Test Ford Kuga : l'essai complet Intérieur / Coffre

en finition trend, l'intérieur est assez sobre
En finition Trend, l'intérieur est assez sobre © L'Internaute Magazine / olivier Bonnet

Notre modèle d'essai disposait de la finition "Trend", disponible sur les véhicules d'entrée de gamme. Nous avons donc eu droit à un équipement de série plutôt complet :
Démarrage à l'aide d'un bouton « Ford Power», ordinateur de bord, sièges avant sport et volant en cuir, antibrouillards, climatisation manuelle, prises pour appareils audio portables, lève-vitres avant et arrière électriques. Ajoutez à cet évantail, des rétroviseurs électriques chauffants, un couvre-bagages automatique et des équipements de sécurité, comme l'ABS, l'ESP et l'anti-patinage (TCS). 
Notre Kuga bénéficiait également du "Pack Style", qui comprend des barres de toit et des vitres fumées. On regrette toutefois les inserts orange, pas du goût de tout le monde, ainsi que des plastiques de très mauvaises qualités et pour certains très mal assemblés.


l'espace aux jambes est restraint
L'espace aux jambes est restraint © L'Internaute Magazine / Olivier Bonnet

Une habitabilité qui fait défaut

Le Ford Kuga se révèle être le SUV le moins spacieux de sa catégorie. A l'arrière, la place aux jambes et la largeur aux coudes sont toutes inférieures à la moyenne. Son volume de coffre est également en deçà de la concurrence, avec une contenance moindre.
En configuration normale, le coffre affiche en effet un volume de chargement de 410 litres, pouvant atteindre les 1 355 litres, une fois la banquette arrière rabattue. On aprécie toutefois, la modularité des sièges arrière qui se rangent très facilement, ainsi que le très pratique hayon à double ouverture.

 

 

Ford / Test auto