Acheter une voiture en Belgique

Acheter une voiture en Belgique En faisant appel à un mandataire, on peut acheter une voiture en Belgique pour un prix moins élevé qu'en France. Il s'agit là d'un avantage de poids qui peut représenter 35 à 40 % du prix du véhicule.

Acheter une voiture en Belgique : quels avantages ?

De nombreux sites Internet sérieux commercialisent des voitures neuves et des voitures d'occasion en provenance de Belgique. La remise sur le prix est possible parce que le mandataire auto négocie pour ses clients. Le fait de regrouper les commandes lui permet d'obtenir des rabais considérables. Autre avantage, l'acheteur n'a pas besoin de se déplacer. Sa voiture est livrée chez le concessionnaire le plus proche de chez lui, et c'est également auprès du concessionnaire que le client s'acquittera de son achat.

Acheter une voiture en Belgique : quelles formalités ?

Si l'achat d'un véhicule est confié à un mandataire, le client doit exiger un engagement écrit qui indique le prix du véhicule HT, la date de livraison, le lieu de livraison, tout comme le détail des options choisies par l'acheteur. Il est toujours possible de faire ajouter des conditions appelées clauses coercitives. Il peut s'agir d'une garantie de remboursement des sommes déjà versées en cas de litige, ou d'une indemnité de retard si la date de livraison est dépassée.

Acheter une voiture en Belgique : qu'en est-il de la TVA ?

Acquérir une voiture en Belgique (ou dans tout autre pays étranger) implique le paiement de la TVA dans le pays de résidence de l'acquéreur. Celui-ci dispose d'un délai de 15 jours pour régler cette taxe au centre des impôts de son domicile contre remise d'un quitus fiscal. Il pourra ensuite faire immatriculer sa nouvelle voiture. Il faut savoir que pour un véhicule acheté par l'intermédiaire d'un mandataire en Belgique ou dans un autre pays étranger, et indiquant un prix TTC, l'acheteur devra se faire rembourser la taxe versée à l'étranger et régler la TVA en France, une démarche qui peut prendre du temps. Dans ce cas, il convient d'exiger du revendeur la production du quitus fiscal, seule preuve que le client s'est acquitté d'une taxe dans le pays d'achat.

Achat à l'étranger