Linternaute.com > Biographie > Christophe Colomb > Dates

Rechercher un nom
 
Thème | Pays | Nom au hasard | Abécédaire | Top recherche | Mettre en favori

Christophe Colomb
© Roger-Viollet

Explorateurs - Italie

Christophe Colomb

Explorateur (01/01/1451 - 20/05/1506)


Christophe Colomb,


1451

 

Naissance de Christophe Colomb
Cristoforo Colombo, alias Christophe Colomb, naît à Gênes en Italie. Ce fils de tisserand choisira très tôt une vie de marin.

1479

 

Il se marie
Christophe Colomb épouse Filipa Perestrelo e Moniz, la fille de l'un des colonisateurs de Madère. Elle lui donnera un fils, et mourra peu de temps après.

1480

 

Il nourrit une grande ambition
Colomb étudie les sciences, la navigation, la cartographie, la cosmographie. Il commence à imager pouvoir se rendre aux Indes en traversant l'océan Atlantique. S'appuyant sur les calculs de Ptolémée, il estimait la distance entre l'Europe et l'Asie à 2 414 km (Ptolémée lui tablait sur 16 090 km). Il lui reste à convaincre les souverains espagnols ou portugais de soutenir son projet, tâche qui se révélera ardue.

1484

 

Colomb tente de convaincre le roi du Portugal
Christophe Colomb expose son projet à une commission de spécialistes madaté par le roi Jean II de Portugal. Après avis négatif de la commission, le roi refuse.

1486

 

Christophe Colomb se tourne vers les Rois Catholiques d'Espagne.
Christophe Colomb est reçu par les Rois Catholiques et il leur présente son projet. Une commission de scientifiques se réunit pour examiner son expédition. En 1487, les Rois Catholiques suivant l'avis de la commission lui donnent une réponse négative. Christophe Colomb ne se décourage pas et tentera de nouveau de les convaincre quelques années plus tard.

1492

17 avril

Les capitulations de Santa Fé
Les Rois Catholiques d'Espagne, convaincus par les arguments de Christophe Colomb, acceptent de financer son projet de traverser l'océan Atlantique. Ils signent les capitulations de Santa Fé (du nom du camp près de Grenade) qui permettent d'armer des navires pour Christophe Colomb et de lui conférer le titre de vice-roi des terres à découvrir. La générosité des souverains s'explique par leur euphorie après leur victoire sur Grenade, qui met fin à la présence musulmane dans la péninsule ibérique. Le navigateur fera un retour triomphal à Séville le 31 mars 1493, il pense alors avoir découvert les Indes en navigant vers l'ouest.

1492

3 août

Christophe Colomb quitte l'Espagne
Le navigateur génois Christophe Colomb quitte le port de Palos (Andalousie) dans l'espoir de rejoindre par l'ouest les Indes orientales et ses épices. Le Portugal, ayant découvert la route des Indes via le cap de Bonne-Espérance, a rejeté son projet. Mais les Rois catholiques d'Espagne, qui rêvent d'évangéliser le monde, ont accepté de le financer. Trois caravelles, la Santa María, la Pinta et la Niña, quittent donc l'Espagne, en faisant voile vers l'ouest. Elles arriveront deux mois plus tard aux Antilles, en pensant aborder les Indes.

1492

28 octobre

Colomb découvre Cuba
Quelques jours après avoir mis le pied sur les premières îles des Antilles (le 12 octobre), Christophe Colomb trouve sur son chemin la grande île de Cuba. Il en prend possession au nom de l'Espagne et la baptise "Jeanne" en honneur au fils des Rois Catholiques espagnols: le prince Jean.

1493

25 septembre

Colomb part vers le nouveau monde pour la deuxième fois
Le navigateur génois entreprend son deuxième voyage vers ce qu'il croit toujours être les Indes. Mandaté une nouvelle fois par la reine d'Espagne Isabelle la Catholique, il est à la tête de 17 navires. Au cours de cette expédition, il découvre les petites Antilles (la Guadeloupe et la Dominique) et Puerto Rico. Il explore les côtes de Cuba et de la Jamaïque. A Haïti, il retrouve la garnison qu'il avait établie lors de son premier séjour, décimée par la syphilis. Il découvre que les indigènes de ces îles sont anthropophages et les réduit en esclavage sous ce prétexte. Colomb ne trouvera pas les richesses et l'or tant attendus et rentrera en Espagne en 1496.

1494

3 mai

Christophe Colomb débarque en Jamaïque
La flotte de Christophe Colomb découvre l'île de la Jamaïque, à l'époque appelée Xaymaca par les indiens Arawaks, premiers habitants de l'île. Les Espagnols y fonderont une colonie, massacreront les indiens et importeront des esclaves africains pour travailler le tabac et la canne à sucre. Les Anglais prendront possession de l'île en 1655 et la Jamaïque obtiendra son indépendance dans le cadre du Commonwealth en 1962.

1498

 

Un troisième voyage écourté
L'Amiral reprend le large avec 8 navires pour un troisième voyage. Le 31 juillet, cinq navires sont redirigés vers la colonie d'Hispaniola pour la ravitaller en produits de base. Christophe Colomb lui atteind l'île de Trinidad. Les Rois Catholiques d'Espagne, ayant reçu des plaintes contre la mauvaise gestion de la colonie par Christophe Colomb, envoient Bodadilla arrêter et ramener les frères Colomb en Espagne. Suite à son procès, le grand navigateur perdra tous ses privilèges.

1502

 

Quatrième et dernier voyage
Colomb est autorisé à repartir en 1502. Il débarque sur les côtes du Honduras et y trouve de l'or mais se heurte à l'hostilité des indigènes. Il perd quatre navires et demande de l'aide à la colonie d'Hispaniola. Ces derniers finissent par intervenir et retrouve Colomb dans un piteux état. Il rentre définitivement en 1504 en Espagne.

1506

20 mai

Mort de Christophe Colomb
Le grand navigateur s’éteind en Espagne à Valladolid, en étant certain d’avoir atteint les Indes mais dépossédé de tous ses privilèges.


 
Voir aussi : Explorateurs - Explorateurs de l' Italie - Personnages de l' Italie - Italie

Biographie

Citations


Copyright Benchmark Group
  Envoyer à un ami |  Imprimer  
Haut de page

Rechercher un nom
 



Sondage

Faites-vous confiance à Emmanuel Macron pour diriger le pays ?

Tous les sondages

 
SavoirVoir un exemple
TélévisionVoir un exemple

 CE JOUR-LA...