Grève des routiers : pas de blocages sur les routes mardi 10 octobre

Grève des routiers : pas de blocages sur les routes mardi 10 octobre GREVE DES ROUTIERS 2017 - Les syndicats de routiers ne se joignent pas au mouvement de grève de la fonction publique le mardi 10 octobre.

  • Le mouvement de grève des routiers, à l'appel de la CGT et de FO, a été lancé lundi 25 septembre et s'est achevé fin septembre. Aucune action n'est prévue ce 10 octobre.
  • Les syndicats manifestent contre certaines directives de la Loi Travail qu'ils jugent dangereuses pour l'avenir de leur profession, dénonçant une précarisation à venir des routiers.

18:09 - Pas de mouvement des routiers ce mardi 10 octobre

Alors que la fonction publique est appelée à la grève avec une grande manifestation prévue ce mardi 10 octobre pour protester contre les ordonnances de la loi Travail, les routiers ne suivront pas le mouvement. Alors que la CFDT avait prévu de se joindre au mouvement suite à l'échec des négociations avec le ministère des Transports fin septembre, un accord a été trouvé le mercredi 4 octobre entre le patronat du secteur des transports et les syndicats. Par conséquent, aucune action n'est prévue sur les routes ce mardi, contrairement aux transports publics avec un mouvement de grève SNCF RATP et un mouvement de grève des contrôleurs aériens.

29/09/17 -  10:32 - Vers un autre mouvement de grève la semaine prochaine ?

 FO et la CGT, les deux syndicats à l'origine de l'appel à la grève lundi 25 septembre, pourraient décider de nouvelles actions la semaine prochaine alors que la CFDT et la CFTC évoquent toujours la possibilité de se joindre au mouvement de grève de la fonction publique prévu le 10 octobre.

29/09/17 -  10:27 - Les syndicats ont claqué la porte des négociations, situation tendue

La réunion prévue jeudi au ministère des Transports n'a pas permis d'apaiser la situation, loin de là. Les syndicats des routiers sont même sortis déçus, "effarés" selon Le Parisien à l'issue d'"échanges très tendus" et ont claqué la porte des négociations.

28/09/17 -  10:38 - Vers une autre grève le 10 octobre ?

La grève pourrait repartir, voire s'intensifier en cas d'échec des discussions ce jeudi, les syndicats protestant contre certaines directives de la Loi Travail, notamment la facilitation des licenciements économiques et des accords d'entreprise moins-disants que la branche qui remettraient en cause des annexes de rémunération tels que la prime d'ancienneté ou encore, dans le transport de voyageurs, la prime de 13e mois. La CFDT et la CFTC menacent de grèves à compter du 10 octobre. La CGT n'exclut pas non plus de reprendre le mouvement à cette date, alors qu'un autre mouvement de grève est prévu ce jour-là dans la fonction publique.

26/09/17 -  08:18 - Le dépôt de bus du réseau de transports en commun bloqué à Rennes

Selon Ouest-France, le principal dépôt de bus du réseau STAR (transports en commun de l'agglomération rennaise) est bloqué ce mardi matin. Quelques lignes circuleraient normalement avec un bus toutes les 30 minutes sur les lignes C1, C2, C3, C4 , C5 et C6 ainsi que sur les lignes urbaines 9 et 11. La ligne 31 est en revanche fortement perturbée.

26/09/17 -  08:11 - La CGT annonce plusieurs actions en cours en France

Selon Jérôme Vérité de la CGT Transports, plusieurs actions se mettent en place ce mardi matin, deuxième jour de la grève des routiers, "dans le Nord, à Rouen, Caen, Nantes, Rennes et Marseille".

25/09/17 -  17:36 - Le mouvement reconduit mardi, mais sous une autre forme

La CGT-Transports et FO annoncent "reconduire demain", mardi, leur mouvement de grève. Jérôme Vérité de la CGT Transports a expliqué au Figaro que le mouvement serait toutefois reconduit "certainement sous une autre forme". La CGT dénonce par ailleurs ce lundi des "méthodes brutales", et "une volonté de mater" de la part des forces de l'ordre.

25/09/17 -  11:16 - Une nouvelle opération escargot lancée, cette fois en Lorraine

Peu touchée jusque-là, la Lorraine connaît les premières conséquences du mouvement de grève des routiers. Une opération escargot est signalée sur l'A31, une autoroute menant au Luxembourg. Cette action de ralentissement du trafic a lieu dans le sens Metz-Luxembourg aux alentours de Thionville. Selon la presse luxembourgeoise, le blocage a lieu à la jonction entre l'A4 et l'A31 à la croix d'Hauconcourt et occasionne huit kilomètres de bouchons.

25/09/17 -  09:29 - 40 points de blocages en France recensés par la CGT

La CGT Transports affirme par la voix d'un de ses représentants interrogé par LCI compter 40 points de blocages répartis en France ce lundi matin.

25/09/17 -  09:26 - Une autre opération escargot sur l'A2

L'autoroute A2 en direction de la Belgique est également visée par les manifestants. Le trafic est difficile dans ce secteur et sur les axes adjacents. La Voix du Nord signale 9 kilomètres de bouchons sur l'A23 en direction de Valenciennes et 8 kilomètres sur l'A2 dans le sens Belgique-Paris.

25/09/17 -  08:45 - Barrage levé par les forces de l'ordre sur le périphérique de Caen

Le barrage installé sur le périphérique sud de Caen depuis le début de matinée a été levé par les forces de l'ordre, note France Bleu Normandie. Les routiers grévistes pourraient toutefois décider d'une autre action.

25/09/17 -  06:34 - Une opération escargot et de premiers bouchons signalés sur l'A1

Une opération escargot a débuté sur l’A1. La Voix du Nord annonce que cette action a débuté vers 6h ce lundi matin au niveau de Durges dans le sens Lille-Paris. A 6h20, trois kilomètres de bouchons étaient déjà signalés dans ce secteur.

24/09/17 -  20:11 - Une mobilisation aussi forte que contre la loi El Khomri en Ile de France selon la CGT

Secrétaire général de le Fédération CGT Transports, Jérôme Vérité annonce au Parisien que la mobilisation des routiers pourrait être "la plus grande démonstration de force depuis 1996-1997." Le numéro 1 de la branche Transports du syndicat précise que 350 chauffeurs seraient disponibles à Bordeaux et dans le Nord et promet une mobilisation au moins aussi importante que contre la loi El Khomri en région Ile de France, à Marseille, Nice ou Lyon.

Grève des routiers : infos trafic

La situation s'est calmée vendredi 29 septembre et pour le week-end après un début de semaine tendu et de nouvelles actions jeudi 28 septembre. C'était notamment sur la rocade de Rennes où une opération de blocage filtrant a conduit à de nombreux bouchons. C'était également le cas dans la zone industrielle de Chambéry, ainsi qu'aux entrées de Rouen avec une distribution de tracts.

Grève des routiers : blocages en Ile de France

Rien à signaler en Ile de France. Un seul point sensible était signalé mardi 26 septembre, sans gros impact sur le trafic, à Gennevilliers (Hauts de Seine) près du dépôt pétrolier et du port fluvial.

Grève des routiers : blocages à Lille

Après une grande journée de mobilisation lundi en Hauts de France avec notamment une opération escargot sur l'A1 dans le sens Lille-Paris puis sur l'A2, les grévistes ont poursuivi leurs actions avant un retour au calme mercredi et jeudi.

Grève des routiers : blocages à Nantes

La situation était tendue lundi 25 septembre autour de Nantes au dépôt de Donges. Les grévistes ont trouvé sur leur chemin des CRS positionnés autour du dépôt pétrolier de Donges et autour du rond-point des six-croix. Mardi, c'est autour de Carquefou que les manifestaient se sont rendus avant la fin des actions dans l'attente de la réunion (finalement infructueuse) au ministère des Transports.

Grève des routiers : blocages à Normandie

En Normandie, plusieurs points sensibles étaient annoncés dès dimanche 24 septembre puisque les dépôts pétroliers de Rouen (terminal Rubis) et au Havre étaient visés. Là aussi, des forces de l'ordre ont été appelées dans la nuit. A Caen, une opération escargot a eu lieu sur le périphérique à partir de 6h mais les forces de l'ordre ont mis fin au blocage dans la matinée alors que la situation était tendue autour du dépôt de Mondeville. Mardi, un barrage filtrant a été installé mardi matin aux entrées et sorties du dépôt de carburant de Mondeville.

Grève des routiers : blocages à Marseille

A Marseille, peu d'impact sur le trafic fin septembre. En début de semaine, un barrage filtrant a été installé à la raffinerie Total de La Mède. Le blocus a rapidement été levé. Une zone logistique à Vitrolles a également été ciblée selon la CGT.

Grève des routiers : blocages à Bordeaux

Près de Bordeaux, le dépôt de carburant de Bassens a été bloqué plusieurs heures lundi 25 septembre. Des barrages filtrants ont été mis en place autour de l'entrée du dépôt de carburants Docks de pétrole d'Ambès (DPA). Une trentaine de camions étaient arrêtés à cet endroit à 06h30, notait Ouest-France. Ils laissaient toutefois passer les véhicules légers. Le blocage s'est terminé lundi en milieu de journée.

Grève des routiers : infos trafic

Il fallait donc s'attendre à des difficultés de trafic mardi 26 septembre au lendemain d'une première journée de mobilisation. Le 18 septembre déjà, plusieurs manifestations ont eu lieu sur plusieurs grands axes comme sur l'A4 entre Paris et Strasbourg au péage de Saint-Avold en Moselle avec des barrages filtrants mis en place. Des tracts avaient été distribués aux automobilistes de 7h à 9h environ sur l'A7 à la barrière de péage de Vienne-Reventin située au sud de Lyon. Dans le Nord, une opération escargot a eu lieu sur l'A1 de 7h à 10h avec de fortes répercussions sur le trafic avec des bouchons sur l'A25, le périphérique sud de Lille,  l'A23 depuis Valenciennes et  l'A27 depuis la frontière belge.

Grève des routiers : les blocages prévus

La CGT et FO avaient annoncé leur intention de bloquer certains axes et l'accès aux dépôts de carburant pour faire connaître leurs revendications à partir du lundi 25 septembre. Le lundi 18 septembre au matin, le mouvement à l'appel de la CFDT et de la CFTC a conduit à plusieurs manifestations. Une délégation s'est rendue au ministère du Travail afin d'être reçue par la ministre Muriel Pénicaud. Mercredi 20 septembre, ce sont cette fois des délégations des syndicats CGT et FO qui avaient été reçues au ministère des Transports, une réunion jugée infructueuse. Ils ont promis de maintenir le mouvement et même de l'étendre à d'autres corporations : "déchets, transports de voyageurs, transports urbains".

Grève des routiers : les dates du mouvement

Un mouvement de grève renouvelable avait été annoncé à partir du lundi 25 septembre par la CGT et FO. Ce mouvement est annoncé par la CGT comme une grève aux "conséquences très concrètes sur l'économie française". Les routes mais aussi les dépôts de carburant pourraient être visés. Leur but est clair:  faire reculer le gouvernement sur certains points de la Loi Travail qu'ils jugent particulièrement dangereux pour leur profession et le secteur des transports. La précarisation du contrat de travail, la concurrence déloyale qui naîtra selon eux et les licenciements économiques facilités sont notamment les points qu'ils contestent. Le mouvement pourrait rebondir début octobre alors que la CFDT et la CFTC évoquent aussi la possibilité de se joindre au mouvement de la fonction publique le 10 octobre prochain.

Manifestation / Grève des routiers