Catalyseur d'échappement : à quoi ça sert, quelles pannes ?

Catalyseur d'échappement : à quoi ça sert, quelles pannes ? Le catalyseur d'échappement ou pot catalytique joue un rôle important dans le système d'échappement d'une voiture. Il a pour but de minimiser la pollution pour mieux respecter l'environnement en réduisant les gaz d'échappement.

Le catalyseur d'échappement est aussi appelé communément pot catalytique. Il est pourtant à ne pas confondre avec le pot d'échappement même s'il s'agit en effet d'une pièce du système d'échappement et est essentiel dans le procédé de dépollution du moteur. Le catalyseur d'échappement est lui aussi soumis à une certaine usure et doit être changé durant la vie du véhicule. A quelles échéance, comment, à quoi sert cette pièce ? Toutes les réponses sont dans notre dossier.

Catalyseur d'échappement : quel rôle ?

Pouvant peser jusqu'à une dizaine de kilos, le catalyseur d'échappement est un composant du système d'échappement constitué d'une coque en acier inoxydable et d'un noyau en céramique (également appelé nid d'abeille) imprégné de métaux précieux tels que le platine ou le rhodium. Le rôle principal du catalyseur d'échappement est de diminuer la pollution dans l'air en réduisant ou en détruisant les gaz polluants grâce à un système de catalyse. Pour un moteur diesel, le catalyseur d'échappement convertit le monoxyde de carbone et les hydrocarbures en dioxyde de carbone et en eau (il est d'ailleurs de plus en plus relié à un filtre à particules FAP). En revanche, pour un moteur essence, le catalyseur transforme tout simplement le monoxyde de carbone et le dioxyde d'azote en substance non polluante. Le pot catalytique est efficace à haute température, ce qui explique qu'il soit placé très près du moteur pour chauffer rapidement et atteindre une bonne température de fonctionnement.

Catalyseur d'échappement : quand le changer ?

Le catalyseur se doit d'être changé tous les 100 000 à 120 000 kilomètres environ sous peine de se retrouver avec un composant défaillant ne respectant plus les normes en vigueur. En effet, un véhicule possédant un catalyseur d'échappement en mauvais état peut nuire à la qualité de l'air à cause d'un niveau de pollution bien trop élevé. Un très bon entretien du moteur permet au catalyseur d'allonger sa durée de vie de quelques kilomètres supplémentaires, mais doit être automatiquement changé tous les 120 000 kilomètres au maximum.

Panne de catalyseur d'échappement

Une étrange fumée sortant de l'échappement ou un bruit métallique provenant du système d'échappement sont les premiers signes d'un catalyseur défaillant. Les fuites d'échappement détériorent également le pot catalytique. Si le composant venait à se boucher, les conséquences pourraient même être lourdes pour le véhicule puisque le moteur risquerait d'être endommagé. Le catalyseur d'échappement est donc une pièce importante à surveiller. Un passage sur un banc de pollution chez un spécialiste permet de vérifier son état de fonctionnement. Cet examen fait également partie des points de contrôle effectués lors du contrôle technique tous les deux ans à partir des quatre ans de vie du véhicule.

Echappement

Annonces Google