Les 10 commandements du deux roues

Les 10 commandements du deux roues Pour conduire un 125 cm3, le permis B suffit. Un apprentissage et quelques conseils sont toutefois indispensables. Voici dix règles d'or pour une bonne prise en main.

A chaque trajet, tu te protègeras

Ce n'est pas secret, les accidents des deux roues sont assez souvent spectaculaires et les blessures sérieuses. Il convient donc de bien choisir votre équipement : gants, bottes, blouson et pantalon résistant. Certains contiennent des protections renforcés au niveau du dos et des bras pour limiter la casse. Les bottes vous éviteront de vous fracturer la cheville en cas de chute. Concernant le casque, un intégral vous protégera bien mieux en cas de chute qu'un casque au bol. Ces équipements sont vendus dans les mêmes magasins que les scooters.

Avant de frimer, tu t'entraineras

Comme précisé dans notre papier sur "comment choisir son deux roues", le permis B suffit si vous prenez un engin de 125 ou moins. Toutefois, il est vivement recommandé de se lancer pour la première fois dans un trajet où la fréquentation est faible.

Le freinage, tu maîtriseras

Une voiture et un deux roues ne freinent pas de la même façon. Entrainez vous à freiner et à prendre connaissance des limites de votre véhicule, à faire des virages serrés...

Les angles morts, tu controleras

Comme sur les voitures, les deux roues ont des angles morts donc pensez à jeter un petit coup d'oeil avant de vous déplacer à droite ou à gauche.

Les automobilistes, tu surveilleras

De nombreux accidents surviennent à cause d'automobilistes qui n'ont pas vu le deux roues arriver. Votre vigilance doit donc être à son maximum et dites-vous que les automobilistes ne vous voient pas forcément. Soyez vigilant pour deux.

Courtois, toujours tu seras

L'image des deux roues est assez mauvaise en raison d'une minorité de conducteurs qui sont agressifs envers les automobilistes (coup dans le retro, la portière ou l'aile !). A vous de l'améliorer en laissant au fond de vous votre Mister Hyde et pensez que si l'automobiliste ne s'est pas écarté c'est peut-être qu'il ne vous a tout simplement pas vu. Un petit coup de klaxon ou de phares pour signaler votre présence semble judicieux. Et rappelez-vous que la circulation entre les files à l'arrêt est toléré mais est interdite...

Des bandes blanches sous la pluie, tu te méfieras

Par temps pluvieux, les bandes blanches telles que celles des piétons sont une véritable patinoire pour les deux roues. Essayez de les éviter ou du moins ne pas trop pencher votre deux roues. Mais surtout ne freinez pas sinon c'est la chute assurée.

Aux rafales de vent, tu t'adapteras

Le vent est un véritable ennemi. Comme en voiture, faites attention après avoir doubler un véhicule imposant ou un pont au retour du vent. C'est particulièrement le cas pour les véhicules dotés d'un grand pare-brise.

Attention à ton stationnement, tu feras

Sachez que le stationnement sur le trottoir est toléré mais est interdit. Des emplacements spéciaux sont réservés aux deux roues. Notre conseil : faites en sorte de ne pas gêner le passage des piétons ou des sorties voitures. De nombreux parking sont gratuits pour les deux roues. Une barrière plus courte les laisse passer et des stationnements leurs sont réservés.

Ton scooter, toujours tu attacheras

Les scooters sont extrêmement volés. Donc même pour 5 minutes, attachez toujours votre scooter à un poteau ou, encore mieux, installez une alarme.

Scooter

Annonces Google