément l'annulation d'une décision administrative illégale. Il doit être déposé dans un délai de deux mois à compter de la date de notification de cette décision. Le recours doit être notifié sous forme d'une lettre recommandée avec accusé de réception. A défaut de cette notification, le recours contentieux que vous pouvez intenter ultérieurement en cas de rejet du recours administratif peut être jugé irrecevable. Le recours administratif peut être soit un recours gracieux, effectué auprès de l'autorité qui a pris la décision (maire, préfet), soit un recours hiérarchique, effectué auprès de l'autorité détenant un pouvoir hiérarchique sur l'auteur de la décision lorsque celle-ci est prise au nom de l'Etat (préfet, ministre).
Par exemple, vous pouvez écrire au maire pour lui demander de modifier sa décision de ne pas vous délivrer un permis de construire. Votre courrier doit parvenir à la mairie dans un délai de deux mois à partir du 1er jour d'affichage du permis sur le terrain et en mairie. Si les dates d'affichage sont différentes, c'est la plus tardive que vous devez prendre en compte. Vous devez envoyer copie de votre courrier au bénéficiaire du permis de construire, dont les coordonnées figurent sur le permis.Cet envoi doit être effectué par lettre recommandée avec accusé de réception dans un délai de 15 jours à partir de la réception par le maire de votre courrier.



ATTENTION : Si vous avez omis d'effectuer cette information, le recours contentieux que vous pourrez intenter si vous n'avez obtenu satisfaction sera irrecevable.

Le recours contentieux :
Vous pouvez décider d'effectuer un recours contentieux, si le recours administratif s'est avéré inefficace.Il vous faut alors saisir le président du tribunal administratif dont dépend le lieu du projet de construction dans un délai de deux mois à compter de la date de la notification de la décision. Votre requête doit se faire sous la forme d'une lettre adressée en recommandé avec accusé de réception.Il faut joindre également une copie de la décision que vous attaquez et toutes autres pièces justificatives que vous estimez utiles, notamment celles évoquées dans votre requête. Ce recours contentieux peut être assorti d'une demande de suspension de la décision pour que les effets de celle-ci soient suspendus (jusqu'à ce que le juge ait statué). Pour en faire la demande, il faut adresser une requête séparée au greffe du tribunal administratif.

Les recours des tiers :
Si vous êtes un tiers à l'égard de ce projet et que vous avez un intérêt à agir (vous êtes voisin ou responsable d'une association de protection de l'environnement qui conteste le projet, par exemple), vous pouvez contester l'attribution d'un permis de construire. Grâce à l'affichage du permis ou de l'autorisation (en mairie et sur le terrain), le public est informé. Vous pouvez effectuer un recours administratif ou un recours contentieux dans le délai de deux mois qui suit le dernier des deux affichages du permis en mairie et sur le terrain. Les recours doivent être notifiés par lettre recommandée avec accusé de réception au destinataire (maire, président du tribunal administratif...) et au bénéficiaire du permis. L'administration peut, quant à elle, contrôler les travaux pendant toute leur durée (et même dans les 2 ans qui suivent leur achèvement).
Voir aussi sur www.droit-finances.net : Permis de construire : démarches et procédures
 
 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
 
Autour du même sujet
 
Pages 1 | 2 sur 2 Page suivante >>

Confusion L'avis de Franck
  Vous confondez la contestation en cas de non délivraison d'un permis et celle en cas d'un permis délivré lequel un voisin attaque. Une fois c'est le promoteur qui conteste, qui veut un permis, dans l'autre cas celui qui subit le permis qui n'en veut pas. Il faut distinguer les deux cas.

Recours abusifs contre les permis de construire L'avis de Emmanuel Lavaud
  Afin de trouver un juste équilibre entre la légitime protection des tiers (principalement les voisins) à l'encontre de permis de construire délivré dans l'illégalité et les recours abusifs qui ne visent qu'à obtenir des indemnisations, le gouvernement cherche à proposer de solutions. C'est l'objet du projet de loi Duflot (http://www.loi-duflot.fr/lois-en-cours/2013-05/recours-rapport-labetoulle/.). Le Conseil d'Etat semble également aller dans ce sens d'une jurisprudence plus sévère à l'encontre des recours abusifs: http://elavaud.myavocat.fr/publication-12231-les-recours-abusifs-a-l-encontre-des-autorisations-d-urbanisme.html.

Emmerdeur L'avis de Elsa Puech
  Vous n avez que ca a faire de cherher des raisons pour annuler le permis d un voisin. Quelle betise humaine ! Empecher des jeunes ou moins jeune d ailleurs de s installer dans leur construction, le projet d une vie, est minable ! J aimerai comprendre : est ce de la jalousie ? Le fait de tenter de recuperer de l argent ? ou regler des litiges personnels ? vous etes vraiment petit, et sachez que les recours abusifs sont punis par la loi et une seconde loi est a l etude pour les les tiers portants un recours versent une indemnitee qui est sequestree pendant la procedure ! Peut etre que ca vous calmera un peu ! L acces a la justice est bien trop facile que dans un sens !

Contester un permis au dela des 2 mois L'avis de Marie-José Nicholls
  Merci pour vos informations, mais l'administration peut-elle entendre une plainte d'un tiers même sans y donner suite, mais procéder à un contrôle dans les 2 ans comme vous l'indiquez ?' Les recours des tiers :Si vous êtes un tiers à l'égard de ce projet et que vous avez un intérêt à agir (vous êtes voisin ou responsable d'une association de protection de l'environnement qui conteste le projet, par exemple), vous pouvez contester l'attribution d'un permis de construire. Grâce à l'affichage du permis ou de l'autorisation (en mairie et sur le terrain), le public est informé. Vous pouvez effectuer un recours administratif ou un recours contentieux dans le délai de deux mois qui suit le dernier des deux affichages du permis en mairie et sur le terrain. Les recours doivent être notifiés par lettre recommandée avec accusé de réception au destinataire (maire, président du tribunal administratif...) et au bénéficiaire du permis. L'administration peut, quant à elle, contrôler les travaux pendant toute leur durée (et même dans les 2 ans qui suivent leur achèvement).Voir aussi sur www.droit-finances.net : Permis de construire : démarches et procédures     Les recours des tiers :Si vous êtes un tiers à l'égard de ce projet et que vous avez un intérêt à agir (vous êtes voisin ou responsable d'une association de protection de l'environnement qui conteste le projet, par exemple), vous pouvez contester l'attribution d'un permis de construire. Grâce à l'affichage du permis ou de l'autorisation (en mairie et sur le terrain), le public est informé. Vous pouvez effectuer un recours administratif ou un recours contentieux dans le délai de deux mois qui suit le dernier des deux affichages du permis en mairie et sur le terrain. Les recours doivent être notifiés par lettre recommandée avec accusé de réception au destinataire (maire, président du tribunal administratif...) et au bénéficiaire du permis. L'administration peut, quant à elle, contrôler les travaux pendant toute leur durée (et même dans les 2 ans qui suivent leur achèvement). Voir aussi sur www.droit-finances.net : Permis de construire : démarches et procédures    

Le problème des dates ... L'avis de Valérie
  Recours des tiers :1. le permis de construire qui nous pose problème, n’a été consultable que 3 semaines après son affichage. Le délais de recours courent-ils d’autant ? Sinon comment le faire valoir ? 2. le fait que les deux mois de recours tombent pendant l’été notamment pendant le mois d’août où les gens sont en vacances et les assistances juridiques potentielles sont absentes, peut il être pris en compte ? Merci de votre éclairage .E

Pages 1 | 2 sur 2 Page suivante >>
Suite >> L'expropriation

Logement
 Locataire
Fiches pratiques
 Etablir un état des lieux Louer un logement HLM Agences immobilières : leur rôle
 Le budget type d'un locataire Comment réagir face à la menace d'expulsion 

Lettres types
 Accepter l’offre de vente du logement que l’on occupe Loyer : contester une augmentation abusive au cours du bail Loyer : contester une augmentation abusive au moment du renouvellement du bail
 Contester la somme remboursée au titre du dépôt de garantie Demande d’autorisation de sous-location Demande d’autorisation de travaux
 Demande de bail écrit Demande de confirmation de vente du logement Demande de délai de paiement du loyer
 Demande de délai de paiement d’un rappel de charges Demande de délai supplémentaire pour quitter un logement Demande de dératisation et/ou désinsectisation
 Demande d’une Habitation à Loyer Modéré (HLM) Demande de justificatif des charges locatives Demande de mise aux normes d’un logement
 Demande de quittance de loyer Demande de remboursement du dépôt de garantie Demande de travaux à la charge du propriétaire
 Etat des lieux : notifier une réserve Faire une proposition de rachat au propriétaire Obtenir le maintien dans les lieux après une séparation
 Acheter
Fiches pratiques
 La location-accession à la propriété Le Prêt Locatif Intermédiaire (PLI) Acheter un logement HLM
 Les ventes aux enchères Acheter en concubinage Les points à connaître avant d'acheter
 VEFA : vente en l'état futur d'achèvement Tout savoir sur la copropriété Acheter et vendre en viager
 Acheter en multipropriété  

Lettres types
 Annuler un achat en multipropriété Annuler une promesse de vente Annuler un crédit en raison de l’annulation de la vente
 Annuler la réservation d’un logement sur plan Annuler une vente en raison d’un refus de crédit Demande d’une copie de l’acte de vente définitif avant la signature
 Construire
Fiches pratiques
 La déclaration préalable de construction La réception d’une maison neuve Le permis de construire
 Le certificat d'urbanisme VEFA : vente en l'état futur d'achèvement 

Lettres types
 Demande de remboursement des sommes versées à un architecte pour cause de refus de crédit Annuler la vente d’un terrain inconstructible Contester la non-avancée de travaux
 Contester la facture d’un artisan Faire une déclaration préalable de construction Demande d’application de la garantie décennale
 Demande d’indemnités à un architecte Demande de versement d’indemnité de retard Demande de remise des clefs malgré l’émission de réserves
 Demande de réparation de dégâts causés par un artisan Mise en demeure de finir les travaux Recours gracieux suite au refus d’un permis de construire
 Financer
Fiches pratiques
 Le plan épargne logement Le Prêt d’Accession Sociale Pret à taux zéro : le fonctionnement du PTZ+
 Le prêt 1 % logement Le prêt conventionné 
 Aides
Fiches pratiques
 L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) Allocations logement : les démarches à suivre Le prêt d’amélioration de l’habitat
 Contester un permis de construire L'expropriation Assurer au mieux son logement
 Que faire en cas de vol ou de sinistre Faire des réparations : qui paie, propriétaire ou locataire ? Bien préparer son déménagement
 Ecosubvention : une aide à la rénovation thermique d'un logement  
 Déménager
Lettres types
 Informer de son changement d’adresse Logement : donner un préavis de départ d’un mois Logement : donner son préavis de départ
 Propriétaire-bailleur
Fiches pratiques
 Agences immobilières : leur rôle  

Lettres types
 Demander un justificatif d’assurance au locataire Demande de justificatif pour un préavis réduit à un mois Demande de prise en charge des dégradations
 Demande de remise en état des lieux immédiate Demande de respect du règlement de copropriété Donner congé au locataire d’un appartement pour y vivre ou y loger un membre de la famille
 Donner congé au locataire pour cause de vente à un proche Donner congé au locataire pour cause de vente Informer le locataire des visites à venir en vue de la relocation du logement
 Prévenir le locataire du rachat du logement Prévenir le locataire de la réalisation de travaux Rappel pour non paiement du loyer
 Refus de prise en charge des travaux réalisés par le locataire Résilier un mandat de gestion Loyer : saisir la commission de conciliation
 Propriétaire-occupant
Lettres types
 Contester le montant des charges de copropriété Demande de convocation de l’assemblée des copropriétaires Demander l’inscription à l’ordre du jour de l’assemblée des copropriétaires
 




A VOIR EGALEMENT