Permis de conduire international : comment le demander, les formalités

Permis de conduire international : comment le demander, les formalités Le permis de conduire international est une solution pour circuler sans risque à l'étranger lors d'un voyage ou pour s'installer dans un autre pays. Voici quelques conseils pratiques à l'approche du départ.

Pour avoir le droit de circuler à l'étranger, le permis de conduire international peut être très pratique. Il est reconnu dans de nombreux pays et son obtention est gratuite. Voici tout ce qu'il faut savoir sur le permis international et les manières de l'obtenir ?

Permis de conduire international : à quoi ça sert ?

Le permis de conduire international permet de circuler dans n'importe quel pays reconnaissant ce document. Beaucoup sont liés par des accords qui autorisent la simple possession de son passeport national, notamment en Europe. Ailleurs, il est presque toujours indispensable d'avoir, en plus, un permis international. Le permis de conduire international n'est qu'un complément au permis national (voir : le permis à points). Il ne se substitue pas à ce dernier. Le "papier rose" (ou la nouvelle carte du permis de conduire !) doit donc impérativement vous suivre dans tous vos voyages puisque le permis international n'est que sa traduction. En revanche, un permis de conduire international délivré en France n'est en aucun cas valable sur le territoire français. Une fois ce permis international en poche, vous pourrez conduire à l'étranger les mêmes catégories de véhicules validées sur votre papier rose.

Demande de permis de conduire international

La démarche est gratuite. Il suffit de se rendre au service des permis de conduire de la préfecture ou, selon les cas, celui de la sous-préfecture de son domicile. Plusieurs documents sont nécessaires pour la constitution d'un dossier :

  • un formulaire de demande de délivrance d'un permis de conduire international, dûment rempli et signé (téléchargeable sur Internet).
  • 2 photographies d'identité récentes en couleur, sur fond clair et conformes aux normes (identiques, aux dimensions réglementaires : 35 × 40 mm).
  • une pièce d'identité avec photographie, ou un titre de séjour pour les demandeurs étrangers, en cours de validité et sa photocopie recto verso.
  • le permis de conduire national en cours de validité et sa photocopie recto verso.
  • un justificatif de domicile de moins de trois mois dans certains cas.

La démarche peut également s'effectuer par correspondance. Une enveloppe affranchie en recommandé avec accusé de réception, libellée à votre nom et adresse et contenant l'ensemble des documents photocopiés est alors demandée.
Le délai d'obtention du permis international varie selon les préfectures, de quelques minutes à plusieurs semaines. Le permis de conduire international dispose d'une validité de trois ans.

Permis de conduire international en Europe

Bien qu'il soit conseillé de se renseigner auprès des services consulaires, il n'est pas toujours nécessaire d'avoir un permis international. En vertu d'une convention, le simple permis national autorise même la conduite dans les pays de l'Union européenne (UE) et de l'Espace économique européen (EEE). Voici les trente pays aujourd'hui concernés par cette convention : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède.

Permis de conduire international aux USA et au Canada

Les pays d'Amérique du Nord disposent de réglementations souples :

  • aux États-Unis, il n'est pas nécessaire d'avoir un permis international si le séjour n'excède pas trois mois. La Floride fait exception puisque la non présentation des permis national et international équivaut à un défaut de permis.
  • au Canada, le permis de conduire français est suffisant si le voyage n'excède pas trois mois.

Passée la période de trois mois pour ces deux pays, deux solutions se présentent : soit passer les épreuves du permis local, soit échanger votre permis national contre un permis local selon un accord de réciprocité entre pays.

Permis de conduire international dans le monde : où est-il nécessaire ?

Ailleurs dans le monde, de nombreux pays reconnaissent le permis international. C'est le cas notamment de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande ou de l'Afrique du Sud où il est indispensable pour tout voyageur français comme en Inde, en Thaïlande ou en Russie. Au Japon, vous aurez besoin d'un document à demander sur place et à présenter en plus de votre permis de conduire français. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez consulter la liste des pays ayant signé un accord de réciprocité avec la France sur le site france-expatriés.com. Si aucun accord n'existe, vous devrez obtenir le permis local en vous présentant aux épreuves sur le territoire du pays en question.

Types de permis