Partager cet article

RSS

L'InternauteAutomobileTous les quizLes accidents de la route

Rejouer

Les bonnes réponses

Combien d’accidents corporels sont survenus en 2005 ?
Les analyses qui suivent portent sur les 84 525 accidents corporels survenus au cours de l’année 2005. On entend par accident corporel de la circulation routière un accident qui fait au moins une victime, c’est-à-dire une personne blessée ou tuée, implique au moins un véhicule et se produit sur une voie ouverte à la circulation.
Quelle est l’infraction la plus répandue et proportionnellement, la moins réprimée ?
L’excès de vitesse constitue l’infraction la plus répandue et, proportionnellement, la moins réprimée, l’alcool la plus grave alors qu’elle est assez rare. Les accidents sont le plus souvent dus à une faute des conducteurs mais environ 60 % des tués ne sont pas responsables : il s’agit des piétons, des occupants non conducteurs et des conducteurs non responsables.
Quelles sont les routes les plus dangereuses ?
Ce sont les routes de rase campagne (nationales ou départementales) qui sont les plus dangereuses avec 75 % des tués pour 52 % du trafic. Les trois-quarts des tués le sont sur les routes nationales et départementales.
Les autoroutes sont moins dangereuses par rapport aux nationales mais dans quelle proportion ?
Les autoroutes sont plus de 4 fois moins dangereuses que les routes nationales. En effet, le taux de tués pour 100 millions de kilomètres parcourus sur autoroute est de 0,27 alors que les routes nationales affichent un taux de 1,00. En dix ans, les deux réseaux ont vu leur taux baisser considérablement.
En ville, les accidents sont plus graves à cause du trafic dense.
Plus l’agglomération et la densité du trafic sont grandes, plus la gravité des accidents diminue. Parmi les tués, les catégories d’usagers les plus vulnérables sont les piétons (27,7 % des tués contre 4,8 % en rase campagne), les motocyclistes (20,9 % contre 14,6 %) et les cyclomotoristes (10,7 % contre 4,9 %).
Quel est le département le plus sûr ?
Si l’on tient compte de l’exposition au risque suivant les différents types de réseaux (autoroutes, routes de rase campagne, zones urbaines), les départements les plus sûrs sont les départements des Landes (- 41 %), l’Isère (- 37 %), la Côte-d’Or (- 37 %) ainsi que des départements urbains : les Hauts-de-Seine (- 35 %), l’Essonne (- 31 %) et le Rhône (- 30 %).
Inversement, quel est le département le plus dangereux ?
Toujours avec la même logique, les départements les moins sûrs sont la Corse-du-Sud (+ 84 %), l’Yonne (+ 59 %) le Gers (+ 58 %) et l’Ariège (+56 %).
Quel sont les usagers les plus exposés aux accidents ?
Les hommes entre 15 et 24 ans sont les plus exposés au risque d’accident. C’est pour la classe d’âge des hommes de 20-24 ans, suivie de près par celle des 15-19 ans, que le risque d’être tué sur la route est le plus élevé.
Combien, en pourcentage, représentent les jeunes de 15-24 ans dans le nombre de tués sur la route ?
Les 15-24 ans représentent 13% de la population mais 28 % des tués sur la route. Près de 40 % du total des pertes en années de vies humaines dues aux accidents de la circulation concernent cette classe d’âge. Ce phénomène qui n’est pas spécifique à la France, est plus lié à l’apprentissage de la vie qu’à l’apprentissage de la conduite : les conducteurs novices âgés ont beaucoup moins d’accidents que les conducteurs novices jeunes.
Quand les accidents ont-ils principalement lieu ?
C’est la nuit, le week-end et l’été qu’il y a le plus d’accidents mortels. Parallèlement à l’évolution du trafic et des conditions météo, c’est au cours de l’été que le nombre de tués culmine, pour les véhicules légers et les poids lourds. C’est le week-end que le nombre de tués est le plus élevé. Et c’est dans les nuits de vendredi à samedi et de samedi à dimanche, entre 4 h et 6 h du matin, que les accidents sont les plus graves. Le nombre de tués présente un pic quotidien aux alentours de 18 heures.

Rejouer

Automobile Envoyer Imprimer Haut de page

Newsletters

Newsletter inscription