Compresseur : à quoi ça sert, comment ça marche ?

Ce n'est pas avec une pompe à vélo qu'on peut gonfler ses pneus de voiture. Pour qui veut le faire de chez soi, l'achat d'un compresseur électrique s'impose.

De la pression dans les pneus

Un pneu de voiture est gonflé en lui injectant de l'air comprimé à travers sa valve, via un pistolet. Le niveau de pression s'exprime en bar, une unité qui correspond à peu près à 1 kilo/cm². En général pour une voiture, cette pression est comprise entre 1,8 et 3 bars, en fonction du véhicule ainsi que de la taille et du modèle du pneu. L'air comprimé nécessaire au gonflage d'un pneu sera envoyé par un compresseur. On en trouve à disposition chez les garagistes, les stations-service, les centres auto et les stations de lavage, mais il est aussi possible de s'équiper chez soi avec un petit modèle.

Les avantages d'un compresseur

Posséder son propre compresseur électrique de voiture permet de pouvoir vérifier régulièrement le niveau de pression de ses pneus et, le cas échéant, de l'ajuster au bon niveau, sans avoir à se déplacer à une station-service ou dans un centre auto. C'est d'ailleurs beaucoup mieux car cette pression doit être mesurée à froid et les chiffres indiqués par les constructeurs pour le gonflage sont valables eux aussi à froid. Il est recommandé d'effectuer cette vérification tous les mois et avant de partir pour un grand trajet.

Quel compresseur choisir ?

Pour pouvoir s'en servir en déplacement et en vacances, idéalement, un compresseur de voiture doit être de petite taille et s'alimenter sur une prise 12V de type allume-cigare. On en trouve à partir d'une quinzaine d'euros dans les centres auto. Il est tout de même recommandé de choisir un modèle qui se branche également sur le secteur, qui monte à la pression maximale de 10 bars et qui soit, de préférence, programmable : vous choisissez le niveau de pression à injecter dans le pneu et le compresseur s'arrête au bon moment. Plus besoin de tâtonner! A partir d'une cinquantaine d'euros dans ce cas. Les plus modernes disposent d'un affichage numérique et non plus d'un manomètre analogique.

Que peut-on aussi gonfler?

Qui peut le plus peut le moins ! Le célèbre adage populaire s'adapte parfaitement à un compresseur pour pneus de voiture. Il pourra en effet servir à gonfler également d'autres objets comme des canots et matelas pneumatiques, des bouées, des ballons et même des pneus de vélo. A deux conditions cependant. La première est de posséder l'embout adéquat. La seconde est de bien vérifier la pression nécessaire et de n'injecter que le nécessaire d'air sous peine de faire exploser l'objet sous la pression.

De la pression dans les pneus

Un pneu de voiture est gonflé en lui injectant de l'air comprimé à travers sa valve, via un pistolet. Le niveau de pression s'exprime en bar, une unité qui correspond à peu près à 1 kilo/cm². En général pour une voiture, cette pression est comprise entre 1,8 et 3 bars, en fonction du véhicule ainsi que de la taille et du modèle du pneu. L'air comprimé nécessaire au gonflage d'un pneu sera envoyé par un compresseur. On en trouve à disposition chez les garagistes, les stations-service, les centres auto et les stations de lavage, mais il est aussi possible de s'équiper chez soi avec un petit modèle.

Les avantages d'un compresseur

Posséder son propre compresseur électrique de voiture permet de pouvoir vérifier régulièrement le niveau de pression de ses pneus et, le cas échéant, de l'ajuster au bon niveau, sans avoir à se déplacer à une station-service ou dans un centre auto. C'est d'ailleurs beaucoup mieux car cette pression doit être mesurée à froid et les chiffres indiqués par les constructeurs pour le gonflage sont valables eux aussi à froid. Il est recommandé d'effectuer cette vérification tous les mois et avant de partir pour un grand trajet.

Quel compresseur choisir ?

Pour pouvoir s'en servir en déplacement et en vacances, idéalement, un compresseur de voiture doit être de petite taille et s'alimenter sur une prise 12V de type allume-cigare. On en trouve à partir d'une quinzaine d'euros dans les centres auto. Il est tout de même recommandé de choisir un modèle qui se branche également sur le secteur, qui monte à la pression maximale de 10 bars et qui soit, de préférence, programmable : vous choisissez le niveau de pression à injecter dans le pneu et le compresseur s'arrête au bon moment. Plus besoin de tâtonner! A partir d'une cinquantaine d'euros dans ce cas. Les plus modernes disposent d'un affichage numérique et non plus d'un manomètre analogique.

Que peut-on aussi gonfler?

Qui peut le plus peut le moins ! Le célèbre adage populaire s'adapte parfaitement à un compresseur pour pneus de voiture. Il pourra en effet servir à gonfler également d'autres objets comme des canots et matelas pneumatiques, des bouées, des ballons et même des pneus de vélo. A deux conditions cependant. La première est de posséder l'embout adéquat. La seconde est de bien vérifier la pression nécessaire et de n'injecter que le nécessaire d'air sous peine de faire exploser l'objet sous la pression.

Roues / Pneus