ESP : qu'est-ce que c'est, à quoi ça sert ?

ESP : qu'est-ce que c'est, à quoi ça sert ? ESP - Obligatoire sur toutes les voitures neuves, le système ESP de contrôle électronique de la trajectoire permet en agissant sur les freins et le couple d'éviter les sorties de route.

L'ESP est obligatoire sur les voitures neuves immatriculées en France depuis le 1er janvier 2012 et se déclenche automatiquement, sans intervention du conducteur, dès lors que le système détecte un problème de trajectoire et de réponse des roues par rapport à une intervention du volant. Il est à ne pas confondre avec l'ABS qui empêche le blocage des roues lors d'un freinage violant. L'action de l'ESP se remarque par un voyant présent sur le tableau de bord. Celui-ci s'affiche lorsque l'ESP se met en route et représente une voiture au dessus de traces de dérapage.

ESP : qu'est ce que c'est ?

Mis au point par l'équipementier allemand Bosch au début des années 90, l'ESP (pour Electronic Stability Program), aussi appelé ESC (Electronic Stability Control) ou correcteur électronique de trajectoire en français, fait partie des aides à la conduite électroniques au même titre que l'ABS (antiblocage des freins) et l'ASR (antipatinage des roues). Il est donc désormais disponible de série sur les voitures neuves au contraire de nombreuses aides à la conduite proposées en option (détection des panneaux de signalisation, régulateur adaptatif....)

ESP : comment ça marche ?

L'ESP est un système de correction de trajectoire, qui se déclenche lorsque le comportement de la voiture flirte avec la sortie de route, lorsque les roues ne répondent plus correctement aux mouvements du volant, en sortie d'un virage pris trop vite, par exemple. Alerté par des capteurs électroniques situés au niveau des trains roulants et de la direction de la voiture, il agit alors comme une béquille en déclenchant de manière sélective un freinage automatique : sur la roue avant extérieure en cas de survirage, sur la roue arrière intérieure en cas de sous-virage. Dans le même temps, il peut également réduire la puissance excédentaire des roues motrices en jouant sur l'accélérateur et l'antipatinage. La voiture est alors remise, plus ou moins en douceur, dans le droit chemin pour conserver sa trajectoire idéale.

Pannes d'ESP

L'ESP est un dispositif électronique dont la fiabilité a été démontré. Il peut arriver toutefois qu'un problème sur un capteur engendre des problèmes et l'affichage d'un message d'erreur sur le tableau de bord : "Panne ESP aller à l'atelier". Dans ce cas, rendez-vous rapidement chez votre garagiste car l'absence d'ESP détériorera le comportement de votre véhicule et peut vous surprendre. L'ESP n'est pas une solution miracle mais une aide précieuse pour le conducteur, notamment sous la pluie ou dans des conditions d'adhérence précaires. Votre garagiste effectuera un contrôle électronique (capteurs et calculateur) pour résoudre le problème.

Désactiver l'ESP en cas de neige

Sur la plupart des modèles vendus dans le commerce, l'ESP peut être déconnecté d'une simple pression un peu longue sur un bouton dédié du tableau de bord. Inutile et déconseillée avec une voiture normale sur une route normale, cette manipulation sert surtout aux possesseurs de sportives qui veulent flirter avec les limites de leur voiture et de leur pilotage sur circuit. On entend aussi parfois qu'il faut débrancher l'ESP lorsqu'on circule sur une route enneigée. C'est faux ! Au contraire, il peut être bien utile en cas de perte de trajectoire, pour vous aider à remettre la voiture sur le droit chemin. Par contre, vous pouvez le débrancher temporairement lorsque vous démarrez sur la neige, pour permettre à la voiture de se mettre en mouvement en autorisant un léger patinage. Mais il faut le réactiver aussitôt que vous avez commencé à rouler.

Freins

Annonces Google