Dorsale moto : qu'est-ce que c'est, comment la choisir ?

Il est possible pour les motards de protéger ses vertèbres et sa colonne vertébrale à l'aide d'une coque dorsale qu'il faudra bien choisir.

Une protection pour éviter les lésions graves

On compte de nombreux paraplégiques et tétraplégiques parmi les accidentés à moto. Certains ne seraient peut-être pas dans cette situation si leur dos de manière générale, et leur colonne vertébrale et leurs vertèbres en particulier, avaient été mieux protégés. C'est le rôle d'une coque de protection dorsale, souvent appelée plus simplement dorsale moto.

Dorsale intégrée ou additionnelle ?

Il existe deux types de protection dorsale pour les motards. Tout d'abord la dorsale intégrée, qui est placée à l'intérieur du blouson, dont elle constitue l'une des caractéristiques. Les prix varient en fonction du blouson mais la protection en elle-même n'est souvent qu'une plaque de mousse insuffisante face à la violence d'un choc.
Il vaut donc mieux privilégier le deuxième type, la dorsale additionnelle, une coque indépendante que l'on attache sur son dos avant d'enfiler son blouson. On en dispose donc quel que soit le blouson que l'on utilise. Cette coque dorsale peut aller jusqu'à s'étendre sur tous les dos et les omoplates, voire même descendre sur les reins et le coccyx, afin de constituer une protection la plus complète possible.

Une norme à respecter

Sans aller jusqu'à choisir un modèle de compétition en carbone, mieux vaut ne pas négliger la matière dont est réalisée la dorsale au moment de la choisir. De la simple mousse ne suffit pas. En général, une bonne dorsale est faite de polyamide de type Kevlar ou de polypropylène reposant sur une surface moussée pour le confort, afin de bien épouser la forme du dos. Un modèle enveloppant coûte aux alentours de 150 euros.
Surtout, veillez à ce que le modèle que vous choisissez soit conforme à la norme d'homologation EN 1621-2. La présence d'une étiquette avec un logotype représentant une moto, le chiffre 2 et la lettre B (ou BL pour une coque intégrale) prouve la conformité du produit avec cette norme.
Enfin, essayez toujours une coque avant de l'acheter, pour vérifier si elle s'adapte bien à votre morphologie et vous laisse libre de vos mouvements une fois le blouson et le casque enfilés.

Moto