Airbag moto : qu'est-ce que c'est, comment le choisir ?

En plus de leurs protections traditionnelles, les usagers des deux et trois roues peuvent s'équiper d'un airbag pour être encore mieux protégés en cas de choc.

Un coussin gonflable de sécurité

Considérablement diminuer la gravité de certains accidents : tel est l'effet attendu du port par les motards d'un gilet airbag, un équipement de sécurité mis à leur disposition depuis maintenant plus de dix ans. En cas de choc, comme celui d'une voiture, l'airbag moto que l'usager porte sous, sur ou dans son blouson se gonfle en quelques dizaines de millisecondes pour venir le protéger de l'impact contre le bitume ou l'obstacle rencontré lors de la chute. Il s'agit d'une protection complémentaire aux éléments habituels (gants, casque, blouson, dorsale, pantalon de moto...) destinée à des régions du corps parfois vitales qui s'avèrent peu ou pas protégés par ailleurs.
De l'airbag cervical à l'airbag intégralTrois types d'airbags moto sont disponibles sur le marché : les airbags cervicaux qui ne protègent que les vertèbres cervicales ; les airbags dorsaux qui ne protègent que le dos (de la nuque au coccyx) ; les airbags intégraux qui protègent la nuque, la cage thoracique, les vertèbres dorsales et les vertèbres lombaires. Il faut compter sur un tarif compris entre 400 et 800 euros selon le type, la marque, le modèle et le revendeur de l'airbag.
A noter que la majorité des airbags moto, quel que soit leur type, sont réutilisables. Après avoir été aplatis et repliés à l'intérieur de leur enveloppe, il suffit en général de remplacer la cartouche de gaz pour qu'ils fonctionnent de nouveau. A condition qu'ils n'aient pas été abîmés lors du choc.
Avec ou sans filSi les vestes airbags, les blousons airbags et les airbags plus minimalistes comme les airbags cervicaux sont pour la plupart reliés par câble à la moto (c'est la tension exercée sur ce câble au moment du choc qui déclenche le gonflage), il existe un certain nombre de gilets airbags fonctionnant selon une technologie sans fil. Des capteurs de choc et de chute sont placés sur la moto et ils communiquent par l'intermédiaire d'un petit boîtier radio avec le gilet, via un capteur électronique. C'est ce dernier qui déclenche le gonflage de l'airbag en cas de besoin.
Si un airbag sans fil peut aussi être rechargeable, cela se fait obligatoirement en atelier par l'intermédiaire d'un technicien agréé.

Moto