Voiture hybride : comment la choisir ?

Voiture hybride : comment la choisir ? La voiture hybride a le vent en poupe. Plus économique à l'usage qu'une voiture essence, elle peut être compétitive face au diesel. Avec, en plus, le plaisir de rouler ponctuellement en mode électrique.

Comment fonctionne une voiture hybride ?

Comme son nom l'indique, la voiture hybride rassemble deux technologies : moteur thermique et électrique. Elle utilise donc deux sources d'énergie bien distinctes à savoir l'électricité d'une part, un carburant (essence ou gas-oil) d'autre part. Elle possède une batterie électrique de grande capacité qui se recharge au freinage, grâce au moteur électrique capable de jouer ponctuellement le rôle de dynamo. Lors des accélérations, le moteur électrique utilise cette énergie pour soulager les efforts du moteur thermique et abaisser ainsi la consommation de carburant. Le moteur électrique peut aussi entraîner seul la voiture, à faible vitesse et sur quelques kilomètres. Quel que soit le type d'hybridation (micro hybride, hybride rechargeable, full hybride ou semi-hybride) chaque voiture hybride offre l'avantage d'être moins polluante qu'un véhicule qui fonctionne à l'énergie fossile uniquement, puisque son émission de CO2 est extrêmement réduite. Pouvoir rouler en utilisant, en partie, l'énergie électrique est un geste écologique.

Hybride ou hybride rechargeable, quelle différence ?

Certains modèles hybrides sont désormais rechargeables sur une prise de courant. Ils possèdent une batterie de plus forte capacité et peuvent ainsi parcourir entre 20 et 50 kilomètres en mode électrique, jusqu'à 120 km/h environ. Ils émettent ainsi moins de CO2 ce qui leur permet de bénéficier du bonus écologique. La prime peut être aussi versée dans le cas d'une LLD (location d'au moins deux ans, dite Location Longue Durée) ou d'une location assortie d'une option d'achat (LOA).

La voiture hybride entraîne un surcoût à l'achat

Les tarifs des hybrides simples sont généralement un peu plus élevé que ceux des modèles diesel équivalents (de 1000 à 3000 euros). Pour les hybrides rechargeables, comptez un surcoût minimum de 5000 euros.

Quel bonus écologique pour une hybride ?

Le bonus écologique accordé à une hybride a fondu. En 2016, il est de 750 euros pour une hybride classique (à condition que ses émissions de CO2 soient inférieures à 110 g/km) et 1000 euros pour une hybride rechargeable. En 2017, les modalités sont encore plus dures puisque le bonus est réservé aux seuls véhicules hybrides rechargeables. En 2018, le bonus écologique sera réservé aux voitures électriques.

Une hybride pour quel usage ?

Si vous êtes un gros rouleur, passez votre chemin. Les systèmes hybrides n'occasionnent pas de réduction de consommation sur autoroute. En revanche, si vous roulez fréquemment en ville ou sur des routes avec des arrêts fréquents, vous rentabiliserez votre achat. Sachez aussi que les coûts d'entretien d'une hybride sont généralement plus faibles que ceux d'un modèle conventionnel.

Achat auto

Annonces Google