Partager cet article

RSS
Rechercher un thème :
Automobile >   
Toute l'encyclo pratique

L’alcool au volant

Fiche pratique
DONNEZ VOTRE AVIS
Il est interdit de conduire avec un taux d'alcool pur dans le sang égal ou supérieur à 0,5 g par litre de sang, soit 0,25 mg d'alcool par litre d'air expiré. Au-delà de cette limite, le conducteur compromet gravement la sécurité de ses passagers et des autres usagers de la route. Il encourt également de lourdes sanctions.
 
 
Dernière mise à jour : juillet 2014
 
Quand peut-il y avoir dépistage du taux d’alcoolémie ou éthylotest ?
Les forces de police et de gendarmerie peuvent pratiquer des dépistages du taux d'alcoolémie des automobilistes et des accompagnateurs d'élèves conducteurs :
en cas d'accident de la circulation ayant occasionné un dommage corporel, même si l'automobiliste n'en est pas responsable.
en cas d'infraction au code de la route, même en dehors d'un état d'ivresse manifeste.

ATTENTION : des dépistages peuvent être également ordonnés par le procureur de la République ou les officiers de police, en dehors de toute infraction ou accident de la circulation.

Qu’est-ce que la vérification du taux d’alcoolémie ?
La vérification du taux d’alcoolémie permet d’établir avec certitude si vous dépassez ou non les taux d’alcool autorisés. Elle vient affirmer ou infirmer les résultats d’un simple éthylotest.



Elle intervient :
en cas de dépistage positif
si vous refusez de vous soumettre au dépistage simple par éthylotest.

Elle est pratiquée alors :
soit par prise de sang et examens médicaux
soit au moyen d'un appareil homologué mesurant le taux d'alcoolémie dans l'air expiré, appelé éthylomètre.

Quelles sont les sanctions en cas de dépassement du taux d’alcoolémie ?
Taux d'alcool compris entre 0,5 et 0,8 gramme par litre de sang : vous risquez une amende forfaitaire de 135 Euros et la perte de six points sur votre permis de conduire. En cas de comparution devant le tribunal (par décision du procureur de la République ou de contestation de l'amende forfaitaire), vous risquez également une suspension du permis de conduire.
Taux d'alcool supérieur à 0,8 gramme par litre de sang : vous risquez d'être puni de 2 ans d'emprisonnement, de 4 500 euros d'amende et une suspension ou une annulation de votre permis. Ce délit donne également lieu à la perte de six points du permis de conduire.

L’aggravation de la sanction :

Association avec des stupéfiants : vous encourez 3 ans d'emprisonnement et 9 000 euros d'amende.
Récidive : vous risquez, en plus des sanctions pénales, l'annulation de votre permis, pour une durée pouvant atteindre dix ans.
Auteur de dommage corporel : l'amende sera portée à 30 000 euros si vous occasionnez des blessures graves et vous serez passible d'un emprisonnement pouvant aller jusqu'à 10 ans et d'une amende pouvant atteindre 150 000 euros si vous provoquez la mort d'un autre usager de la route.

ATTENTION : Si vous refusez de vous soumettre à une vérification du taux d'alcoolémie, sauf en cas de contre-indication médicale précise, vous encourez les mêmes sanctions qu'en cas de dépassement du taux de 0,8 g pour mille d'alcool dans le sang.

L'acool au volant : le quiz sur L'Internaute Automobile

Une panne, un problème mécanique, une question sur l'automobile ? Visitez le forum auto de Linternaute Automobile !

 
 
Copyright Benchmark Group   Envoyer à un ami | Imprimer   Haut de page
 
 
 
 
Autour du même sujet
 

La vue et l'aptitude à la conduite L'avis de Daniel Curabet
  Il faudrait aussi vérifier la vue des conducteurs, supprimer les voitures sans permis et empêcher les personnes sous psychotropes de conduire... Après lorsque tout cela sera réalisé on abaissera le taux à 0 et le précédent commentateur sera même devenu intelligent !! Supprimons les voitures... et arrêtons de vouloir donner des leçons au monde entier.

Alcool au volant L'avis de Didier Boutier
  Pour moi c'est clair  le taux doit être de 0 gramme par litre de sang !

Suite >> Drogue au volant : les risques encourus

La sécurité
Fiches pratiques
 L’alcool au volant Drogue au volant : les risques encourus Le contrôle technique
 L'enfant en voiture, à chaque âge sa sécurité  Niveaux, pneus ou phares, les différents points de contrôle Téléphoner au volant : quels sont les risques ?
 Bien se garer Le système Isofix : qu'est-ce que c'est ? Prix du contrôle technique
 Le permis
Fiches pratiques
 La conduite accompagnée  Le permis de conduire international Montant des amendes : le barème
 Retrait de points : le barème Le permis probatoire à 6 points Le permis de conduire à points
 Comment récupérer ses points de permis de conduire ? Code de la route : les sites pour s'entraîner Comment conduire une voiture ?
 Excès de vitesse : points, amende... Le permis E, pour tracter une remorque Paiement amende : comment payer sur Internet ?
 Permis blanc : existe-t-il toujours ? Permis de conduire : comment se déroule l'examen ? Combien ça coûte ? Permis de conduire pas cher : les astuces
 Permis de conduire pour poids lourds Permis moto : prix et déroulement de l'épreuve Quel permis pour conduire les deux-roues ?
 Repasser son permis de conduire : mode d'emploi  
 




A VOIR EGALEMENT
 

Newsletters

Newsletter inscription