Assurance jeune conducteur : coût, garanties d'une 1ere assurance auto

Assurance jeune conducteur : coût, garanties d'une 1ere assurance auto En France, l'assurance automobile est obligatoire depuis 1958. L'assurance jeune conducteur ou conducteur novice concerne les trois premières années après l'obtention du permis. Dans les faits, les assureurs restent frileux, et proposent des formules qui peuvent se révéler très chères !

Assurance jeune conducteur : des prix prohibitifs

Avec des contrats pouvant aller jusqu'à 2 500 euros par an, les jeunes conducteurs (moins de trois ans de permis) ne sont pas les mieux lotis. Les assureurs hésitent encore à leur proposer des formules intéressantes car, selon différentes statistiques, 22 % des accidents mortels sur la route concernent les 18-25 ans. Dès lors, la surprime est de 100 % pour tout jeune conducteur la première année, 50 % la 2e et 25 % la 3e année, à condition de ne pas avoir déjà eu de sinistre responsable. Pour diminuer cette surprime (à 50, 25 et 0 % la 3e année), la seule solution est de suivre la conduite accompagnée, ou apprentissage anticipé à la conduite, à partir de 16 ans. Les assureurs savent que ces conducteurs, plus expérimentés, subissent moins d'accidents.

Quelques pistes pour baisser le prix de l'assurance jeune conducteur

Pour faire encore baisser le prix du contrat, optez pour un véhicule d'occasion ancien et pas trop puissant (de 75 à 90 CV) : une assurance tous risques ne sera alors pas nécessaire. Et cela fait la différence, puisque cette assurance est la plus chère ! Contentez-vous du minimum, à savoir la formule au tiers ; cette formule doit inclure l'assurance personnelle du conducteur, et un plafond d'indemnisation assez élevé pour les sinistres graves (comme une invalidité). En cas de petits sinistres, mieux vaut ne pas le déclarer à l'assurance pour éviter que la surprime demeure. Choisissez plutôt de faire réparer vous-même les plus petits dégâts.

Attention à la franchise et au délai de carence

Si certains assureurs proposent des formules pour les conducteurs novices, la franchise (montant restant à la charge de l'assuré en cas de sinistre) se révèle très élevée. Une des astuces pour la faire baisser est d'opter pour un contrat avec un nombre de kilomètres limité, notamment si l'usage du véhicule est occasionnel. Attention également à vérifier le délai de carence, ou délai d'attente, période pendant laquelle la garantie ne s'applique pas.

Assurance auto