Nouvelle Renault Clio : la Clio 5 attendue en 2018 [photos, date, prix]

Nouvelle Renault Clio : la Clio 5 attendue en 2018 [photos, date, prix] La voiture la plus vendue en France, la Renault Clio, s'apprête à être remplacée. Que sait-on déjà sur la Clio 5, prévue pour 2018 ?

[Mis à jour le vendredi 8 septembre à 12h11] La Renault Clio est le best-seller de la marque au losange, une valeur sûre qu'il faut cajoler générations après générations pour conserver le trône envié de voiture la plus vendue en France. La Clio profite certes de son omniprésence au sein des parcs automobiles d'entreprise mais aussi d'une belle image auprès des particuliers, séduits aussi par les possibilités faciles de revente sur le marché de l'occasion. Renault le sait mais doit tout de même mettre les bouchées doubles pour conserver sa place face aux assauts de la séduisante Peugeot 208 et devant une armada de nouvelles venues : Citroën C3, Ford Fiesta, Nissan Micra et Volkswagen Polo ont été revues ces derniers mois et entendent bien lui piquer des parts de marché.

Après un restylage en 2016 qui a surtout porté sur l'amélioration d'une qualité perçue décevante à l'intérieur (nouveaux plastiques moussés sur la planche de bord, nouveau volant…), la Clio 4 cédera sa place prochainement à une nouvelle génération, la Clio 5. Ce que l'on sait déjà, les premières photos et dernières rumeurs sont dans ce dossier, accompagnés de tout ce qu'il faut savoir sur la Clio 4 avant son baroud d'honneur. Après avoir revu une grande partie de sa gamme de 2015 à 2017 à coups de lancements (Renault Kadjar, Renault Espace, Renault Talisman, Renault Mégane 4, Renault Scénic 4 et enfin Renault Koleos), la marque française va donc poursuivre le rythme en 2018 en lançant un nouveau cycle. 

Nouvelle Clio 5 : premières infos

Attendue pour le Mondial de l'Automobile 2018, la nouvelle Renault Clio devrait s'inspirer en termes de design extérieur de plusieurs concepts-cars récents de la marque française dont le petit Eolab Concept ou le plus imposant Renault Trezor vu au Mondial de l'Auto 2016. Ce dernier modèle devait lancer un nouveau cycle design chez Renault et la Clio 5 en sera sans doute le premier exemple. On attendra surtout d'en savoir plus sur l'aménagement intérieur, un point sur lequel Renault aura fort à faire pour corriger le tir. La Clio a certes progressé après le restylage de 2016 mais la gamme peut paraître vieillissante face à des concurrents davantage inspirés (Volkswagen avec l'instrumentation numérique Active Info Display disponible désormais sur la Polo, Peugeot avec son i-cockpit et son petit volant…). Chez Renault, on est d'ailleurs conscient du problème comme le designer Laurens van den Acker le reconnaissait récemment au site britannique AutoExpress. " Nos clients regardent l'extérieur et se disent "woah", mais quand ils regardent à l'intérieur, c'est "mmh"... Nous devons être sûrs que nos futurs intérieurs seront à la hauteur des standards de l'extérieur. Nous avons plus de gens qui travaillent sur les habitacles qu'auparavant, et nous préparons une révolution ". Alléchant. Il faudra du coup aussi surveiller le prix. On attend un prix d'appel sous les 15 000 euros mais la Clio pourrait ensuite monter en gamme avec des équipements plus riches et des finitions plus huppées.

Photos nouvelle Clio 2018

La Clio 5 débute ses essais routiers secrets. On suppose qu'elle reposera sur la plateforme CMF-D, compatible avec un système de micro-hybridation à l'image de ce qui a été fait sur le Scénic. Renault tentera-t-il aussi de lancer une Clio 100% électrique, ?  C'est tout à fait possible, surtout que la concurrence pose aussi ses pions dans ce domaine. Renault devra toutefois trouver un moyen de ne pas enterrer la Zoé. Contrairement à la rupture nette vue entre la Clio 3 et la Clio 4 bien plus recherchée stylistiquement parlant avec ses faux airs de petite berline, la Clio 5 devrait toutefois s'inscrire dans la continuité. On pourrait ainsi retrouver le style des derniers modèles sortis, notamment les feux en forme de C qui pourraient descendre jusqu'au bouclier. Idem à l'arrière où l'on devrait retrouver un style proche de la Mégane avec des feux courant jusqu'au losange situé au centre du hayon.

La Clio 5 pourrait s'inspirer fortement de l'Eolab Concept vu en 2014. © Renault
© Renault
L'intérieur de l'Eolab permet d'explorer certaines idées et orientations de Renault pour ses futurs intérieurs. © Renault
Même chose pour l'habitacle du Renault Trezor, concept-car présenté en 2016. © Renault

Date de sortie nouvelle Clio

On attend cette Clio 5 pour la fin d'année 2018. Le Mondial de l'Auto se tiendra justement à la rentrée à Paris et l'événement semble parfaitement taillé pour y présenter la nouvelle génération de la voiture la plus vendue en France. La sortie de la Clio 5 serait alors possible pour le début d'année 2019 avec une présence en concessions au premier trimestre 2019.

Essai de la Renault Clio 4

Nous avons pu prendre le volant de la Clio 4 restylée à l'été 2016 sur les routes de la région de Bordeaux. Au programme, l'essai de la nouvelle motorisation diesel Dci 110 chevaux et de son pendant en essence, le Tce 120 désormais disponible aussi avec une boîte de vitesse manuelle à six rapports. Au final, on retrouve la Clio telle qu'on la connaît mais avec des améliorations sensibles notamment en ce qui concerne le design intérieur. On apprécie ainsi les nouveaux plastiques moussés en haut de la planche de bord qui affichent un joli design, flatteur à l’œil, un nouveau volant ou des sièges revus qui assurent un maintien amélioré. Cet essai comprenait aussi la découverte de la nouvelle Clio RS Trophy avec son moteur 220 chevaux et son nouvel échappement, fruit d'une collaboration avec le spécialiste Akrapovic. Pour consulter notre essai, cliquez sur la photo ci-dessous.

La Clio 4 revue en 2016 (avec notamment de nouveaux phares avant) reprend un peu de la Mégane 4 mais surtout affiche son air de famille avec les dernières créations du groupe. Ainsi, la forme de C est intégrée aux optiques via des LED sur les versions haut de gamme Intens et Initiale Paris. Globalement, la Clio conservera sa silhouette et son identité actuelle, Renault souhaitant désormais revoir ses modèles par fines touches pour imposer un seul et même style à sa gamme. Fini les grandes révolutions à chaque génération de modèle ! On retrouve donc une nouvelle face avant avec un bouclier revu (les feux de jour au centre de la calandre disparaissent pour intégrer les autres feux, ce qui donne une impression de largeur et une nouvelle stature à la Clio) et de fines nouvelles touches à l'arrière. Vous pouvez découvrir toutes les photos dans notre diaporama spécial Clio 4 restylée en cliquant sur la photo ci-dessous : 

Renault Clio 4 : les prix

Renault devait la jouer fine pour améliorer les qualités de sa Clio 4 sans augmenter nettement les tarifs de sa citadine star. Si elle sera toujours produite à l'usine Renault de Flins, la Clio devait gagner de l'arrivée de sa cousine Nissan Micra, basée sur la même plateforme. La Clio voyait sa gamme de prix débuter à 13 700 euros pour une version Life d'entrée de gamme.  Il en est de même pour la version restylée aussi à 13 700 euros en finition Life et moteur essence 75 chevaux. La finition Initiale Paris haut de gamme ira jusqu'à 26 200 euros avec la boîte de vitesse à double embrayage EDC et le moteur diesel Dci 90 chevaux.

Les tarifs :
Finition Life : 13 700 euros avec le moteur essence 75 chevaux, 16 800 euros avec le moteur diesel Energy dCi 75 chevaux.
Finition Zen : de 15 500 euros avec le moteur essence 75 chevaux à 19 400 euros avec le moteur diesel Energy dCI 90 chevaux. Egalement disponible en version essence TCe 90 chevaux et diesel Energy dCi 75 chevaux.
Finition Intens : de 18 450 euros avec le moteur TCe 90 chevaux à 22 750 euros avec le moteur diesel Energy dCI 90 chevaux et boîte à double embrayage EDC (disponible également avec les moteurs essence TCe 120 chevaux et diesel dCi 110 chevaux).
Finition Initiale Paris : de 22 200 euros avec le moteur essence TCe 90 chevaux à 26 200 euros avec le moteur diesel 90 chevaux à boîte à double embrayage EDC. (également disponible avec les moteurs essence TCe 120 chevaux et diesel dCi 110 chevaux).

Equipements et intérieur Renault Clio 4 restylée

On retrouve les mêmes finitions : Life, Zen, Intens et Initiale Paris. Les deux premières ne voient pas leurs tarifs évoluer (logique puisque l'équipement est le même) mais les versions haut de gamme seront plus chères de 200 et 300 euros. Renault l'expliquera sans doute par un équipement en hausse avec les phares avant full LED,  la sellerie mixte tissu-velours sur Intens et sur Initiale Paris un pack City Plus offrant la caméra de recul, l'aide au parking ou le système audio Bose. La Clio devra forcément mettre la barre plus haut en ce qui concerne l'intérieur et notamment la fameuse qualité perçue, cette impression chère aux clients. Peugeot a frappé fort sur ce point au moment du restylage de la 208, calquée sur le succès de l'intérieur de la 308. Renault en est bien conscient, pour résister à la progression de la 208 sur le marché français, il faudra s'améliorer. On attend donc une modification des plastiques à l'intérieur pour gagner en ressenti, notamment au toucher, mais aussi en durabilité (rayures…). Renault a promis lors de la diffusion des premières photos une nouvelle sellerie, avec une meilleure qualité visuelle et au toucher, des chromes plus fins et mats, des couleurs sobres pour être davantage à la page. Mêmes attentes pour le système multimédia. Aujourd'hui, la Clio est vendue avec un vieillissant système R-Link dont l'entourage fait un peu toc et surtout vieillot par rapport aux derniers modèles sortis qui intègre la grande tablette tactile 7 ou 8 pouces R-Link 2. Qu'en sera-t-il à bord de la Clio restylée ? Renault propose trois versions d'équipements multimédia, un R-Link de première génération mais évolué, un système Média Nav et le R and Go pour les modèles d'entrée de gamme (en option à 350 euros sur la finition Life). Il faudra monter à bord pour en savoir plus...

Moteurs Renault Clio

Autre point très attendu, les moteurs de cette Renault Clio 4 restylée, notamment en ce qui concerne les diesel. Après les récentes critiques sur les émissions de NOX et CO2 de ses modèles et les failles de son système piège à NOX (qui ne fonctionne pas de manière optimale dans toutes les conditions de température extérieure), comment Renault va-t-il corriger le tir ? La marque présente une nouvelle motorisation : un bloc diesel Dci de 110 chevaux, de manière à rivaliser avec la Peugeot 208 qui propose un bloc performant et reconnu avec le 1,6l BlueHdi 120 chevaux. Ces moteurs devraient présenter un dispositif de vanne EGR plus performant. En essence, on retrouve un moteur 75 chevaux et 90 chevaux comme aujourd'hui. Mais le  bloc TCe 120 chevaux aujourd'hui proposé uniquement en version boîte automatique est enrichi puisqu'il sera enfin possible de le coupler à une boîte de vitesse manuelle à six rapports. Renault promet désormais une gamme riche de 11 variantes boîte-moteur.

Renault / Mondial de l'auto