L'Internaute > Dictionnaire > Noms Propres > Biographie > Georges Perec

Rechercher un nom
 
Thème | Pays | Nom au hasard | Abécédaire | Top recherche | Mettre en favori

Écrivains - France

Georges Perec

Écrivain (07/03/1936 - 03/03/1982)


Georges Perec

Né à Paris (France) le 07/03/1936 ; Mort à Ivry-sur-Seine (France) le 03/03/1982

Georges Perec est un écrivain français, membre du groupe Oulipo, dont il est l'une des figures majeures. La disparition et la quête identitaire sont des thèmes essentiels de son oeuvre.

Georges Perec, de son vrai nom, Peretz, naît à Paris, en 1936, de parents juifs polonais. Ils décèdent tous les deux durant la guerre. Son père est tué au front en 1940 et sa mère est déportée à Auschwitz en 1943. Cette dernière, avant d'être déportée, envoie son fils en zone libre, où son nom est francisé. Il est ensuite élevé par une partie de sa famille paternelle, mais reste marqué par la disparition de ses parents. Il entreprend des études de lettres en 1954, qu'il abandonne rapidement. De 1958 à 1959, il passe son service militaire et reste ensuite plus d'un an en Tunisie. À son retour, il devient documentaliste scientifique au CNRS et écrit pour la revue littéraire "Partisans".

En 1965, à 29 ans, il publie son premier roman, "Les Choses", et remporte le prix Renaudot. Il entre en 1967 dans le groupe littéraire l'Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle). Les écrits de George Perec sont désormais déterminés par ces contraintes formelles qui caractérisent les écrits du groupe. "La Disparition", roman paru en 1969, est un lipogramme (écrit sans la lettre "e") et "Les Revenentes", récit publié en 1972, est un texte où, au contraire, la seule voyelle est la lettre "e". En 1975, il publie "W ou le souvenir d'enfance", qui obtient un vrai succès critique. Ce texte, qui alterne fragments biographiques et fiction, est brillamment construit. Son roman "La Vie, mode d'emploi", publié en 1978, remporte un grand succès à la fois auprès du public et de la critique. Il obtient le prix Médicis cette même année. George Perec meurt en 1982 et laisse une oeuvre inachevée.


  Dates  

1936

7 mars

Naissance de Georges Perec
Naissance, le 7 mars 1936, de l'écrivain français Georges Perec. Membre de l'Oulipo, un groupe international de littéraires et mathématiciens, il est l'auteur, avec « La Disparition », d'un roman de 300 pages sans utiliser la lettre « e ». Distingué par un prix Renaudot et un prix Médicis, il était également cruciverbiste, et est l'auteur d'un palindrome de 1 247 mots. Il est décédé à Ivry-sur-Seine, le 3 mars 1982.


  Citations  

 


"La discipline fait, bel et bien, la force principale des armées."  
 Donnez votre avis
Georges Perec
 
 
"L'indifférence dissout le langage, brouille les signes."  
 Donnez votre avis
Georges Perec
 
 
"Peut-être le bonheur n'est-il que dans les gares ?"  
 Donnez votre avis
Georges Perec
 
 
"Rien ne sert de rien, cependant tout arrive."  
 Donnez votre avis
Georges Perec
 
 
"la séduction trompeuse du raisonnement analogique ..."  
 Donnez votre avis
Georges Perec
 
 
"Sylvie était devenue documentaliste dans un bureau d'études."  
 Donnez votre avis
Georges Perec
 
 
"Tout tableau ... et surtout tout portrait, se situe au confluent d'un rêve et d'une réalité."  
 Donnez votre avis
Georges Perec
 
 
"Une athénienne supporterait un téléphone, un agenda de cuir, un bloc-notes."  
 Donnez votre avis
Georges Perec
 
 


  Plus d'infos  

Georges Perec, documentaliste en neurophysiologie

Son autre vie : Après ses études de lettres et de sociologie, George Perec devient en 1961 documentaliste en neurophysiologie au CNRS. Lire la suite

Le prénom Georges : origine & statistiques

Homonyme : Marie-José Pérec
 

Voir aussi : Écrivains - Écrivains de France - Personnages de France - France


Copyright Benchmark Group
  Envoyer à un ami |  Imprimer  
Haut de page

Rechercher un nom
 



 
SavoirVoir un exemple
TélévisionVoir un exemple

 CE JOUR-LA...