Pénurie d'essence : des stations-service encore à sec, la carte

Pénurie d'essence : des stations-service encore à sec, la carte PENURIE ESSENCE 2018 - La FNSEA et JA ont appelé à la levée des blocages des raffineries et dépôts de carburant. Tout risque de pénurie d'essence semble désormais écarté mais plusieurs stations service étaient à sec mercredi soir.

L'essentiel

Les syndicats d'agriculteurs, la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) et Jeunes Agriculteurs (JA), ont appelé ce mercredi à la levée des blocages des dépôts de carburant et raffineries entamés lundi et qui s'est poursuivi mardi avec 18 sites bloqués recensés. Les agriculteurs mobilisés jugent qu'ils ont été partiellement entendus par le ministre de l'Agriculture. Ils protestaient contre l'ouverture d'une branche de bio-carburant à la raffinerie de La Mède dans les Bouches du Rhône. Cette bio-raffinerie doit notamment utiliser 50% d'huile importée dont de l'huile de palme en grande quantité.Le gouvernement se veut rassurant sur l'alimentation en carburant des stations-services et promet qu'il n'y'aura pas de pénurie même si quelques stations-services étaient signalées à sec ce mercredi. La carte est disponible ci-dessous avec notre suivi en direct.

Carte pénurie d'essence

L'application Mon Essence.fr n'a pour l'heure recensé que peu de stations-service à sec, 11 mercredi matin. Lors de la pénurie du printemps 2017 puis de septembre 2017, cette application avait mis sur pied une carte des stations-services à sec. Elle a été réactivée ces dernières heures et permet de trouver les stations près de chez vous.

Direct Pénurie d'essence

20:56 - FIN DU DIRECT - La situation s'améliore peu à peu

Le risque de pénurie d'essence semble désormais totalement écarté alors que les agriculteurs mobilisés ont levé leurs barrages peu à peu ce mercredi. Peu avant 21h ce mercredi, 40 stations service sont annoncées en rupture totale de carburant par le site Mon Essence, un chiffre à relativiser au regard des 10 000 stations essence présentes en France.

17:55 - 42 stations en rupture totale de carburant peu avant 14h

Mon Essence répertorie 42 stations essence en rupture totale de carburant peu avant 18h sur les 10 000 que compte la France sur son territoire hexagonal. La levée des blocages annoncée par la FNSEA et JA, les deux syndicats d'agriculteurs, devrait conduire à une amélioration rapide de la situation à mesure que les approvisionnements des stations-services reprennent.

13:50 - La FNSEA et JA appellent à suspendre les blocages

A la mi-journée, les deux syndicats d'agriculteurs, FNSEA et JA, qui avaient appelé à bloquer plusieurs raffineries et dépôts de carburant dès lundi, appellent à suspendre ces blocages. Ils estiment avoir été en partie entendus lors d'une réunion avec le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert.

10:19 - Des difficultés pour faire le plein dans l'ouest parisien

L'application Mon Essence recense 40 stations services à sec sur l'ensemble de la France ce mercredi matin sur les 10 000 comptabilisé dans l'Hexagone. Dans l'ouest parisien, plusieurs stations essence sont signalées en rupture totale de carburant comme le Carrefour Market de Saint-Rémy les Chevreuse, le Total Acess d'Elancourt et de Villebon sur Yvette ou du Pecq.

08:54 - De premières stations-services sont à sec !

L'appli Mon Essence recense 11 stations-service à sec ce mercredi matin. Elles sont principalement situées en région parisienne comme la pompe Leclerc de Gennevilliers dans les Hauts de Seine ou du Carrefour Market d'Ambérieu en Bugey dans l'Ain (voir la carte ci-dessus). On note également des stations à sec près de l'agglomération nantaise. 75 stations sont en rupture partielle de carburant, c'est à dire qu'il y manque un ou plusieurs carburants.

11/06/18 - 13:52 - Le blocage levé à la raffinerie de La Mède (Bouches du Rhône)

C'est le site symbole du mouvement des agriculteurs. Les accès à la raffinerie de La Mède dans les Bouches du Rhône sont de nouveau ouverts à la mi-journée ce midi. "Nous n'avons pas obtenu ce que nous voulions, on ne se sent pas aidés, mais les agriculteurs sont fatigués et sont obligés de retourner travailler", a déclaré à l'AFP le président de la FRSEA locale Jean-Paul Comte. C'est sur ce site de La Mède que Total doit à l'été commencer à utiliser de l'huile de palme importée pour produire du bio-carburant, une décision contestée par les syndicats d'agriculteurs FNSEA et JA qui craignent notamment une chute du cours du colza

11/06/18 - 09:20 - Le ministre de l'Agriculture appelle à ne pas se ruer dans les stations essence

Invité ce lundi matin de la matinale de RTL, le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert appelle les automobilistes au calme en ce début de semaine et se montre catégorique : "Il n'y aura pas de pénurie d'essence", a-t-il assuré au micro de RTL. Le ministre appelle toutefois à la  "responsabilité" des automobilistes. "Il ne faut pas se presser dans les stations service, c'est souvent cela qui crée la pénurie", a-t-il jugé.

11/06/18 - 08:50 - EN DIRECT- La situation ce lundi matin dans les raffineries

Le site symbolique de Total à La Mède (Bouches du Rhône) où doivent être importés jusqu'à 300 000 tonnes par an d'huile de palme pour fabriquer du bio-carburant, voit son accès bloqué depuis dimanche soir par des agriculteurs selon l'AFP présente sur place. C'est sur la question de l'avenir de ce site et sur la proportion d'huile importée par rapport à l'utilisation de colza produit en France que le mouvement de la FNSEA a été lancé.

Pénurie essence : quelles raffineries bloquées ?

La FNSEA et JA sont parvenus lundi à bloquer 13 raffineries et dépôts de carburant répartis sur l'ensemble de l'Hexagone :  Coignières (Yvelines), Cournon (Puy-de-Dôme), Donges (Loire-Atlantique), Dunkerque (Nord), Gennevilliers (Hauts-de-Seine), Grandpuits (Seine-et-Marne),Grigny (Essonne), La Mède (Bouches-du-Rhône), Lyon et Feyzin (Rhône), Vatry (Marne), Strasbourg et Toulouse. 18 sites étaient ensuite signalés bloqués mardi. La France compte sept raffineries en métropole et près de 200 dépôts de carburants. Certaines régions auraient donc pu être davantage touchées que d'autres mais la levée des blocages demandée mercredi par les syndicats devraient conduire à une amélioration rapide.

Pénurie d'essence : à quelle date ?

Plusieurs blocages ont débuté dès dimanche soir. C'est le cas près de Toulouse au dépôt Total de Toulouse-Lespinasse, rapportait La Dépêche du Midi. Le mouvement de la FNSEA et de JA s'est généralisé lundi 11 juin et a duré jusqu'au mercredi 13 juin à la mi-journée.

Article le plus lu : Coupe du monde 2018 : actu et résultats : voir les actualités

Annonces Google