Dakar 2018 : départ au Pérou, dernière pour Loeb avec Peugeot [dates]

Dakar 2018 : départ au Pérou, dernière pour Loeb avec Peugeot [dates] DAKAR - Le Dakar 2018 a été présenté plus précisément. La 40e édition du Dakar se tiendra en janvier entre Pérou, Bolivie et Argentine. Avec Peugeot et Loeb pour une dernière tentative...

[Mis à jour le 23 novembre 2017 à 10h01] Le Dakar 2018 se dévoilait un peu plus ce mercredi à Paris. On sait déjà qu'il aura de nouveau lieu en janvier en Amérique du Sud. La 40e édition du Dakar traversera trois pays : le Pérou, la Bolivie et l'Argentine. Le rallye partira de Lima et traversera le Pérou vers le sud et la frontière bolivienne. C'est la première fois depuis 2013 que le Pérou est au parcours, une satisfaction (ou un cauchemar) pour de nombreux concurrents qui rêvent déjà des dunes du désert péruvien qui peut rappeler l'Afrique et la Mauritanie.

 Le Chili passe son tour pour cette fois. Tenante du titre avec Stéphane Peterhansel, l'équipe Peugeot sera bien au rendez-vous mais pour un dernier tour de roues. Peugeot Sport a confirmé la fin de son programme de rallye-raid dès l'arrivée du Dakar 2018. Revenu en 2015 dans l'épreuve, Peugeot a remporté les éditions 2016 et 2017 du Dakar, signant même un triplé en janvier dernier. Peugeot engagera quatre 3008 DKR Maxi, dont un réservé à Sébastien Loeb et son copilote Daniel Elena. Retrouvez ci-dessous toutes les infos concernant le Dakar 2018.

Dates du Dakar 2018

L'épreuve se tient traditionnellement en janvier et ce sera de nouveau le cas en 2018. Le départ sera donné le 6 janvier pour une arrivée prévue le 20 janvier. Une journée de repos est prévue à mi-course à La Paz en Bolivie. En 2017, le programme se composait d'un départ d'Asunción au Paraguay le 2 janvier et d'une arrivée à Buenos Aires en Argentine le 14 janvier.

Parcours du Dakar 2018

Les grandes lignes du parcours 2018 ont été présentées le 22 mars à Paris puis complétées le 22 novembre, toujours à Paris lors de la conférence de presse de présentation complète. Depuis Lima avec un départ le 6 janvier, les concurrents descendront le long de la côte Pacifique pour rallier notamment Pisco. La journée de repos aura lieu à La Paz après un passage par le célèbre lac Titicaca.

Date Etape Km
Samedi 6 janvier 2018 Lima-Pisco 272 km (31 km de spéciale chronométrée)
Dimanche 7 janvier 2018 Pisco-Pisco 278 km (267 km de spéciale)
Lundi 8 janvier 2018 Pisco-San Juan de Marcona 501 km (295 km de spéciale)
Mardi 9 janvier 2018 San Juan de Marcona-San Juan de Marcona 444 km (330 km de spéciale)
Mercredi 10 janvier 2018 San Juan de Marcona-Arequipa 770 km (264 km de spéciale)
Jeudi 11 janvier 2018 Arequipa - La Paz 758 km (313 km de spéciale)
Samedi 13 janvier 2018 La Paz - Uyuni 726 km (425 km de spéciale)
Dimanche 14 janvier 2018 Uyuni - Tupiza  584 km (498 km de spéciale)
Lundi 15 janvier 2018 Tupiza-Salta 754 km (242 km de spéciale)
Mardi 16 janvier 2018 Salta-Belen 795 km (332 km de spéciale)
Mercredi 17 janvier 2018 Belen-Chilecito 746 km (280 km de spéciale)

Jeudi 18 janvier 2018

Vendredi 19 janvier 2018

Samedi 20 janvier 2018

Chilecito-San Juan

San Juan - Cordoba

Cordoba - Buenos Aires

791 km (533 km de spéciale)

927 km (268 km de spéciale)

284 km (119 km de spéciale)

Classement Dakar

Le Dakar se déroule sur un format de classement à étapes comme par exemple sur le Tour de France cycliste. Le temps parcouru pour boucler chaque étape est additionné pour former un classement général. Les concurrents sont répartis en quatre grandes catégories : auto, moto, quads et camions. Dans chacune de ses catégories, il existe plusieurs sous-classements en fonction notamment des performances des véhicules engagés. Les classements des étapes servent à décider de l'ordre de départ de l'étape suivante. Le concurrent arrivé premier la veille partira donc en tête, un avantage certain puisqu'il ne sera pas gêné par les autres concurrents et par la poussière dégagée. Le chrono est déclenché à chaque départ. Celui qui réalise le meilleur temps est désigné vainqueur de l'étape, celui qui compte le meilleur temps global depuis le départ de l'épreuve est en tête du classement général.  En attendant le Dakar 2018, retrouvez ci-dessous tous les classements du Dakar 2017.

Classement de la 12e étape disputée le samedi 14 janvier (Rio Cuarto-Buenos Aires) 
Classement auto de la 12e étape :

1. Sébastien Loeb (FRA)-Daniel Elena (MCO) Peugeot 28 minutes et 55 secondes
2. Stéphane Peterhansel (FRA)-Jean-Paul Cottret (FRA)  Peugeot à 19 secondes
3. Giniel De Villiers (AFS) - Von Zitzewitz (ALL) Toyota à 30 secondes
4. Cyril Despres (FRA)-David Castera (FRA) Peugeot à 53 secondes
5. Rautenbach (ZWE) Howie (ZWA) Toyota à 1 minute

Classement général auto après la 12e étape :

1. Stéphane Peterhansel (FRA) -Jean-Paul Cottret (FRA) Peugeot 28 heures, 49 minutes et 13 secondes
2. Sébastien Loeb (FRA)-Daniel Elena (MCO) Peugeot à 5 minutes et 13 secondes
3. Cyril Despres (FRA)-David Castera (FRA) Peugeot à 33 minutes et 28 secondes
4. Nani Roma (ESP)-Haro Bravo (ESP) Toyota à 1h16 minutes et 43 secondes
5. Giniel De Villiers (AFS)-Von Zitzewitz (ALL) Toyota à 1h 49 minutes et 48 secondes

Peugeot au Dakar 2018 : pilotes, voitures, chances de victoire

Peugeot sera bien de nouveau présent sur les pistes du Dakar en 2018. Mais ce sera la dernière fois. La marque française abandonnera le rallye-raid à l'issue de cette 40e édition pour se concentrer sur le rally-cross où elle est engagée, notamment avec Sébastien Loeb. Les quatre équipages : Sébastien Loeb-Daniel Elena, Stéphane Peterhansel-Jean-Paul Cottret, Cyril Despres-David Castera et Carlos Sainz seront reconduits. Peugeot pourra compter sur sa nouvelle arme puisque le 3008 DKR a encore connu des évolutions et sera engagée via cette dernière mouture nommée 3008 DKR Maxi.

© Peugeot
© Peugeot
© Peugeot

Sébastien Loeb avec Peugeot au Dakar 2018 

Un an après ses débuts sur le Dakar 2016, Sébastien Loeb était de retour en 2017 avec Peugeot. La star du rallye est désormais engagé en rallye-raid mais aussi en rallycross avec Peugeot. L'Alsacien, qui avait arrêté le rallye à la fin de la saison 2012 pour passer au circuit, a confirmé sa nouvelle collaboration avec Peugeot en rallye-raid sur la saison 2016. Ses premiers pas en 2016 n'étaient qu'une étape puisque Peugeot a engagé Loeb à plein temps en rallye-raid via la participation à l'ensemble des manches dont le Silk Way en Chine et le rallye du Maroc, ultime préparatif pour le Dakar 2017 où il visait la victoire finale un an après des débuts prometteurs. Confirmation sur les pistes du Dakar 2017 où Loeb a joué la victoire finale jusqu'au bout avant de s'incliner face à Peterhansel. La revanche en 2018 promet beaucoup.

Les favoris du Dakar 2018 en auto

Comme en 2016 et 2017, la lutte devrait faire rage entre Peugeot, Toyota et Mini. Cette dernière restait sur quatre succès d’affilée entre 2012 et 2015 mais a dû s'avouer vaincu face à Peugeot malgré de nombreuses Mini All4 Racing au départ dont quatre par l'expérimenté team X-Raid. Mini sera toujours de la partie avec des Mini John Cooper Works Rally mais aussi des Buggy X Raid dont un confié à Mikko Hirvonen. Mini fera également confiance en 2018 au Saoudien Yazeed Al-Rahji, à l'Argentin Orlando Terranova, au Polonais Jakub Przygonski, au Chilien Boris Garafulic, à l'Américain Bryce Menzies et à l'expérimenté espagnol et ancien motard Nani Roma. Qu'en sera-t-il chez Toyota? En 2018, la nouvelle Hilux sera notamment confiée au Qatari et ancien vainqueur Nasser Al-Attiyah mais aussi au Sud-Africain Giniel De Villiers.

Les favoris en catégorie moto

En catégorie moto, le Dakar 2017 s’annonçait extrêmement ouvert et la course a confirmé les pronostics. L'Australien Toby Price, vainqueur en 2016, a dû abandonner sur chute et son dauphin le Slovaque Stefan Svitko (KTM) n'a pu prendre le relais, laissant la victoire à Sam Sunderland. Le Britannique de KTM a devancé l'Autrichien Matthias Walkner qu'il retrouvera sur les pistes du Dakar en 2018. La marque autrichienne devra encore sans doute repousser les assauts de Honda et de ses fers de lance, le Portugais Paolo Gonçalves et l’Espagnol Joan Barreda. Chez Yamaha, on retrouvera les Français Adrien Van Beveren et Xavier De Soultrait, l'Argentin Franco Caimi ou l'Italien Alessandro Botturi. La marque Husqvarna comptera de nouveau sur le Chilien Pablo Quintanilla 3e en 2016. Enfin, on surveillera aussi le team Sherco qui alignait notamment en 2017 Adrien Metge et l'Espagnol Juan Garcia Pedrero. Les deux hommes seront de nouveau de la partie en 2018

Diffusion Dakar 2018 : TV et streaming 

Le Dakar 2018 sera de nouveau diffusé sur France Télévisions. La course était en tout cas bien diffusée sur France Télévisions en 2017 avec une émission spéciale tous les soirs à 18h40 sur France 4 suivie d’un court résumé sur France 3 à 20h05 pour "Le journal du Dakar" présenté par Lionel Chamoulaud. Richard Coffin, Gaël Robic et Luc Alphand présentaient enfin l'émission Bivouac sur France 2 en troisième partie de soirée pour faire revivre les meilleurs moments de l'étape tout en suivant de près la course des concurrents amateurs. Avec le décalage horaire, les concurrents arrivent en effet en soirée à l'arrivée. L'émission était rediffusée à 8h10 tous les matins sur France Ô. Les droits de diffusion sont également détenus par Eurosport jusqu’en 2020. La chaîne payante omnisports, désormais disponible uniquement via Canal Sat, offrira également une large couverture à l’épreuve en 2017. Enfin, le site officiel du Dakar présente de nombreux contenus dont de la vidéo streaming.

Pourquoi le Dakar se déroule-t-il en Amérique du Sud ?

Depuis 2009, l'épreuve a lieu en Amérique du Sud après plus de 20 ans en Afrique où il a connu ses plus belles heures, des sables du Ténéré ou de la Mauritanie en passant par le lac rose de Dakar, souvent le lieu d'arrivée et de délivrance pour les engagés mais aussi les Pyramides d'Egypte, les bords de la mer Noire à Charm El Cheikh, les déserts du Maroc, de la Tunisie ou de la Libye, d'Afrique du Sud en 1992 ou même Disneyland en 1994 pour un inédit Paris-Dakar-Paris ! Après l'annulation de l'épreuve en 2008 suite à des risques d'attentats qui avaient engendré un coûteux pont aérien en 2000, l'épreuve s'est déplacée en Amérique du Sud dès 2009. Le Dakar s'était jusque-là toujours déroulé en Afrique, de sa première édition en 1978 jusqu'en 2008. Cette année-là, le rallye a été annulé à la dernière minute, le gouvernement français recommandant à ses ressortissants de se rendre en Mauritanie, pays situé sur le parcours de l'épreuve. Quatre touristes français avaient été tués dans le pays quelques jours seulement avant le départ de l'épreuve. Les organisateurs annonceront l'annulation de la course la veille seulement du départ prévu à Lisbonne au Portugal, le 4 janvier 2008. Le rallye n'est plus retourné depuis en Afrique en raison des risques liés à l'émergence d'Al Qaida puis de Daesh.

Peugeot / Pérou

Annonces Google