Rechercher un thème :
Automobile >   
Toute l'encyclo pratique

Résilier son assurance auto : les conditions

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
La loi Hamon, entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2015, réforme en profondeur les règles en matière de résiliation d'assurance auto. La résiliation d'une assurance auto est désormais simplifiée.
 
 
Dernière mise à jour : juin 2017
 
Qu'a changé la loi Hamon en matière de résiliation d'assurance auto ?
Avant la loi Hamon, les assurés ne pouvaient résilier leur assurance auto qu'à la date d'échéance de leur contrat et en respectant un préavis variable selon les assureurs, généralement de deux mois. Faute de résiliation dans ces délais, le contrat d'assurance auto était reconduit automatiquement. Depuis le 1er janvier 2015 et l'entrée en vigueur de la loi Hamon, les assurés peuvent résilier leur contrat d'assurance auto à tout moment après la première échéance du contrat (1 an) sans avoir à apporter de motifs ni à respecter de délais en matière d'échéance dès lors que l'assuré :
> signe un nouveau contrat d'assurance auto ;
> reconduit un contrat signé avant le 1er janvier 2015.
Désormais, le nouvel assureur peut prendre en charge, à la place de l'assuré, les formalités de résiliation de l'ancien contrat d'assurance auto. La résiliation de cet ancien contrat prend effet un mois après la date de résiliation adressée par le nouvel assureur.

Annonces Google



Quelles sont les conditions à respecter pour résilier son contrat d'assurance auto à l'échéance du contrat ?
Si vous n'entrez pas dans le cas de figure ci-dessus (signature d'un nouveau contrat d'assurance auto ou reconduction d'un contrat signé avant le 1er janvier 2015), voici la marche à suivre.
Un contrat d'assurance auto se reconduit automatiquement dès lors qu'à l'arrivée de son échéance, l'assuré n'en a pas demandé la résiliation. Pour résilier un contrat d'assurance auto à l'arrivée de son échéance l'assuré doit :
> adresser une lettre recommandée à l'assureur demandant la résiliation ;
> deux mois avant la date d'échéance.
Les compagnies d'assurances ont l'obligation de rappeler à l'assuré, au moins quinze jours avant le début des deux mois de préavis possible, sa faculté de demander la résiliation du contrat d'assurance auto. Si ce rappel n'a pas été effectué, l'assuré peut demander la résiliation du contrat à tout moment.

Existe-t-il des situations particulières pour demander la résiliation immédiate d'une assurance auto ?
Dans certaines situations, il est possible de résilier son contrat d'assurance auto à tout moment, c'est le cas notamment :
> si le véhicule est vendu, donné ou cédé. Le préavis de résiliation est de dix jours ;
> le prix de l'assurance auto fait l'objet d'une augmentation ;
> en cas de changement de situation qui constitue une aggravation du risque couvert. L'assureur propose alors un avenant au contrat d'assurance auto. Si l'assuré n'accepte pas cet avenant, le contrat est résilié.
 
 
Une question ? Posez la dans notre forum Auto

 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
 
 
Autour du même sujet
 
Suite >> Assurance jeune conducteur : coûts et garanties d'une première assurance auto

Assurance automobile
Fiches pratiques
 Assurance automobile : le choix de la garantie Bonus-malus : comment fonctionne cette clause d’assurance automobile ? Vol de voiture : que faire ?
 Réparations : vos droits et les obligations des garagistes Assurance auto pas chère : comment s'y prendre ? Comparateur d'assurance voiture : lequel choisir ? quels pièges éviter ?
 Assurance jeune conducteur : coûts et garanties d'une première assurance auto Résilier son assurance auto : les conditions 
Lettres types
 Lettre de résiliation d'assurance auto : modèle de lettre  
 

Annonces Google