Partager cet article

RSS
Rechercher un thème :
Automobile >   
Toute l'encyclo pratique

Comment lutter contre le mal des transports ?

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Faire des trajets en voiture lorsque l’on a le mal des transports peut vite devenir un cauchemar. Cependant, certaines astuces existent pour rendre plus agréable votre voyage en voiture.
 
 
Dernière mise à jour : juillet 2014
 
Petit rappel des causes du mal des transports
Le mal des transports, aussi appelé cinétose, résulte d’un conflit entre la perception visuelle, des récepteurs situés dans les muscles et la perception de l’oreille interne. Ainsi, ce que vous voyez ne correspond pas à ce que les récepteurs musculaires et votre oreille interne enregistrent et cela crée un déséquilibre qui va entraîner nausées et vomissements.

Quels sont les symptômes ?
Le premier symptôme va se caractériser par une sensation de mal être. Vous devenez anormalement pâle, vous baillez et vous vous sentez fatigué.
Plus embêtant, vous êtes pris de nausées et de vomissements, vous salivez beaucoup et vous êtes en hypothermie.
Plus rare, vous faites un malaise dû à une crise d’hypoglycémie.



Existe-t-il des remèdes efficaces contre le mal des transports ?
Il existe des médicaments contre le mal des transports mais ils doivent être pris à titre préventif, car une fois que le mal est là, le médicament n'aura aucun effet. Il y a cependant quelques règles à respecter pour éviter d’être malade en voiture :

Trouvez la bonne position :
- Dans la voiture, installez-vous au milieu car les mouvements sont moins brusques.
- Trouvez une position qui réduira au minimum les mouvements de votre tête et de votre corps.
- N’hésitez pas à vous allonger et à fermer les yeux.
- Enfin, faites des pauses toute les heures, prenez l’air et dégourdissez-vous les jambes.

Limitez votre champ visuel :
- Ne lisez pas pendant le trajet.
- Restez concentré sur l’horizon ou sur un point immobile à l’extérieur de la voiture.

Jouez sur votre environnement immédiat :
- Evitez de mettre le chauffage au maximum et ouvrez légèrement les fenêtres afin que l’air se renouvelle.
- Privilégiez les atmosphères peu bruyantes pour éviter une agitation supplémentaire. Ne mettez pas le volume de l’autoradio au maximum et prenez l’autoroute car les bruits de la voiture y seront minimes. N’hésitez pas à utiliser des boules antibruit si nécessaire.
- Demandez au chauffeur d’adopter une conduite calme en évitant les accélérations et les décélérations trop brutales.
- Ne voyagez pas l'estomac vide et évitez l'alcool et les aliments gras. Buvez sucré de temps en temps au cours du voyage.

Concentrez-vous :
- Ne pensez pas à votre mal être et occupez-vous l’esprit.
- Très souvent, les victimes du mal des transports se sentent très bien une fois au volant de la voiture. Si c’est votre cas, n’hésitez pas.

Enfin, lorsque le mal des transports touche vos enfants et qu’ils sont pris de vomissements, n’oubliez pas d’emporter des boissons afin de leur éviter une déshydratation.


Lutter contre le mal des transports de l'enfant

Avant le départ

S'assurer que l'enfant a bien dormi et que ce dernier ne sera pas fatigué pendant le voyage.
Toujours faire partir son enfant le ventre plein, mais sans excès. Même si le voyage commence le matin très tôt, il est impératif de faire petit-déjeuner son enfant. Si le départ n'a pas lieu le matin, s'assurer que l'enfant a mangé. Il est conseillé de manger léger avant un voyage...
Lui donner un traitement anti-mal des transports une heure environ avant le départ en respectant scrupuleusement la notice.
Ces médicaments provoquent généralement des effets de somnolence, il est donc en aucun cas envisageable d'en donner au conducteur.
Si l'enfant est assez âgé (10 ans), il est possible de le placer sur le siège avant à droite du conducteur avant qu'il voit mieux la route.

Pendant le voyage

Pendant le voyage, éviter de stresser l'enfant : ne pas mettre de musique trop forte, faire attention à ce que le soleil n'arrive pas directement sur sa tête, faire des pauses régulières afin qu'il puisse faire ses commodités et se détendre les jambes...
A l'inverse, n'en faites pas le centre de votre intérêt ou de toutes les conversations : cela lui évitera de se "sentir" malade même s'il ne l'est pas.
Laisser la fenêtre de la personne sujette au mal des transport au moins toujours légèrement entrouverte : l'odeur des plastiques internes, surtout dans une voitures neuves, participe à la nausée.
Bien s'asseoir dans son siège, ne pas avoir la vue cachée.
Ne pas lire, jouer sur écran, etc. mais regarder plutôt la direction dans laquelle on va.
Vérifier que l'enfant ne change pas d'attitude soudainement. En particulier s'il se calme et se concentre sur la route, c'est qu'il doit commencer à avoir la nausée. Il convient alors de s'arrêter un peu pour le laisser reprendre son souffle.
Le mettre en position légèrement allongée si besoin est. Fermer les yeux.
L'aider a se concentrer sur quelque chose en particulier, sans penser au mal des transports. Des jeux (celui qui voit la première voiture rose à gagné, par exemple...) aident à sortir d'une obsession.
"Au cas où", prévoir : un sac plastique, une bouteille d'eau peu sucrée, du sopalin, un petit en cas (un fruit...). 

Une panne, un problème mécanique, une question sur l'automobile ? Visitez le forum auto de Linternaute Automobile !
 
 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
 
Autour du même sujet
 
Pages 1 | 2 sur 2 Page suivante >>

Bracelet anti nausée L'avis de Alicia
  Bjr, Contre la nausée, j'ai acheté un bracelet anti nausée pas trop cher. C'est très efficace et ça marche pour moi. Je ne sais pas si c'est l'effet placebo ou autre, mais ça marche ;-)

Ma solution pour lutter contre L'avis de Reading
  Bonjour, Oui, il y a maintenant une solution au mal des transports/ LA solution au mal de tous les transports. j'ai la chance d'être l'auteur des lunettes qui donnent à l'oeil, les informations des mouvements réels. Vous aurez davantage d'informations sur les lunettes boarding ring dans le blog : www.maldestransports.wordpress.com. Et maintenant, bons voyages Hubert JEANNIN

Astuce mal au coeur L'avis de Juliette
  Je suis contrainte à des vomissements en voiture, mais j'ai trouvé une astuce miracle ! Un BOUT DE SCOTCH SUR LE NOMBRIL ! Génial

Avis perso sur le mal des transport L'avis de L A
  Personnellement j'ai aussi remarquer qu'ecouter de la musique avec des ecouteurs dans les oreilles limite le mal des transports. En revanche , si je ferme les yeux ou dors , ce serais plutôt pire surtout si je me reveille ou ouvre les yeux dans un virage ou mouvement brusque.

Malade en voiture L'avis de Jacqueline Ticolat
  Enfant je ne pouvais aller en voiture ni en bateau ma mère avait du persil (plante) qu'elle à collé avec un bout de papier collant le persil sur ma poitrine cela marche très bien la recette fut donnée à beaucoup d'amis succès

Pages 1 | 2 sur 2 Page suivante >>
Suite >> Comment réduire sa consommation de carburant ?

Divers
Fiches pratiques
 Comment lutter contre le mal des transports ? Comment réduire sa consommation de carburant ? Les biocarburants
 Bien choisir son complément de toit Vérifier les niveaux  La climatisation automobile : utilisation et entretien
 Boîte de vitesses automatique ou manuelle : laquelle choisir ? Boîtier additionnel : les avantages et inconvénients Changer une plaque d'immatriculation
 Chaussette neige, pneu hiver, chaîne : quel équipement pour rouler l'hiver ? Chevaux fiscaux : tarif et calcul Covoiturage.fr : comment fonctionne ce site ?
 Éviter les radars Installer des pneus neige L'autonomie d'une voiture électrique.
 Plaque d'immatriculation : ce que vous pouvez faire ou pas. Poser des chaînes pour la neige Réussir son créneau en voiture
 Rouler en voiture ancienne ou de collection : les avantages et les inconvénients Service auto train : comment ça marche ? Stations-service les moins chères : comment les trouver ?
 Télépéage Trafic Paris : connaître l'état du trafic en temps réel Voiture thermique, voiture télécommandée, modélisme : les sites de passionnés
 Voyants voitures : que signifient-ils ?  
 




A VOIR EGALEMENT
 

Newsletters

Newsletter inscription