Nouvelle Peugeot 308 : premières infos sur la 308 restylée [prix, date]

Nouvelle Peugeot 308 : premières infos sur la 308 restylée [prix, date] NOUVELLE PEUGEOT 308 - La Peugeot 308 va connaître un restylage qui sera présenté avant l'été. Quelles seront les nouveautés à bord de la nouvelle 308, quel sera son prix ? On fait le point.

[Mis à jour le mardi 11 avril à 09h31] NOUVELLE 308 - Peugeot va sous peu révéler le restylage très attendu de la 308. Celle qui a marqué le retour de Peugeot au premier plan va s'offrir une seconde jeunesse alors que ses ventes sont toujours au beau fixe malgré l'arrivée de la nouvelle Renault Mégane 4 début 2016. Fort de ce succès, Peugeot ne va pas bouleverser sa berline compacte et la nouvelle 308 sera dans la continuité. Une présentation est prévue cet été pour une commercialisation avant la fin de l'année 2017. Mais des premières photos fuitées ont circulé sur le web (voir les photos ci-dessous). On y découvre une nouvelle calandre, proche de celle de la 308 Gti en photo ci-dessus. Peugeot vit donc une année charnière avec les lancements des SUV, le nouveau 3008 accompagné du nouveau Peugeot 5008, le lancement de la 308 restylée et le rachat par PSA d'Opel.

La 308, lancée en 2013 à la place de l'ancienne génération déboulée en 2007, peut compter sur une nouvelle plateforme dite EMP-2, inaugurée par la Citroën C4 Picasso. Plus modulable, cette plateforme équipe aussi la nouvelle Citroën C3 et via des versions élargies les Peugeot 3008 et 5008. Loin du style de la première 308 avec son large bouclier et aérations, la 308 II a adopté un style plus germanique, proche de ce que présente depuis plusieurs années Volkswagen avec sa Golf. Les feux à LED équipent les versions aux finitions supérieures qui bénéficient également d'un entourage chromé. Ces apports rendent la 308 bien identifiable avec un choix et profil proches de la Golf. De quoi lui rafler le statut de leader ? En remportant le prix de la voiture de l'année 2014, la marque n'avait en tout cas pas hésité à tacler Volkswagen sur ses propres terres avec une publicité osée… (traduction: "les autres ont la voiture (das auto, le slogan de Volkswagen), nous avons la voiture de l'année 2014"). Depuis, le 3008 lui a succédé en remportant le prix de la voiture de l'année 2017.

Nouvelle 308 : photos

Le restylage de la 308 est attendu avant la fin de l'année (juin, juillet ?). Mais des premiers clichés ont fuité sur la toile, émanant visiblement d'un configurateur. On y voit à la fois l'habitacle, la face avant et la face arrière. Le changement le plus visible est évidemment la nouvelle calandre plus verticale, plus imposante et qui intègre désormais le Lion en son centre. La 308 s'inscrit ainsi dans la lignée des derniers lancements de Peugeot : 2008 restylé, nouveau Peugeot 3008 et nouveau 5008. A l'intérieur, les changements semblent plus minimes et les compte-tours à aiguille restent d'actualité.

Nouvelle Peugeot 308 : premières infos

Au vu de ces images, on peut dire que la 308 va évoluer tout en douceur. Le Lion intègre la calandre en son centre et la 308 adopte du coup un visage plus proche des derniers SUV de Peugeot. Le bouclier va également évoluer et semble proche de la version à coffre de la 308, lancée en Chine. On remarque la présence d'entrées d'air plus grandes, le tout contribuant à dynamiser la ligne générale de la 308. Les optiques vont voir leur signature lumineuse évoluer tant à l'avant qu'à l'arrière.A l'intérieur, pas de révolution technologique. La dalle numérique pour remplacer les compte-tours ne fait pas son apparition au contraire de ce qui a été vu dans le 3008. L'i-cockpit nouvelle génération attendra sans doute la prochaine version de la 308 (prévue pour 2019 ?). Pas une surprise en soi puisque Peugeot ne pouvait pas l'intégrer sans changer fondamentalement la planche de bord. Trop onéreux... Le volant reste à méplat et la forme de l'écran tactile central n'évolue pas. Pour le reste, il faudra encore patienter, notamment pour connaître les évolutions de la gamme de motorisations.

Nouvelle 308 : date de sortie

La 308 ne sera pas exposée à la rentrée au salon de Francfort puisque Peugeot a choisi de faire l'impasse sur le salon allemand. On attend une commercialisation avant la fin de l'année 2017.

Essai de la Peugeot 308, essai de la Peugeot 308 GTI

Linternaute.com avait naturellement essayé la Peugeot 308 à sa sortie en 2013 (voir l'essai). L'occasion de constater ses qualités dynamiques indéniables, ses points forts en terme d'habitabilité et son design revu mais aussi d'apprécier une très claire montée en gamme de Peugeot sur ce segment. Le tout a fait mouche au point d'imposer la 308 comme une solide référence en la matière. Depuis, Peugeot a travaillé sur une version sportive dotée d'un moteur essence de 270 chevaux, c'est la Peugeot 308 GTI. Nous vous en proposons l'essai. Autant le dire d'emblée, elle nous a conquis, notamment grâce à des qualités dynamiques encore optimisées donnant à cette bête cachée sous un design discret de sérieux atouts. La 308 GTI s'affirme comme une bombe conduisible au quotidien. C'est rare ! Pour consulter notre essai complet de la Peugeot 308 GTI et visionner les photos, cliquez sur la photo ci-dessous !

Quel prix ?

Le restylage de la 308 ne devrait pas bouleverser la grille tarifaire de la berline compacte. Aujourd'hui, le prix d'entrée de gamme est de 18 800 euros pour la version Access équipée du moteur 1,2 litres essence PureTech de 82 chevaux. Pour la version diesel (1,6l BlueHDI de 100 chevaux), la note est de 22 600 euros. En version Active, avec le moteur essence 1.2l 82 chevaux, le prix est de 21 150 euros.  Avec le bloc diesel BlueHdi 100 chevaux, on atteint 24 450 euros alors que la version 1,6l BlueHdi 120 chevaux s'affiche à  28 100 euros en finition Allure, le niveau haut de gamme. La finition la plus haut de gamme se nomme Féline : comptez 29 350 euros pour une 308 Féline dotée du moteur essence PureTech 130 chevaux et 31 850 euros en diesel 150 chevaux. La version GT 205 chevaux essence est proposée à 32 300 euros et en diesel 180 chevaux (boîte automatique) à 34 900 euros. Pour la version break SW, ajoutez en moyenne 900 euros.

Quelle gamme ? Quelles sont ses dimensions ?

Les dimensions ont en fait peu évolué entre la 308 première génération et la deuxième lancée en 2013 : le restylage ne les feront pas évoluer :  2,5 centimètres de moins en longueur (4,25 m en tout) pour 4 centimètres de moins en hauteur. Cela fait de la 308 la berline la plus compacte dans son segment en dépit d’un empattement en hausse (2,62m). L’habitabilité est toutefois préservée grâce à la réduction des portes-à-faux, une forte tendance actuelle mais qui n'impacte pas trop le volume du coffre de cette 308. Celui-ci atteint ainsi 470 litres avec 35 litres de rangements compartimentés. La nouvelle plateforme EMP-2 a généré un énorme gain de poids : 140 kilos en moyenne avec des efforts faits sur les aciers, la conception, le processus d’assemblage et les matériaux (ailes avant et capot en aluminium par exemple). De quoi aussi contenir les émissions de CO2, l’un des points forts des moteurs Peugeot et la consommation avec un coefficient aérodynamique optimisé. Sacrée voiture de l’année en 2014, la Peugeot 308 dispose de quatre niveaux de finitions. La première est dite Access, la deuxième Active, la troisième Allure et la quatrième Féline Surtout, elle dispose de deux types de carrosserie : la version cinq portes qui représente une large majorité des ventes et le break nommé SW équipé d’un très large coffre. La 308 a par contre perdu sa version trois portes qui n’existe plus sur cette deuxième génération. Idem pour le coupé-cabriolet sacrifié sur l’autel de la rationalisation de la gamme.

La version 5 portes berline © Peugeot
La version SW © Peugeot

Quels sont ses points forts ? 

La 308 s’appuie tout d’abord sur un espace intérieur entièrement revu et épuré, résumé par l’innovation de l’i-cockpit. Mais qu’est-ce que cet i-cockpit ? Quatre éléments : un volant compact au diamètre réduit, un combiné tête haute qui permet d’avoir accès à des informations sans quitter la route des yeux, une console centrale haute qui supprime de nombreux boutons et un écran tactile de 9 pouces également placé assez haut pour une meilleure visibilité du conducteur. Le côté épuré participe à la montée en gamme de la 308. Attention toutefois, l’i-cockpit demandera un petit temps d’adaptation au conducteur et le système a aussi ses détracteurs. Mais la 308 conserve l’atout majeur de Peugeot ces dernières années : son comportement routier, salué par la critique. Roi des châssis, le Lion n’a pas perdu la main, bien aidé aussi par la nouvelle plateforme. La 308 est l’une des références du secteur dans ce domaine avec une très belle maniabilité. Peugeot a clairement optimisé la qualité perçue sur cette nouvelle 308 pour lui donner une touche plus premium. Les matériaux sont de belle tenue notamment pour la planche de bord et l’assemblage sérieux.

La motorisation

Lors de son lancement, la 308 était proposées avec trois motorisations essence (1,2l 82 chevaux, 1,6l THP 125 chevaux et 1,6 THP 155 chevaux) ou deux blocs diesel (1,6 l HDI 92 chevaux et 1,6l HDI 115 chevaux). Le passage à la norme Euro 6 a conduit Peugeot à changer son offre avec l’arrivée d’un moteur essence 1,2l PureTech 110 chevaux et de deux blocs 1,2 litres PureTech 130 chevaux et de moteurs diesel 1,6l et 2,0 litres BlueHDi de 100 à 150 chevaux. En essence, le moteur PureTech 130 chevaux a remporté de nombreux suffrages grâce à une belle souplesse et sa bonne complémentarité avec la boîte automatique à six rapports proposée. En diesel, le milieu de gamme (1,6 BlueHDI 120 chevaux) continue de séduire. On attend justement des évolutions au niveau des motorisations proposées lors du restylage mi-2017.

Quels équipements ?

Tout dépend évidemment du niveau de finition choisi mais la 308 dispose d’une belle dotation de base. En entrée de gamme, on retrouvera ainsi le verrouillage centralisé des portes, les airbags frontaux et latéraux, l’ESP, les feux de jour à diodes, le régulateur-limiteur de vitesses, les rétroviseurs électriques, la climatisation manuelle ou encore le radio CD avec bluetooth et prise USB. La version Active gagne l’écran tactile 9 pouces, le pack visibilité (aide au stationnement arrière…) les phares et essuie-glaces automatiques, la climatisation automatique bi-zone, les jantes aluminium 16 pouces et le volant cuir avec commandes intégrées. Au troisième niveau de finition dit Allure, la 308 gagne les feux full LED, le système de navigation de série et l’aide au stationnement avant. Enfin en finition Féline, on gagne notamment le toit vitré panoramique, l’accès et démarrage mains libre, les jantes aluminium 17 pouces. Tout pour se hisser au niveau d’une Golf.

Des versions plus sportives

Peugeot a lancé des déclinaisons plus musclées de la 308. Cela a commencé par la 308 GT, une version que l’on peut qualifier de dynamique sans être une véritable sportive avec son bloc essence 205 chevaux (30 850 euros) ou diesel 180 chevaux (34 100 euros). La GTI a débarqué le marché avec ses 270 chevaux, son double coloris en coupe franche. Les commandes sont ouvertes à un prix de 27 200 euros pour un rapport poids-puissance qui fait mouche (3,46kg/chevaux) tout en contenant les émissions de CO2. Différentiel Torsen, freins à disques plus gros, châssis conçu avec Peugeot Sport… La 308 devient une vraie sportive, susceptible de concurrencer (et battre ?) des rivales comme la Seat Leon Cupra, la Volkswagen Golf GTI ou la nouvelle Honda Civic Type R. Que dire alors de la version R Hybrid pour l’heure présentée sous forme de concept avec ses 500 chevaux (270 chevaux essence et deux blocs électriques de 115 chevaux chacun), quatre roues motrices et un 0 à 100 km/h en 4 secondes pour une vitesse de pointe de 250 km/h. Qu’en sera-t-il de la déclinaison de série dont le développement serait en cours ? Enfin, Peugeot a présenté une version de course qui servira de support à une nouvelle compétition la 308 Racing Cup avec 308 chevaux et une boîte de vitesse séquentielle avec palettes au volant et un poids allégé.

La concurrence

Peugeot vise le leadership avec cette 308 et veut concurrencer la Golf. La berline compacte du Lion a déjà trouvé son public dans l’Hexagone et se hisse dans le trio de tête des ventes sur 2016 avec plus de 75 000 modèles écoulés entre janvier et décembre  contre 45 000 pour la Renault Mégane 4 (8e modèle le plus vendu en France en 2016) et 32 000 pour la Volkwagen Golf. L’écart de prix s’est certes resserré entre les deux marques mais Peugeot a gagné en qualité et propose une dotation supérieure. De quoi s’imposer comme la référence ? Pas si sûr surtout que la concurrence fourbit ses armes, notamment Renault avec la nouvelle Renault Mégane qui affiche des scores encourageants et la Golf, elle aussi restylée en début d'année 2017. D'où le restylage pour rester à la pointe ! Vous pouvez d'ailleurs retrouver ci-dessous nos essais de la Mégane 4 et de la Volkswagen Golf 7 restylée.

Peugeot / Climatisation

Annonces Google