Radars privatisés : comment ça va marcher, ce qui vous attend

Les voitures radars seront confiés à des chauffeurs d'entreprises privées. © Serge Pouzet/Sipa
Jusque-là, les radars mobiles embarqués sont sous la responsabilité des forces de l'ordre, les policiers étant mandatés pour circuler et établir les contraventions. Le projet visait à externaliser la mission de conduite de ces véhicules radars banalisés, la confiant à des prestataires privés et agréés par l'Etat. Annoncée depuis plusieurs mois, cette mission touchait au but fin 2017 avec la fin de l'appel d'offres. Selon Caradisiac, une première entreprise aurait été choisie pour lancer l'expérimentation de ces radars privés.
 
Suggestions de contenus