Linternaute.com > Biographie > Wolfgang Amadeus Mozart

Rechercher un nom
 
Thème | Pays | Nom au hasard | Abécédaire | Top recherche | Mettre en favori

Wolfgang Amadeus Mozart
© Roger-Viollet

Musiciens - Autriche

Wolfgang Amadeus Mozart

Musicien (27/01/1756 - 05/12/1791)


Wolfgang Amadeus Mozart

Né à Salzbourg le 27/01/1756 ; Mort à Vienne le 05/12/1791

Plus de deux cents ans après sa mort, la musique du grand compositeur autrichien continue de nous transporter. L’histoire de ce génie qui composait avant même de savoir écrire nous laisse dans la plus grande admiration.
 

Un enfant prodige

Wolfgang Amadeus Mozart est né le 27 janvier 1756 à Salzbourg. A noter pour commencer qu’il a reçu comme nom de baptême Joannes Chrysostomus Wolfgangus Theophilus Mozart. Ce n’est qu’en 1770 qu’il se fera appeler Amadeus (la traduction de Theophilus en allemand Gottlieb, puis en italien Amadeo, et en latin Amadeus).

La musique est une histoire de famille chez les Mozart. Son père Léopold était un excellent violoniste et occupait le poste de second violon dans l'orchestre de la cour du prince-archevêque de Salzbourg. Dès trois ans, Mozart pianote sur le clavecin de sa sœur, Marie-Anna, et montre très rapidement d’excellentes dispositions  pour la musique. Il possède une mémoire et une capacité de concentration remarquables, ainsi qu’une oreille absolue. 

Son père prend en charge son éducation musicale. Mozart commence à jouer des menuets vers cinq ans. Conscient de la précocité et du talent de son fils, Léopold Mozart le présente à la cour de Vienne en 1762, qui s’émerveille devant le tout jeune musicien. Il décide alors de l’emmener avec sa sœur faire le tour des capitales européennes.

En tournée de 6 à 15 ans

Entre 1763 et 1771, Léopold et ses deux enfants prodiges passeront par de nombreux pays : l’Allemagne, la Belgique, la France, les Pays-bas, l’Angleterre et l’Italie. Ces voyages et les rencontres avec d’autres musiciens influenceront fortement le jeune Mozart. Il fait la connaissance notamment de Johann Schobert et Jean-Chrétien Bach, le fils de Jean-Sébastien Bach et parfait à leurs côtés ses connaissances musicales. Mozart compose ses premiers opéras alors qu’il vient d’avoir 11 ans !

Les Mozart regagnent Salzbourg le 15 décembre 1771. Leur employeur, le prince-archevêque Schrattenbach, décède peu de temps après leur retour. Son successeur, le comte Colloredo, fera preuve de beaucoup moins d’indulgence à l’égard du jeune virtuose…

Sous le joug du prince-archevêque Colloredo

Mozart supporte mal les contraintes que lui impose son nouvel employeur, le prince-archevêque Colloredo. A Vienne, il fait la connaissance de Joseph Haydn qui deviendra son ami. Il compose plusieurs opéras et se rend de nouveau en Italie de 1769 à 1773.  Il se penche sur le style chantant et léger de l’opéra italien, un art qu’il sublimera.

Le prince-archevêque Colloredo oblige Mozart à rester à Salzbourg à partir de 1773. Il le traite avec mépris et le fait jouer comme violoniste. Exaspéré par ce traitement et ces humiliations, Wolfgang démissionne le 1er août 1777. Son père est forcé de rester au service du prince-archevêque. Mozart part donc avec sa mère à la recherche d’un nouvel employeur. Ils vont tout d’abord tout d'abord à Munich, à Augsbourg et à Mannheim. Le jeune homme s’éprend de la cantatrice Aloysia Weber mais son père le rappelle à l’ordre et lui ordonne de se concentrer sur sa carrière. Avec beaucoup de déception, il se rendra compte qu’elle l’aura complètement oublié un an plus tard.

Mozart, couvert de dettes, doit trouver du travail et se rend à Paris. Sa mère tombe malade et décède. Mozart, fortement attristé, revient dans sa ville natale en juin 1779. Il reprend à contrecœur son ancien poste, sur l’intervention de son père auprès du prince-archevêque.

En 1780-1781, Wolfgang Amadeus Mozart compose l’opéra Idoménée qui est joué à Munich et remporte un large succès. Colloredo ordonne à Mozart de le rejoindre à Vienne. Il continue de le traiter comme un domestique et à l’humilier. C’en est trop, Mozart démissionne et s'installe dans la capitale autrichienne comme compositeur indépendant. Il reçoit une commande de l’empereur Joseph II et compose en réponse l’opérette en allemand L’Enlèvement au sérail.

De nouveau libre

Mozart jouit de nouveau de toute liberté pour ses créations qui connaissent un grand succès. Il est à Vienne, le plus important foyer de la musique à l’époque. Du côté de sa vie privée, le compositeur a la santé fragile et est victime de violentes crises. Il épouse en 1782 Constance Weber, malgré la désapprobation de son père.

En 1783, il compose la Grande Messe en ut mineur et une série de quatuors. Lors de ses concerts, il est acclamé par le public. L’année suivante, il entre dans la franc-maçonnerie, ce qui lui inspira la dramatique Ode funèbre  K. 477. En 1786, Mozart compose les Noces de Figaro (tiré de la pièce de Beaumarchais) et, avec à l’aide de Lorenzo da Ponte, il parvient à la faire jouer. C’est un grand succès mais cette pièce subversive est rapidement retirée.

Des œuvres plus profondes

Mozart commence à composer l’opéra Don Giovanni. Le 28 mai 1787, son père meurt. Bouleversé par sa disparition, son opéra prend un ton plus grave. Le compositeur réfléchit beaucoup à l’idée de la mort. Si les Praguois acclament Don Giovanni, les Viennois y restent insensibles.

Mozart souffre toujours de crises mais cela n’affecte pas ses capacités de création. Il compose de nombreux concertos, symphonies, opéras, dont Così fan tutte, pour lequel Lorenzo da Ponte fait le livret. Avec la mort de l’empereur Joseph II, Mozart perd un précieux soutien et voit sa popularité fortement chuter. Les commandes se raréfient et Mozart est en proie à d’importantes difficultés financières. De plus, son ami Joseph Haydn part pour Londres.

En 1791, il reçoit la commande d’un opéra. Il compose La flûte enchantée qui sera acclamée par le public. Les problèmes de santé du compositeur s’aggravent. C’est alité qu’il commence à composer son Requiem. Il est conscient qu'il arrive au soir de sa vie et qu'il ne pourra malheureusement l'achever (il laisse cependant des instructions pour le finir). Mozart s’éteint le 5 décembre 1791 à l’âge de 35 ans, dans l’indifférence générale. Le compositeur de génie sera enterré à Vienne dans une fosse commune. C’est son élève Süssmayer qui achèvera son Requiem.

Celui qui composa parmi les plus grands chefs-d’œuvre de musique classique ne connut pas la gloire de son vivant. Ses quelques succès furent en général des feux de paille. Plus tard, certains diront qu’aucune musique ne fut modelée d'aussi près sur les mouvements de l'âme. Sa reconnaissance est telle à présent qu’il figure sur les pièces d’1 euro, une drôle d’ironie pour lui qui a souvent eu des problèmes de dettes…



  Dates  

1756

27 janvier

Naissance de Mozart
Joannes Chrysostomus Wolfgangus Theophilus, qui deviendra pour nous tous Wolfgang Amadeus Mozart, voit le jour à Salzbourg en Autriche. A trois ans, il commencera à manifester un grand intérêt et de brillantes dispositions pour la musique. Son père Léopold, lui-même musicien, effectuera son éducation musicale. L'enfant précoce commence à jouer des menuets à cinq ans.

1762

 

Sa première représentation devant la cour
Son père le présente à la cour de Vienne, qui lui réserve un bon accueil.

1763

 

Une tournée européenne de neuf ans !
De 1763 à 1770, Léopold emmène Wolfgang et sa soeur dans de nombreuses villes européennes : Munich, Augsbourg, Mannheim, Francfort, Bruxelles, Paris, Londres, La Haye, Amsterdam, Lyon, Genève, Lausanne, et plusieurs villes italiennes. L'auditoire est à chaque fois conquis. Il rencontre Johann Schobert et Johann Christian Bach (fils de Johann Sebastian Bach). Le jeune musicien compose ses premiers opéras alors qu'il n'a que 11 ans ! Ces voyages, en particulier en Italie, influencent le jeune garçon. La famille Mozart rentre à Salzbourg en 1770.

1771

 

Mozart entre au service du prince-archevêque Collodero
Mozart supporte mal son nouvel employeur, le prince-archevêque de Salzbourg. Ce dernier lui impose certaines contraintes dans sa création et le traite comme un domestique. A cette époque, il rencontre Joseph Haydn qui deviendra son ami. Mozart souhaite quitter Salzbourg mais son employeur acariatre refuse. Le prince-archevêque Colloredo le fait jouer comme violoniste. Exaspéré par ce traitement et ces humiliations, Wolfgang démissionne le 1er août 1777.

1777

 

Le jeune compositeur part à la recherche d'un nouvel employeur
Comme son père est forcé de rester au service du prince-archevêque, Mozart part avec sa mère à la recherche d'un nouvel employeur. Ils vont tout de Munich, à Augsbourg et à Mannheim. Mozart, couvert de dettes, doit trouver du travail et se rend à Paris. Sa mère tombe malade et décède. Mozart, fortement attristé, revient dans sa ville natale en juin 1779. Il reprend à contrecœur son ancien poste.

Wolfgang Amadeus Mozart : 13 Dates


  Citations  

 


"Je continue à composer parce que cela me fatigue moins que de me reposer."  
 Donnez votre avis
Wolfgang Amadeus Mozart
 
 
"Le plus nécessaire et le plus difficile dans la musique c'est le tempo."  
 Donnez votre avis
Wolfgang Amadeus Mozart
 
 


  Proches  

Joseph Haydn (1732 - 1809) : ami


  Plus d'infos  

Dossier : Wolfgang Mozart, dans les secrets d'un génie

A l’occasion du 250ème anniversaire de la naissance du célèbre compositeur, L’Internaute Magazine vous propose de découvrir les moments clés de la vie de Mozart. Lire la suite


Dossier : L'Autriche au rythme de Mozart

Suivez les notes de musique et laissez vous guider au pays du fabuleux compositeur. Lire la suite

Les génies précoces : Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)

Voici celui qui au fil des siècles est devenu l'idéal-type de l'enfant génie. Son talent musical, sa personnalité enthousiaste et loufoque ont participé à ce que la société ait fait de lui la figure la plus représentative de la précocité. Lire la suite

Article : Mozart a-t-il été assassiné ?

Mozart côtoie la mort tout au long de son existence. Son funeste destin a donné lieu à de nombreuses spéculations quant aux véritables conditions de sa disparition à l'âge de 35 ans. Lire la suite

Homonyme : Wolfgang Amadeus Mozart
 

Voir aussi : Musiciens - Musiciens de l'Autriche - Personnages de l'Autriche - Autriche


Copyright Benchmark Group
  Envoyer à un ami |  Imprimer  
Haut de page

Rechercher un nom
 



Sondage

Faites-vous confiance à Emmanuel Macron pour diriger le pays ?

Tous les sondages

 
SavoirVoir un exemple
TélévisionVoir un exemple

 CE JOUR-LA...