Partager cet article

RSS
Rechercher un thème :
Argent >   
Toute l'encyclo pratique
Donner congé au locataire pour cause de vente
Modèle de lettre
DONNEZ VOTRE AVIS
Lorsque la fin du bail approche, et que le bailleur souhaite vendre son logement, il a la possibilité d’en donner congé au locataire. Pour cela, il doit lui adresser une lettre recommandée avec accusé de réception 6 mois avant la date de fin du bail. Ce courrier doit contenir les conditions de vente du bien. En effet, pendant deux mois, le locataire est prioritaire pour acheter le logement qu’il occupe. En cas de modification des conditions de vente, le propriétaire est tenu de l’en informer. Enfin, sous peine de nullité, la lettre doit reproduire l’article 15 II (alinéas 1 à 5) de la loi du 6 juillet 1989. (voir aussi sur www.droit-finances.net : Location : la résiliation du bail par le propriétaire)
 
Télécharger le document au format Word
 
Dernière mise à jour : décembre 2014
 
Monsieur Prénom Nom
Adresse
Code Postal Ville

Monsieur
Adresse
Code Postal Ville

Lieu, Date

Objet : fin de bail – vente du logement
Lettre recommandée avec accusé de réception

Madame, Monsieur,

Vous occupez actuellement un logement que je vous loue à (précisez l’adresse) depuis (précisez la date).
Le bail que nous avons signé arrivera donc à échéance le (donnez la date).



Je vous informe qu’à cette date, je vous donnerai congé de ce logement afin de procéder à sa vente.
En vertu de l’application de l’article 15 II de la loi du 6 juillet 1989 – que vous trouverez ci-dessous – je vous indique que le logement et ses annexes seront vendus au prix de … euros. Etant donné que vous occupez actuellement cette habitation, vous êtes prioritaire pendant les deux mois à venir pour procéder à son acquisition.

Sans réponse de votre part, passé ce délai, je considèrerai cela comme un refus.

Article 15 II de la loi du 6 juillet 1989 alinéas 1er à 5.

« Lorsqu'il est fondé sur la décision de vendre le logement, le congé doit, à peine de nullité, indiquer le prix et les conditions de la vente projetée. Le congé vaut offre de vente au profit du locataire : l'offre est valable pendant les deux premiers mois du délai de préavis. Les dispositions de l’article 46 de la loi n° 65-557 du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis ne sont pas applicables au congé fondé sur la décision de vendre le logement.

A l’expiration du délai de préavis, le locataire qui n’a pas accepté l’offre de vente est déchu de plein droit de tout titre d'occupation sur le local.

Le locataire qui accepte l'offre dispose, à compter de la date d'envoi de sa réponse au bailleur, d'un délai de deux mois pour la réalisation de l'acte de vente. Si, dans sa réponse, il notifie son intention de recourir à un prêt, l'acceptation par le locataire de l'offre de vente est subordonnée à l'obtention du prêt et le délai de réalisation de la vente est porté à quatre mois. Le contrat de location est prorogé jusqu'à l'expiration du délai de réalisation de la vente. Si, à l'expiration de ce délai, la vente n'a pas été réalisée, l'acceptation de l'offre de vente est nulle de plein droit et le locataire est déchu de plein droit de tout titre d'occupation.

Dans le cas où le propriétaire décide de vendre à des conditions ou à un prix plus avantageux pour l'acquéreur, le notaire doit, lorsque le bailleur n'y a pas préalablement procédé, notifier au locataire ces conditions et prix à peine de nullité de la vente. Cette notification est effectuée à l'adresse indiquée à cet effet par le locataire au bailleur ; si le locataire n'a pas fait connaître cette adresse au bailleur, la notification est effectuée à l'adresse des locaux dont la location avait été consentie. Elle vaut offre de vente au profit du locataire. Cette offre est valable pendant une durée d'un mois à compter de sa réception. L'offre qui n'a pas été acceptée dans le délai d'un mois est caduque. Le locataire qui accepte l'offre ainsi notifiée dispose, à compter de la date d'envoi de sa réponse au bailleur ou au notaire, d'un délai de deux mois pour la réalisation de l'acte de vente. Si, dans sa réponse, il notifie son intention de recourir à un prêt, l'acceptation par le locataire de l'offre de vente est subordonnée à l'obtention du prêt et le délai de réalisation de la vente est porté à quatre mois. Si, à l'expiration de ce délai, la vente n'a pas été réalisée, l'acceptation de l'offre de vente est nulle de plein droit.»

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

Signature
 
Télécharger le document au format Word
 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
 
Autour du même sujet
 
Pages 1 | 2 sur 2 Page suivante >>

Notion complémentaire TRES IMPORTANTE L'avis de Emma
  Si vous ne voulez pas voir votre vente future frappée de nullité, veillez à adresser votre courrier en recommandé avec AR à chacun des bailleur, individuellement. Par exemple, Monsieur peut être acquéreur et pas Madame.

Très utile L'avis de Fabrice Mrugala
  Ce modèle de lettre m'a été très utile.Merci beaucoup.

Vendre un bien occupé L'avis de Théo
  Il y des informations assez intéressantes sur la vente d'un bien immobilier loué :  La vente d'une maison ou d'un appartement loué 

Pour les plus de 60 ans L'avis de Hélène L
  http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006069108&dateTexte=20080406

Appartement occupé par des personnes ayant + de 75 L'avis de Christiane Raymond
  Bonjour, je viens d'hériter d'un appartement où réside deux personnes âgés de 75 ans environ. Ce logement étant éloigné d'où j'habite et en possédant un. Je voudrais le vendre. Il paraît que je ne peux donner congé à ces personnes parce qu'ils sont âgés ? Ils ne sont pas intéressé pour l'acheter. Gérer ce bien me pose problème. Si je le garde je vais subir des frais impôts foncier, etc. ? Je n'en ai pas les moyens. Il est certain que si je le vends il faut que je trouve une personne voulant inversti pour l'avenir. Je crois savoir qu'en ce moment c'est délicat et les investisseurs se font rares, c'est ce que l'on me dit dans mon entourage. Comment faire pour récupérer ce logement sans blesser et embarasser ces personnes. Puis-je leur trouver un autre logement, dans ce cas qu'elles sont les contraintes ? existe-t-il des lois comportant les critères de relogement où financière par rapport au montant de leur loyer actuelle, ou de leur revenu, il habite un F5 et ne sont plus que 2, puis-je leur proposer un logement plus petit genre F3, etc. Dans quel cas peuvent-t-ils refuser ? Merci de votre aide.

Pages 1 | 2 sur 2 Page suivante >>

Logement
 Locataire
Fiches pratiques
 Etablir un état des lieux Louer un logement HLM Agences immobilières : leur rôle
 Le budget type d'un locataire Comment réagir face à la menace d'expulsion 

Lettres types
 Accepter l’offre de vente du logement que l’on occupe Loyer : contester une augmentation abusive au cours du bail Loyer : contester une augmentation abusive au moment du renouvellement du bail
 Contester la somme remboursée au titre du dépôt de garantie Demande d’autorisation de sous-location Demande d’autorisation de travaux
 Demande de bail écrit Demande de confirmation de vente du logement Demande de délai de paiement du loyer
 Demande de délai de paiement d’un rappel de charges Demande de délai supplémentaire pour quitter un logement Demande de dératisation et/ou désinsectisation
 Demande d’une Habitation à Loyer Modéré (HLM) Demande de justificatif des charges locatives Demande de mise aux normes d’un logement
 Demande de quittance de loyer Demande de remboursement du dépôt de garantie Demande de travaux à la charge du propriétaire
 Etat des lieux : notifier une réserve Faire une proposition de rachat au propriétaire Obtenir le maintien dans les lieux après une séparation
 Acheter
Fiches pratiques
 La location-accession à la propriété Le Prêt Locatif Intermédiaire (PLI) Acheter un logement HLM
 Les ventes aux enchères Acheter en concubinage Les points à connaître avant d'acheter
 VEFA : vente en l'état futur d'achèvement Tout savoir sur la copropriété Acheter et vendre en viager
 Acheter en multipropriété  

Lettres types
 Annuler un achat en multipropriété Annuler une promesse de vente Annuler un crédit en raison de l’annulation de la vente
 Annuler la réservation d’un logement sur plan Annuler une vente en raison d’un refus de crédit Demande d’une copie de l’acte de vente définitif avant la signature
 Construire
Fiches pratiques
 La déclaration préalable de construction La réception d’une maison neuve Le permis de construire
 Le certificat d'urbanisme VEFA : vente en l'état futur d'achèvement 

Lettres types
 Demande de remboursement des sommes versées à un architecte pour cause de refus de crédit Annuler la vente d’un terrain inconstructible Contester la non-avancée de travaux
 Contester la facture d’un artisan Faire une déclaration préalable de construction Demande d’application de la garantie décennale
 Demande d’indemnités à un architecte Demande de versement d’indemnité de retard Demande de remise des clefs malgré l’émission de réserves
 Demande de réparation de dégâts causés par un artisan Mise en demeure de finir les travaux Recours gracieux suite au refus d’un permis de construire
 Financer
Fiches pratiques
 Le plan épargne logement Le Prêt d’Accession Sociale Pret à taux zéro : le fonctionnement du PTZ+
 Le prêt 1 % logement Le prêt conventionné 
 Aides
Fiches pratiques
 L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) Allocations logement : les démarches à suivre Le prêt d’amélioration de l’habitat
 Contester un permis de construire L'expropriation Assurer au mieux son logement
 Que faire en cas de vol ou de sinistre Faire des réparations : qui paie, propriétaire ou locataire ? Bien préparer son déménagement
 Ecosubvention : une aide à la rénovation thermique d'un logement  
 Déménager
Lettres types
 Informer de son changement d’adresse Logement : donner un préavis de départ d’un mois Logement : donner son préavis de départ
 Propriétaire-bailleur
Fiches pratiques
 Agences immobilières : leur rôle  

Lettres types
 Demander un justificatif d’assurance au locataire Demande de justificatif pour un préavis réduit à un mois Demande de prise en charge des dégradations
 Demande de remise en état des lieux immédiate Demande de respect du règlement de copropriété Donner congé au locataire d’un appartement pour y vivre ou y loger un membre de la famille
 Donner congé au locataire pour cause de vente à un proche Donner congé au locataire pour cause de vente Informer le locataire des visites à venir en vue de la relocation du logement
 Prévenir le locataire du rachat du logement Prévenir le locataire de la réalisation de travaux Rappel pour non paiement du loyer
 Refus de prise en charge des travaux réalisés par le locataire Résilier un mandat de gestion Loyer : saisir la commission de conciliation
 Propriétaire-occupant
Lettres types
 Contester le montant des charges de copropriété Demande de convocation de l’assemblée des copropriétaires Demander l’inscription à l’ordre du jour de l’assemblée des copropriétaires
 




A VOIR EGALEMENT